[Débat] De l'importance des paroles ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Jungleland le Jeu 19 Mar 2009 - 18:53

alors voilà c'est un débat dont le cadre principal est le blues mais qui peut aussi s'appliquer à d'autres genres musicaux chantés. Et qui prend son intérêt surtout dans le fait qu'aucun d'entre nous n'est angliciste de langue maternelle.

Quand vous écoutez du blues les paroles sont elles importantes ou bien servent elles juste de support ? Cherchez vous à savoir ce que chante l'artiste ou bien c'est avant tout la musique qui vous intéresse ? Avez vous l'impression de manquer quelque chose si vous ne les comprenez pas ? l'artiste pourrait-il chanter n'importe quelles paroles que votre intérêt pour la chanson serait le même ?

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par jb28 le Jeu 19 Mar 2009 - 19:05

Vaste débat, probablement sans fin Cool

il n'y a qu'à écouter certaines inepties chantées en anglais sur des mélodies superbes, textes qu'il vaudrait parfois mieux ne jamais avoir traduits; à l'inverse quelques textes magnifiques se cachent au sein de morceaux assez "banals" . Bon, c'est général comme remarque, il semble y avoir moins de "déchets" dans le blues (en plus ça se complique avec les expressions à double sens, cf le topic récent sur le sujet).

En ce qui me concerne, je suis attiré au début par la mélodie (la musique) et la voix , et quand je suis vraiment accro, je cherche à traduire; tant pis si c'est parfois décevant Neutral
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4331
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par T.Jiel le Jeu 19 Mar 2009 - 19:10

Décidément, y a pas moyen d'être tranquille 5 mn. Faut toujours réfléchir ici Wink .
Moi, c'est pas compliqué, il n'y a pas de chanson sans paroles, et pas question de chanter quoique ce soit sans être dans le sens de ce qui est dit !
Imaginons que je chante un truc qui me plairait musicalement en chinois par exemple (que je ne comprends bien sûr pas), j'associerais alors le chant à la musique. Dans un premier temps, car s'il fallait que ça dure, il me faudrait absolument le sens ! Alors, évidemment, en anglais, y a plein de tournures que je ne comprends pas complètement, mais y a rien à faire, j'ai besoin de savoir !
Doo doo doo lookin out at my backdoor !!!!
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3275
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par jb28 le Jeu 19 Mar 2009 - 19:15

jeluta a écrit:
Imaginons que je chante un truc qui me plairait musicalement en chinois par exemple (que je ne comprends bien sûr pas), j'associerais alors le chant à la musique. Dans un premier temps, car s'il fallait que ça dure, il me faudrait absolument le sens ! Alors, évidemment, en anglais, y a plein de tournures que je ne comprends pas complètement, mais y a rien à faire, j'ai besoin de savoir !
Doo doo doo lookin out at my backdoor !!!!

c'est un peu ce que j'ai voulu exprimer, mais en plus radical : quand ça plait vraiment musicalement, alors je traduis (enfin, sauf le chinois scratch ) ; mais avoues qu'on est parfois surpris voire déçus, non ?
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4331
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par T.Jiel le Ven 20 Mar 2009 - 7:47

Vaste question! Tu l'as dis Jibé. Exemple : les Beatles. En fait je crois que ça vaut pour toute la production musicale plutôt "industrielle". Les types ont mis le doigt sur une recette, un son, et écrivent, écrivent... Ce qui ne les empêchent pas d'avoir du talent (mais qu'est ce que c'est, le talent ?), comme on dit. En France, même si on a aussi une lamentable production de ce genre, je crois qu'il y a un attachement à l'écriture, la chanson (à texte !) est bien présente, même chez certains vieux routiers du métier.
La question au fond c'est : pourquoi tu écris ? Pourquoi tu le chantes ? Dans le Blues roots, les gus ne pouvaient pas faire autrement que de dire. Leur vie, leurs merdes, leur joies... Même avec des mots simples, c'était forcément BINGO, parce que juste. Quand Jauni chante toute la musiqueuqu'ilaime, ça ne passe pas pareil, hein ?
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3275
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Old_Debris le Ven 20 Mar 2009 - 8:02

Les paroles...............même en français on ne comprend pas toujours tout.
La preuve.

avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par T.Jiel le Ven 20 Mar 2009 - 10:16

Avec l'humour, c'est tellement plus clair ! Bonne leçon Odé ! C'est là qu'on voit, en passant, l'influence de l'anglo saxon dans la diction même. On en est tellement imprégnés culturellement, qu'on finit par chanter en français avec des intonations...anglaises ou américaines ! Enfin, on croit !
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3275
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par jb28 le Ven 20 Mar 2009 - 10:31

oui, la démonstration est hilarante

cela dit, sans vouloir défendre Axelle Red à tout prix, n'oublions pas qu'elle est fondue de soul music, qu'elle a enregistré à Nashville avec Isaac hayes et Steve Cropper (Otis Redding ; Blues Brothers) , et qu'elle est belge (les belges sont beaucoup plus doués pour les langues que les français !).
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4331
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Devil's Slide le Ven 20 Mar 2009 - 10:39

Bon de mon côté c'est la mélodie et la voix qui prévalent et si je suis vraiment fondu d'une chanson je vais essayer de dénicher une traduction (quoique parfois certains en français ont des textes incompréhensibles...).
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par T.Jiel le Ven 20 Mar 2009 - 12:01

jb28 a écrit:oui, la démonstration est hilarante

cela dit, sans vouloir défendre Axelle Red à tout prix, n'oublions pas qu'elle est fondue de soul music, qu'elle a enregistré à Nashville avec Isaac hayes et Steve Cropper (Otis Redding ; Blues Brothers) , et qu'elle est belge (les belges sont beaucoup plus doués pour les langues que les français !).

Décidément, tout le monde est d'accord ! Ma remarque était sans jugement. La vidéo d'Odé renvoie à un morceau qui passe très bien, mais où le texte, peu audible, s'assimile (de façon heureuse je trouve aussi) à la musique...
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3275
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Old_Debris le Ven 20 Mar 2009 - 17:51

Je me suis trouvé un bouquin sur le blues où les textes des blues sont traduits et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils sont d'une banalité...............
Je trouve que la langue anglaise dans le blues ou dans le rock est empreinte d'une musicalité qui colle à la perfection à ces genres musicaux et qui fait que l'on pourrait dire n'importe quoi, que ça ne nuirait pas à l'ensemble, voir le langage yaourth. Le français supporte un autre type de musique plus proche de la variété, et ne colle pas très bien à mon sens avec le rock ou le blues, à quelques exceptions près, du genre gainsbourg.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par T.Jiel le Sam 21 Mar 2009 - 6:59

Suspect Incrédible !! Il a mis 7 lignes à la suite, le Odé scratch
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3275
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Phil cotton color le Sam 21 Mar 2009 - 19:20

Pour ma part, peut être est-ce du à ma faiblesse en anglais, mais j'avoue que je ne cherche pas à tout prix à traduire les paroles quand j'écoute du blues. Parallèllement, même si comme tout le monde je suis sensible à une belle mélodie, ce n'est pas non plus forcément ce qui me fait accrocher à un blues. D'ailleurs il faut bien dire que, à l'instar des paroles, beaucoup de blues proposent des mélodies assez pauvres et bien souvent ressemblantes (je parle du "pur blues" et non pas de la soul bien entendu) !
En fait, et ce n'est pas une surprise en matière de blues, c'est surtout l'interprétation dans son ensemble (manière de chanter les paroles, de jouer, groove...) qui fait pour moi l'intérêt ou pas d'un morceau.
Cela dit, pour en revenir au sujet, même s'il est évident que les paroles des blues ne constituent pas de loin l'essentiel, cela ne veut pas dire qu'elles sont sans importance. D'abord, je ne suis pas tout à fait d'accord avec OD quand il parle de la banalité de la plupart des textes de blues. Je crois surtout que les textes se sont appauvris au fil du temps avec la reprise de formules et de termes éculés (ah les femmes cruelles !) alors que ceux des premiers blues étaient parfois bien plus originaux, du moins dans la forme.
Attention, je ne dis pas que le blues a cotoyé la grande littérature. Les blues anciens étaient écrits par des hommes et de femmes peu cultivés à destination d'un public tout à fait semblable, mais ils étaient empreints parfois d'une poésie naïve, à base de métaphores et de double sens, très interessante voire surprenante. Il me semble qu'àprès une période de"vache maigres", les textes reprennent un peu d'intérêt ces dernières années, mais cette fois ci au niveau du fond, avec l'apparition de sujets nouveaux, sociaux et politiques, qui n'étaient guère abordés auparavant, ou alors presque toujours en filigramme.
Je crois que notre peu d'intérêt pour les textes des blues vient d'une appréhension de cette musique tout à fait "blanche européenne". Il n' y a qu'à voir des films de concerts enregistrés dans des clubs noirs américains (y assister est encore mieux !) pour s'apercevoir que le public noir est au contraire de nous très sensible aux paroles des blues : cris, expressions lancées à la cantonnade, encouragements au chanteur, réactions diverses à chaque phrase "forte" de la chanson etc... D'ailleurs les chanteurs jouent de cela pour communiquer encore plus avec leur auditoire, sachant appuyer d'une intonation particulière ou d'une mimique telle phrase au double sens salace, ou telle conclusion désespérée, ou même un récit empreint de mauvaise foi, pas rare dans le blues, avec un réponse immédiate dudit auditoire qui vit quotidiennement les mêmes choses. Je pense d'ailleurs que les premiers bluesmen venant se produire en Europe ont du être très surpris du peu de réactions du public à ce qu'ils chantaient.
Mais on en revient toujours au même problème des codes spécifiques à toutes les musiques authentiquement populaires qu'on ne peut véritablement pénétrer que si on les possède. Et les paroles (fond et forme)font bien entendu partie de ces codes. Et c'est d'ailleurs pour cela que je pense qu'un blues "made in France" devrait se chanter en français et raconter des histoire de français ! Je sais bien que tout le monde ne sera pas d'accord avec moi. Notez d'ailleurs que je n'ai absolument rien contre ceux et celles qui chantent en anglais, moi même je le fais et malheureusement aussi mal que si je chantais en français Laughing
Evidemment, on va m'opposer l'éternelle bonne raison de la consonnance de la langue française qui, paraît-il, ne convient pas aux musiques anglo-saxonnes. Peut être, mais je crois que cela vaut le coup d'essayer et que raconter aux gens des histoires qui parlent d'eux et qu'ils puissent comprendre est encore plus important.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Old_Debris le Sam 21 Mar 2009 - 19:42

Je ne pense pas qe le blues à la base était destiné à un public, je pencherais plutôt pour une forme d'extériorisation de leurs problèmes, ségrégation, jeu, relation amoureuse, désir de tout quitter, vaudou etc...... Parce qu'on peut dire qu'ils non pas eut une vie facile, faut le reconnaitre. Le chant leurs permettaient de cracher tout ça, et sans tabou.

Pour le rock les paroles, je pense doivent plus coller au rythme.
Dans la variété ou chez Dylan par exemple les paroles ont une importance capitale, c'est pour moi un sérieux handicap de ne pas comprendre ce que dit Dylan, du coup je passe à coté tout en sachant que ce qu'il fait est d'une grande qualité.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Phil cotton color le Sam 21 Mar 2009 - 21:56

Old_Debris a écrit:Je ne pense pas qe le blues à la base était destiné à un public, je pencherais plutôt pour une forme d'extériorisation de leurs problèmes, ségrégation, jeu, relation amoureuse, désir de tout quitter, vaudou etc...... Parce qu'on peut dire qu'ils non pas eut une vie facile, faut le reconnaitre. Le chant leurs permettaient de cracher tout ça, et sans tabou.
Oui, entièrement d'accord avec toi, surtout si l'on considère qu'une des composantes du blues est le chant de travail. Maintenant, il semble quand même que très vite des chanteurs itinérants aient parcouru les routes pour tirer leur maigre subsistence de leurs talents de musiciens, ce qui signifie des prestations publiques même si elles étaient plus ou moins improvisées dans des rades de fortune ou sur des chantiers. Et là, je pense qu'ils devaient "convaincre" rapidement leur auditoire et le contact et l'échange avec ce public devait alors s'avérer aussi primordial que la qualité intrinsèque de la musique.
Cela dit, il est certain que le blues n'est pas une musique où les paroles et leur compréhension ont une importance primordiale pour pouvoir être appréciée par tout un chacun de par le monde.
De toutes façons, je me demande si sur les forums du monde entier consacrés à cette musique on se pose ce genre de question ! Je crois quand même que l'on accorde en France une importance particulière aux paroles des chansons et ceux à qui l'on accorde généralement le statut de "grands de la chanson française" (Brel, Brassens, Ferré, Trenet, voire Nougaro ou gainsbourg) étaient TOUS dans leur style des paroliers extraordinaires et c'est avant tout le mérite essentiel que le grand public leur reconnaissait. Cela énervait d'ailleurs beaucoup Georges Brassens qui aurait aimé que l'on parle un peu plus de ses musiques !
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Jungleland le Lun 23 Mar 2009 - 9:35

alors pour donner mon avis je pense que depuis l'électrification du blues le côté soliste des instruments (particulièrement la guitare) a pris le pas sur leur aspect rythmique et que de ce fait les paroles ont moins d'importance.

Donc l'importance des paroles dans le blues se réfère surtout pour moi au blues traditionnel rural où l'aspect conteur des bluesmen était très important, un peu comme le griot d'Afrique. Et ça le fait bien quand j'entends la rtyhmique et la mélopée du chant dans ces styles là : j'ai envie de connaitre l'histoire que raconte le gars

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Garbage Man le Lun 23 Mar 2009 - 10:36

jeluta a écrit:Avec l'humour, c'est tellement plus clair ! Bonne leçon Odé ! C'est là qu'on voit, en passant, l'influence de l'anglo saxon dans la diction même. On en est tellement imprégnés culturellement, qu'on finit par chanter en français avec des intonations...anglaises ou américaines ! Enfin, on croit !

La chose qui handicap vraiment dans la langue française c'est les nombreuses consonnes qui apportent énormément de lourdeur au chant.Si on fait bien attention beaucoup de chanteur/euse ont trouvé la parade en bouffant la moitié des syllabes et en éludant certaine consonnes qui alourdissent le chant.Et c'est d'autant plus flagrant lorsque l'on écoute des chanteur/euses dites "à voix" comme Lara Fabian,Céline Dion... qui prennent volontairement le soin de ne pas prononcer les consonnes afin que la puissance de la voix ne faiblisse pas.

Les anglo saxons n'ont pas se problème vu qu'en anglais les consonnes ne sont pas aussi marquée ce qui fait que la voix est bien plus puissante.C'est une des nombreuses raisons pour lesquelles je ne supporte pas le Rock ou le Blues chanté en français.On perd toute de suite en intensité.


Dernière édition par Albert King le Lun 23 Mar 2009 - 12:15, édité 1 fois
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par T.Jiel le Lun 23 Mar 2009 - 11:32

Au fond, t'as raison, Albert, allez, supprimons les consonnes !!
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3275
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Phil cotton color le Lun 23 Mar 2009 - 13:26

Albert King a écrit:Les anglo saxons n'ont pas se problème vu qu'en anglais les consonnes ne sont pas aussi marquée ce qui fait que la voix est bien plus puissante.
Heu... Je ne suis certes pas expert en langues (sans double sens bluesistique... Laughing ), mais il me semble que certaines consonnes en anglais sont très accentuées à la prononciation, beaucoup plus qu'en français, alors que d'autres sont presque "effacées". En fait, la différence entre les 2 langues me paraît plutôt venir justement de ce contraste des consonnes en anglais, alors qu'en français on parle "plus droit" et toutes les consonnes sont prononcées mais sans accentuation particulière de certaines.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Garbage Man le Lun 23 Mar 2009 - 14:07

Phil cotton color a écrit:
Albert King a écrit:Les anglo saxons n'ont pas se problème vu qu'en anglais les consonnes ne sont pas aussi marquée ce qui fait que la voix est bien plus puissante.
Heu... Je ne suis certes pas expert en langues (sans double sens bluesistique... Laughing ), mais il me semble que certaines consonnes en anglais sont très accentuées à la prononciation, beaucoup plus qu'en français, alors que d'autres sont presque "effacées". En fait, la différence entre les 2 langues me paraît plutôt venir justement de ce contraste des consonnes en anglais, alors qu'en français on parle "plus droit" et toutes les consonnes sont prononcées mais sans accentuation particulière de certaines.

D'accord pour la rigidité des consonnes en français c'est a ça que je voulait faire allusion.Les consonnes anglaises sont certes prononcée mais il n'y a pas cette impression de hachage qui est encore plus présent dans la langue allemande (plus rigide comme consonnes tu meurs Laughing ) mais il y a bien sûr des exceptions comme dans toutes les langues.L'anglais parlé par un irlandais ou un écossais mettra les consonnes plus facilement en relief.Un bon exemple l'accent à couper aux couteau de Johnny Rotten (d'origine irlandaise) sur la chanson "Anarchy in the U.K" avec des "r" aussi bien roulé que des rouleaux de printemps. Razz
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Invité le Lun 23 Mar 2009 - 22:34

Perso, je pense que le "handicap" du français, si on veut, est plus lié à la fréquence des voyelles nasales (en, in, on, an) qu'aux consonnes qui elles sonnent peu ou prou comme en anglais (à mon oreille en tout cas), non ?
scratch
Ces voyelles qui terminent souvent les mots ne peuvent guère être modulées ni allongées au gré de l'artiste, ce qui peut rendre l'improvisation improbable...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [Débat] De l'importance des paroles ?

Message par Phil cotton color le Mar 24 Mar 2009 - 9:16

pg a écrit:Perso, je pense que le "handicap" du français, si on veut, est plus lié à la fréquence des voyelles nasales (en, in, on, an) qu'aux consonnes qui elles sonnent peu ou prou comme en anglais (à mon oreille en tout cas), non ?
scratch
Ces voyelles qui terminent souvent les mots ne peuvent guère être modulées ni allongées au gré de l'artiste, ce qui peut rendre l'improvisation improbable...
Je n'avais pas pensé à ça, tu as sans doute raison !
Bon, après les consonnes "dures", on va supprimmer les voyelles nasales du français et après Molière pourra peut être chanter le blues !... Décidemment la langue anglaise, qui plus est parlée par les américains, est bien pauvre ! Laughing Shocked
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum