Leonard Cohen

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par BAYOU le Sam 28 Jan 2012 - 20:59

Un nouveau CD de Léonard COHEN est toujours un évènement, déjà par sa rareté, on ne peut pas dire que l’homme est prolifique, puis par sa qualité, Cohen n’est pas le genre à faire de mauvais CD même des moyens.
Et puis, sous son air austère, c’est quand même un communicant, il suffit de regarder les affiches qui ornent Times Square.
Old Ideas donc, la pochette rouge et noire, avec notre homme en costume noir et chapeau un livre sur ses genoux, dans un look à la Al Pacino dans le Parrain, mélange de charme, de distinction et de danger ?
A la première écoute, c’est, comme toujours, la voix qui accroche, sombre, encore plus sombre, profonde, encore plus profonde, j’ai immédiatement pensé aux CD que Johnny Cash a enregistré avec Rick Rubin à la fin de sa carrière et de sa vie.
Une voix usée, vieillie, mais une voix qui bouleverse, qui entre au plus profond de l’auditeur qui lui perfore l’âme et le cœur.
Going Home qui ouvre le bal, commence fort

I love to speak with Leonard
He’s a sportsman and a shepherd
He’s a lazy bastard
Living in a suit

La voix est assez distante Presque débordée par les choeurs féminins, et le sens des paroles peut être compris à plusieurs niveaux. Pour moi, cela ressemble à un bilan Cohen s’interpelle et réfléchit sur lui et sa musique, et ce paragraphe

He will speak these words of wisdom
Like a sage, a man of vision
Though he knows he’s really nothing
But the brief elaboration of a tube


Ne décrit-il pas le rapport de Cohen à son oeuvre ?
Relativisant la portée de ses mots, se considérant comme un faiseur de tubes ? La chanson est une interrogation sur la création, le temps qui passe, le retour à la maison pouvant être interprété par la fin de la création, ou de la vie.

Beaucoup considèrent que le chant et la musique de Cohen sont mystiques et cette impression est renforcée par la tonalité globale du nouveau CD

Si on continue « Amen », avec la trompette et les voix est mélancolique… The darkness » est un blues à la Cohen et il gratte jusqu'à l'os avec des mots
I’ve got no future
I know my days are few
The present’s not that pleasant
Just a lot of things to do
I thought the past would last me
But the darkness got that

BRRRR

Juste avant Show me the Place est construit au niveau narratif comme Dance me to the End of Love, avec la répétition obsessionnelle du premier vers .
Anyhow est presque déclamée , Crazy to love you ,respire la sérénité, Banjo sent la Louisiane. L’harmonica délicat saupoudre Lullaby, Different sides termine en beauté un CD qui mérite d'être écouté, décortiqué, chose rare en ces temps incertains.


Old Ideas:
Going Home
Amen
Show Me The Place
The Darkness
Anyhow
Crazy To Love You
Come Healing
Banjo
Lullaby
Different Sides


A écouter sans modération


_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4629
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par mud le Dim 29 Jan 2012 - 8:47

Yeah merci Bayou ça donne envie, je vais l'écouter aujourd'hui dans la bagnole sous une pluie battante ça me tente ! yeah yeah !
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3369
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par jb28 le Dim 29 Jan 2012 - 16:24

Commande en cours Very Happy
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4328
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par fred sorgue le Dim 29 Jan 2012 - 20:58

Smile Bonsoir,
Je connais Cohen depuis booof !! depuis 67 68, Paradoxalement bien que j'apprecie Suzane je prefere Stranger'song , Teachers, Mastersong .
Lorsque j'ai rencontré ma douce qui partage ma vie je venais d'acheter le CD The future et j'écoutais, premonitoire peut etre, "Waiting for the miracle".
C'est vrai que certaine fois ses chansons te collent le blues...
avatar
fred sorgue
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 406
Age : 68
Localisation : delta du Rhone
Date d'inscription : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par Invité le Lun 30 Jan 2012 - 9:12

On peut l'écouter en intégralité depuis ce matin sur MusicMe: Smile
...
http://www.musicme.com/#/Leonard-Cohen/albums/Old-Ideas-0886443219564.html
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par Invité le Lun 30 Jan 2012 - 23:14

The Darkness est ma préférée. Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par mud le Mar 31 Jan 2012 - 10:33

mosquito69 a écrit: The Darkness est ma préférée. Smile



c'est vrai qu'elle est belle, moi j'aime aussi " Amen " 7:39" de bonheur ! et " Crazy to love you "
on entend bien sa guitare majestueuse !
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3369
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par jb28 le Mar 31 Jan 2012 - 10:48

problème : je les aime toutes

ce disque est somptueux, majestueux comme dit Mud. Il me faudra plusieurs écoutes pour dégager un palmarès éventuel

j'ai réécouté "Songs from a Room" (1969) hier soir, c'est incroyable la profondeur qu'a prise sa voix 40 ans plus tard, et en même temps, l'identification est immédiate.

Un disque indispensable à tout amateur de L. Cohen cheers
avatar
jb28
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4328
Age : 61
Localisation : eure & loir
Date d'inscription : 04/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par fred sorgue le Mar 31 Jan 2012 - 10:56

"Song from a room" reste mon préféré, Je vais de ce pas, acheter "old idéa", faut que je passe a la fnac, plus rien a lire , plus rien a écouter, marre du streaming, plus rien a boire non plus, mais ca c'est pas la fnac, et avec la neige qui arrive....
avatar
fred sorgue
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 406
Age : 68
Localisation : delta du Rhone
Date d'inscription : 24/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par BAYOU le Mar 31 Jan 2012 - 11:06

Oui grand disque d'un sacré grand bonhomme !

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4629
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par Jungleland le Ven 11 Nov 2016 - 8:01

Leonard Cohen s'en est allé à son tour cette nuit

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15000
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par LE PAPE FRANCOIS le Ven 11 Nov 2016 - 9:07

C'était vraiment pas ma tasse de thé... Laughing

Aujourd'hui je vais éviter d'écouter FIP, ils vont surement lui rendre hommage en diffusant ses titres toute la journée. Suspect

Je vais plutôt écouter Jazz Radio Blues ou WWOZ ! Cool
avatar
LE PAPE FRANCOIS
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 641
Date d'inscription : 18/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par BAYOU le Ven 11 Nov 2016 - 10:04

Un des plus grands compositeurs, pas vraiment le gars optimiste.....
Son dernier album était très sombre, ce qu'en disait....

"Cela deviendrait-il une habitude malsaine ? En octobre, les années paires, le gars Léonard nous sort un nouvel album. Quatre-vingt-deux ans au compteur, et obligé d’écrire encore, de travailler en studio, vu que selon lui, son manager l’a escroqué alors qu’il tentait de léviter dans un temple bouddhiste et de profiter de longues méditations… En plus, sa muse, la fameuse Marianne (de son vrai nom Marianne Ihlen) est décédée en juillet dernier. Vous avez certainement remarqué que notre ami n’est pas vraiment du genre marrant, alors avec cette perte on imagine facilement son état d’esprit.

Donc si, par pur hasard, vous pensiez vous servir de son CD pour animer votre prochaine fiesta, oubliez !
Il est économe Léonard : le CD de 2014 durait trente-six minutes celui de 2016… trente-six minutes.
A la production le fiston (ben à son âge on ne va quand même se mettre dans les frais d’autant que le prix Nobel et le pactole qui l’accompagne sont partis sur le compte en banque de Dylan).
Et on entre tout de suite dans l’ambiance, avec cette liturgie funèbre qui ouvre l’album et les mots pas vraiment gais « You want it darker /Hineni, hineni /I'm ready, my lord / There's a lover in the story / But the story's still the same” (Vous voulez plus sombre /Hineni, Hineni / Je suis prêt, mon seigneur / Il y a un amant dans l'histoire /Mais l'histoire est toujours la même »).
Bon on peut quand même se demander s’il ne perd pas un peu ses gamelles « J'ai récemment dit que j'étais prêt à mourir... je crois que j'ai exagéré. En fait, j'ai l'intention de vivre éternellement ! » dit-il contre-disant ses propos au New Yorker quelques jours plus tôt « «Je ne pense pas que je serai capable de finir ces chansons. Peut-être, qui sait ? Peut-être que je connaîtrais un second souffle, je ne sais pas, «J'ai encore du travail à terminer. Mais je suis prêt à mourir. J'espère juste que ce ne sera pas trop inconfortable. C'est ma limite.»

En écoutant l’album dans son intégralité on pense irrésistiblement au Johnny Cash des American Recordings, l’atmosphère y est encore plus crépusculaire, oppressante, l’obsession de la mort prochaine hante véritablement les morceaux. « I'm leaving the table / I'm out of the game / I don't know the people / In your picture frame /If I ever loved you or no, no /It's a crying shame if I ever loved you / If I knew your name “ (Je suis hors du jeu / Je ne connais pas les gens /Dans votre cadre photo /Si jamais je vous aimais ou non, non / C’est une honte de vous aimer / Si je connaissais votre nom ») dans « Leaving the Table ».
Dans « Traveling Light » il reprend l’ambiance musicale de « Save the Last Dance for Me » mais c’est sombre, sombre, comme s’il rentrait pas à pas dans une obscurité mortelle.
Et histoire de bien marquer les esprits, Cohen demande à Gien Zelermyer qui est, si je comprends bien, chef de chorale dans une synagogue à Montréal, de participer à plusieurs titres (« You Want It Darker » et « It Seemed the Better Way »), ce qui donne une couleur très bizarre de requiem.
Ce serait le dernier album du Canadien, encore que s’il est encore de ce monde, il peut nous refaire trente-six minutes en 2018.
Ces chansons tristes sont particulièrement déconseillées aux malades, aux suicidaires, aux déprimés, Cohen n’a jamais fait dans la dentelle, mais pour son final il se surpasse !"

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4629
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par Gut bucket le Ven 11 Nov 2016 - 10:42

C'est un honneur d'avoir partagé l'ADN de cet homme.
RIP
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2053
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par mud le Ven 11 Nov 2016 - 16:08

on s'en fout du minutage des cd tant que la matière est exceptionnelle BAYOU !
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3369
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par Gut bucket le Ven 11 Nov 2016 - 16:22

Mud a écrit:on s'en fout du minutage des cd tant que la matière est exceptionnelle BAYOU !

Sauf que le minutage sus mentionné est le même que l'album précédent. Donc pas un hasard. Par contre, la symbolique derrière... scratch
Je n'ai pas acheté de CD depuis 15 ans (parce que j'emprunte dans les médiathèques et je copie, parce que adolescent, j'ai beaucoup volé (OUHHHH!). Le dernier album de Léonard Cohen me semble important à plus d'un titre. Je vais donc donner de l'argent à l'industrie musicale et acquérir cette pépite.
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2053
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par BAYOU le Ven 11 Nov 2016 - 16:23

Ben 2 cd de 32' en un an d'écart on pouvait faire un seul de 64'
Alors oui Cohen s'est fait gruger par un gourou/manager mais est-ce une raison de faire payer les acheteurs de ces disques ?

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4629
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par mud le Ven 11 Nov 2016 - 17:43

c'est n'importe quoi de penser ça putain c'est un putain de poète quand même et peu importe de la durée de ses disques apprécions les - ils sont et font partis de notre culture musicale.
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3369
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par mud le Ven 11 Nov 2016 - 17:49

Gut bucket a écrit:
Mud a écrit:on s'en fout du minutage des cd tant que la matière est exceptionnelle BAYOU !

Sauf que le minutage sus mentionné est le même que l'album précédent. Donc pas un hasard. Par contre, la symbolique derrière... scratch
Je n'ai pas acheté de CD depuis 15 ans (parce que j'emprunte dans les médiathèques et je copie, parce que adolescent, j'ai beaucoup volé (OUHHHH!). Le dernier album de Léonard Cohen me semble important à plus d'un titre. Je vais donc donner de l'argent à l'industrie musicale et acquérir cette pépite.


pfff n'importe quoi avec leur minutage c'est de la connerie.
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3369
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par LE PAPE FRANCOIS le Sam 12 Nov 2016 - 10:02

Pour moi, les chansons de Cohen me font tout le contraire d'une chanson de Blues.  Mad
Elles me plongent encore plus dans la déprime alors qu'un bon Blues me donne la pêche. Smile
D'ailleurs, si je ne dis pas de bêtise,  l'esclave noir qui souffrait en ramassant le coton et dans sa vie de tous les jours, surtout dans les états du Sud ou il risquait d'être lynché pour un simple regard, il chantait le Blues pour tenir le coup et se remonter le moral...
C'est  ce que je recherche  quand j'écoute un Bon Blues. Wink

Bon, il y a bien quelques  exceptions  (qui confirment la règle) " Strange Fruit de Billie Holiday ou bien Dark Was the Night de Blind Willie Johnson..." que je trouve sublime mais que j'écouterais pas tous les jours... Rolling Eyes
avatar
LE PAPE FRANCOIS
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 641
Date d'inscription : 18/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par BAYOU le Sam 12 Nov 2016 - 13:19

mud a écrit:c'est n'importe quoi de penser ça putain c'est un putain de poète quand même et peu importe de la durée de ses disques apprécions les - ils sont et font partis de notre culture musicale.

Un poète qui se retire dans un temple et qui se fait gruger de 5MUSD par son manager, du coup il sort de sa retraite et part en tournée. Pour la poésie ? Ou alors pour ramasser du blé avec des tarifs hors de prix.

Il sort 14 albums depuis 67 mais 3 depuis 2012 et 5 live depuis 2009.

Quel beau "putain" de poète, quel excellent businessman aussi....

J'aime beaucoup COHEN mais de la à avaler toutes les couleuvres et à passer à la caisse pour qu'il se renfloue ....


_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4629
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par T.Jiel le Sam 12 Nov 2016 - 15:05

Allez, j'y vais de mon petit mot à mon tour. Putain de business man, ou de bouddhiste ou de juif..., je me dis que s'il n'avait pas été pétri de contradictions (comme toute personne honnête avec elle même le reconnaîtra), il n'aura peut être pas produit ce qu'il nous laisse. Alors... chapeau bas, l'ami Cohen, pour ta production forte et originale, qui m'aura moi aussi nourri à mes heures!.
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3246
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par mud le Sam 12 Nov 2016 - 15:36

Very Happy
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3369
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par Gut bucket le Sam 12 Nov 2016 - 15:52

Bon, je vais faire grincer des dents.
Comme quoi, on peut utiliser n'importe quelle matière première pour atteindre l'excellence. Laughing
(Une de mes préférées de l'album testament, et quel fucking testament).


avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2053
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leonard Cohen

Message par Gut bucket le Sam 12 Nov 2016 - 16:19

Bayou a écrit:Ces chansons tristes sont particulièrement déconseillées aux malades, aux suicidaires, aux déprimés

Non Michel, ça fait un bien fou d'avoir un pote qui parle bien. Wink
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2053
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum