IMPERIAL CROWNS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

IMPERIAL CROWNS

Message par Jack O' Diamonds le Ven 2 Jan 2009 - 16:01

IMPERIAL CROWNS



J.J. Holiday, Jimmie Wood, Billy Sullivan


Imperial Crowns, c’est avant tout la rencontre de 2 amoureux du Blues : celle de J.J. Holiday, de son vrai nom Jeff Poskin et slide –guitariste de talent (mais aussi grand collectionneur de vieux 78 tours de Blues) et Jimmie Wood (vocal, harmonica, guitar), né dans le satin à Bel-Air, et qui s’est découvert sa vocation à l’age de 12 ans en assistant à un concert de Lightnin’ Hopkins.

Pendant de longues années,avant leur rencontre, ils mènent chacun de leur côté une carrière de sideman, J.J. jouant notamment avec Bruce Springsteen, Bob Dylan, Greg Allman, Chuck E Weiss etc. mais aussi avec notre Little Bob national. J. Wood n’est pas en reste puisqu’il fait parti du Mick Taylor Band (1992-1993), joue un soir avec Lightnin’ Hopkins, accompagne James Harman et bien d’autres, dont même Megadeth !
Ils écrivent et enregistrent chacun des musiques de pubs ou de séries TV, font des apparitions au ciné, comme par exemple J.J. dans Chocolat (avec J. Depp et Juliette Binoche), ou de Jimmie faisant la voix du robot Bonecrusher dans Transformers.


A l’époque où Wood officie dans son propre groupe (Jimmy Wood & the Immortals), J.J. joue au sein de Black Patty. Un certain Billy Sullivan s’occupe des fûts dans un groupe appelé The Black Sedans. A force de se produire régulièrement dans les mêmes clubs de L.A. avec leur band respectif, ces trois là finissent par se connaître et s’apprécier. Un peu avant 1997, Jimmie et J.J. se mettent à travailler ensemble sur une bande originale de film, dans le petit studio d’enregistrement que possède déjà à l’époque Sullivan, chez lui à North Hollywood. Finalement, la production du film rejette leur musique. Sullivan se met alors à jouer de la batterie avec les 2 autres furieux, juste pour le fun, ils écrivent quelques titres, puis les enregistrent directement sur place. Ce n’est qu’après avoir enregistré les morceaux qu’ils décident de former à eux trois un groupe à part entière. Le fétichisme de Wood pour les couronnes fera le reste… IMPERIAL CROWNS était né.

Décrire leur musique n’est pas forcément évident, tant leurs influences sont nombreuses. Cela va du Blues, bien entendu, à la Soul, en passant par le Rock et le Funk, sans que cela soit pour autant un immonde fourre-tout. On l’a parfois décrite comme du (accrochez-vous !) « Hard street preachin’ soul blues entrant en collision avec du swamp funk psychédelique, et évoquant l’esprit d’Otis Redding, de Captain Beefheart et de Blind Lemon Jefferson » ! Tout un programme ! Mais c’est probablement Little Bob qui a trouvé la formule idéale en affirmant simplement : « Y a tout la d’dans ! ». En tout cas, c’est, pardonnez-moi l’expression, une p….n de bonne musique, avec « un jeu de guitare joué en slide de bout en bout, des parties d’harmonicas d’une finesse exceptionnelle, une rythmique dont l’aboutissement est bien réel, et un chanteur dont le charisme fait mouche à chaque instant ! » (F. DELFORGE, Blues Again n° 2).

Bien sûr, les « puristes » du Blues peuvent hurler lorsque l’on dit IC est un groupe de Blues ou de Blues-Rock, (comme certains l’ont fait du temps des Red Devils) mais Holiday & Wood, pour résumer leurs propos, n’ont que faire de ceux pour qui le Blues devrait « forcément être figé, digne de figurer dans un musée ». Pour eux le Blues est vivant et doit savoir se nourrir de multiples influences. Comme Jimmie aime le dire, ceux qui n’aiment pas la musique d’IC n’ont qu’à écouter autre chose. « Love my music or kiss my ass ! » (J. Wood)




DISCOGRAPHIE :



IMPERIAL CROWNS (Outside Records 2000)



1. Ramblin’ Woman Blues
2. (I’m Gonna) Hunt You Down
3. Preachin’ the Blues
4. Love TKO
5. Big Boy
6. Blues Look Whatcha Done
7. Praise His Name
8. Since I Met You Baby
9. Altar of Love
10. Stone Righteous
11. Jack O’ Diamonds Blues

Voici ce que Docteur Blues dit de cette galette sur son site :

« Décidément, Outside Records a le don de nous sortir des albums blues hors du commun, après le succès du "Tribute to Lee Brilleaux" et la mise en lumière du groupe Jesus Volt, le label français réédite un coup de maître avec la découverte du groupe californien Imperial Crowns.

Loin des conventions du genre, on apprécie finalement le retour aux sources d'une certaine forme de blues transmise directement par des écorchés vifs tel que Howlin' Wolf. (Hendrix n'a t'il pas déclaré que la plus grande peur de sa vie fut d'écouter Chester Burnett).

En effet, les Impérial Crowns, comme des affamés, réaniment la flamme, pressent le jus d'un blues d'aujourd'hui, sans édulcorant. C'est peut-être pour cette raison que ce disque étanche notre soif de nouveauté. Il est vrai que sans être méchant avec nous même (musiciens et critiques), on a besoin d'un petit coup de fraîcheur de temps en temps pour nous faire avancer.

Les Imperial Crowns : Jimmie Wood à l'harmo, JJ Holiday à la slide et Billy Sullivan aux drums, sont des sidemen accomplis, ils ont joué avec des pointures dans différents styles musicaux, on peut citer : Bruce Springsteen, Hubert Sumlin ou Sunnyland Slim rien que ça ! Ils sont aussi des pensionnaires attitrés du House of Blues de LA. Je vous signale également que des extraits de ce CD ont été employés dans différentes BOF de films américains comme "Simple Plan" et "The Runner", entre autres...

Après les deux titres de mise en jambes, les choses sérieuses commencent avec "Preachin' the blues" un R'n B avec cuivres et slide bien dosés, "Love TKO" une balade country-rock aux accents du Sud, puis le bonheur absolu, un boogie à la JB Lenoir : "Big Boy" véritablement le grand moment de l'album. On reprend un peu ses esprits avec "Since I Met you Baby" sur ce titre le groupe ne fait pas l'impasse sur l'influence californienne et celle de Tom Waits en particulier... Vous en reprendrez bien un petit avec "Altar of Love" le caverneux stonien.

Jusqu'au dernier titre "Jack O'Diamonds Blues" la Slide de JJ Holiday est omniprésente et quelle classe mes zamis !!! Bref, un très, très bon disque à ne pas mettre entre toutes les mains ou plutôt si !
»


HYMN BOOK (Ruf 2004, puis Triple J Records 2006)



1. Lil’ Death
2. The River
3. Kingsize Jones
4. Baby’s Gone Wild
5. Golden Girl
6. You Don’t Miss Your Water
7. Comin’ Fuh Ya
8. Love Blues
9. (Simply) Just a Dream
10. Blues au Gogo
11. Restless Soul
12. Mr. Jinx

Moins Blues que le précédent, mais avec des accents funky très agréables (Golden Girl, ou encore Kingsize Jones, qui sera repris deux ans plus tard par Eric Burdon,), et une excellent reprise de You Don’t Miss Your Water de William Bell (pour le côté Soul de l’album).


PREACHIN’ THE BLUES LIVE (Ruf. 2005)



1. Preachin’ The Blues
2. Lil’ Death
3. Praise His Name
4. Big Boy
5. (Simply) Just a Dream
6. The River
7. Altar of Love
8. Golden Girl
9. Blues au Go Go
10. You Don’t Miss Your Water
11. Ramblin’ Woman Blues

Il permet de se faire une idée de leur générosité sur scène. Dispo aussi en DVD.



STAR OF THE WEST (Triple J Records 2007)



1. Star of The West
2. Nobody Baby
3. Big Love Generator
4. You Cut Me
5. Betty Gunne
6. Pharaoh’s Army
7. Diamond Cane
8. Two Headed Woman
9. Love Generator
10. Storm Warning
11. Soul Deep Freak
12. River Deep – Mountain High

Le plus Rock des 3 albums studios. On sent même une certaine influence psychédélique, notamment sur You Cut Me. Et toujours la touche Soul avec la reprise du standard River Deep – Mountain High.


Le line-up du groupe a un peu évolué au fil des ans puisque plusieurs bassistes se sont succédés, dont Lawrence Lerma et Lyn Davis pour le 1er album, John Avila pour le Live, ou bien encore Kevin Farrel. Dans la dernière mouture, c’est Keith Karman qui tenait la basse et Michael Barsimento avait pris la place de Billy « Champagne » Sullivan à la batterie.

Comme quelques morceaux valent mieux qu'un long discours, écoutez les en live en cliquant ici







Leur site internet : www.imperialcrowns.com
Leur Myspace : www.myspace.com/imperialcrowns

Quelques photos, toutes issues de leur site internet :








Sources :
- Blues Again # 2
- www.variety.com
- www.cucamoga.be
- www.loreillebleue.fr
- http://docblues.chez.com/chro/chroniques2.html


Dernière édition par Jack O' Diamonds le Lun 11 Jan 2010 - 15:23, édité 4 fois
avatar
Jack O' Diamonds
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 572
Localisation : Awlinz
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: IMPERIAL CROWNS

Message par Jungleland le Ven 2 Jan 2009 - 17:14

Merci bien pour cette bio et cette discographie sélective bien précises.

je connais de nom mais c'est à peu près tout. Mais en tout cas les morceaux que tu as proposés à l'écoute sont très alléchant et donne vraiment envie d'aller voir plus loin.


PS : A quelle occasion J.J. Holiday a joué avec Springsteen ? confused

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: IMPERIAL CROWNS

Message par Jack O' Diamonds le Ven 2 Jan 2009 - 17:51

Hello Jungleland,

Holiday a joué avec Springsteen lors d'un concert au House of Blues de Los Angeles. Je n'en sais pas plus. Rien de très extraordinaire, c'est vrai, mais Holiday semble être assez fier d'avoir partagé la scène avec lui, même si ce ne fût que pour un soir.

@ +
avatar
Jack O' Diamonds
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 572
Localisation : Awlinz
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: IMPERIAL CROWNS

Message par Jungleland le Sam 3 Jan 2009 - 11:21

j'en discutais sur le forum francophone de Springsteen où il y a des amateurs des Imperial Crowns et on a pas réussi à retrouver la date exacte ( c'était dans les années 94-95 )

par contre on m'y a dit que Jimmie Wood a aussi collaboré avec Springsteen : c'est lui qui fait la ligne d'harmonica de Spare Parts

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: IMPERIAL CROWNS

Message par Jack O' Diamonds le Sam 3 Jan 2009 - 15:30

Il me semblait bien avoir lu sur le net dans un article concernant IC que Wood avait travaillé avec le Boss, mais je pensais plutôt à une confusion avec J.J. Merci pour ces précisions ! Very Happy

Si cette bio a permis de te convaincre de découvrir un peu plus en profondeur leur musique, j'en suis bien content ! Ils méritent vraiment d'être mieux connus.

@ +
avatar
Jack O' Diamonds
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 572
Localisation : Awlinz
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: IMPERIAL CROWNS

Message par marcel le Dim 4 Jan 2009 - 15:41

Le contenu du cd "PREACHIN' THE BLUES" ce super concert de pres de 2 h a ete diffusé on TV sur Rockpalast (c'est d'ailleurs le 1er concert complet que j'ai enregistré en numérique (2005) sur HDD puis supprimer les 2 interviews puis transcris sur dvd )
Ce groupe me rappelle un peu " The Fabulous Thundebirds"

marcel
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 184
Age : 69
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 29/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: IMPERIAL CROWNS

Message par Jack O' Diamonds le Lun 5 Jan 2009 - 20:33

Hello Marcel,
En effet, supert concert ! Avec un Jimmie Wood qui se donne à fond, comme d'habitude ! Il mouille sa chemise même devant seulement quelques dizaines de spectateurs, comme ce soir là...
Pour ce qui est de la filiation avec les Fabulous T-birds, ben je dois dire que je connaît très mal ces derniers. Pour ma part, je dirais plutôt que les Crowns sont un peu à mi-chemin entre les Red Devils de Lester Butler et Jesus Volt. Mais ils sont avant tout eux-mêmes...
@ +
avatar
Jack O' Diamonds
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 572
Localisation : Awlinz
Date d'inscription : 18/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum