JOE HENDERSON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JOE HENDERSON

Message par SpiritFingers le Sam 6 Déc 2008 - 21:14

Je vous présente Joe Henderson, un "monstre" du Saxophone et du jazz du 20ème siécle.

Pendant la lecture, je vous propose ce morceau :
http://www.deezer.com/track/terra-firma-T2202628

Joe Henderson est né à Lima dans l'Ohio le 24 avril 1937,d'une famille pauvre de 15 enfants, et décédé le 30 juin 2001. Il était un saxophoniste ténor et compositeur de jazz. Il découvre le jazz grâce aux enregistrements des Jazz at the Philharmonic de l'un de ses frères. Encouragé par ses parents et par son frère, il commence à pratiquer la batterie, puis le saxophone ténor à 13 ans en étudiant le répertoire de Lester Young. Très vite, il compose pour l'orchestre de son lycée et se produit dans des clubs locaux.

Plus tard, Henderson étudie la musique au collège d'État du Kentucky (Kentucky State College) puis à l’université Wayne de Detroit (Wayne University) à l’âge de 18 ans. Il devient actif sur la scène jazz de cette ville, et participe à des jam sessions en compagnie des stars new-yorkaises de passage. Ces opportunités l’encouragent à apprendre la flûte et la basse, et surtout à développer ses compétences pour le saxophone et la composition. Ses camarades de classe, parmi lesquels on peut citer Yusef Lateef, Barry Harris, ou Donald Byrd, lui apportent certainement d’autres sources d’inspiration.

Après son service militaire (de 1960 à 1962), il s’installe à New York où il est pris en main par le trompettiste Kenny Dorham. De 1963 à 1968, il enregistre en sideman sur une trentaine d’albums du mythique label Blue Note. Bien que ces premiers enregistrements soient empreints d’une forte influence hard bop, son jeu embrasse non seulement le be-bop, le R&B ou le latin, mais aussi l’avant-garde. Ses participations incluent le quintette d’Horace Silver jusqu’en 1964 — on lui doit un solo sur Song for My Father, le fameux tube du pianiste — , l’album Prisoner de Herbie Hancock ou l’avant-gardiste Black Fire de Andrew Hill.

Les principaux albums :

* Page One (Blue Note 1963)
* Our Thing (Blue Note 1963)
* In 'n Out (Blue Note 1964)
* Inner Urge (Blue Note 1964)
* Mode for Joe (Blue Note 1966)
* The Kicker (Milestone 1967)
* Tetragon (Milestone 1967)
* Four (Verve 1968)
* Straight, No Chaser (Verve 1968)
* Power to the People (Milestone 1969)
* Joe Henderson in Japan (Milestone 1971)
* The Elements (Milestone 1973)
* Canyon Lady (Milestone 1973)
* Multiple (Milestone 1973)
* Relaxin' at Camarillo, (Contemporary 1979)
* The State of the Tenor Live at the Village Vanguard (Blue Note 1985)
* SKYDANCE : Joe Henderson w/ Jon Ballantyne Trio :, (Justin Time 1989)
* Lush Life: The Music of Billy Strayhorn (Verve 1991)
* So Near, So Far (Musings for Miles), (Verve 1992)
* Double Rainbow: The Music of Antonio Carlos Jobim, (Verve 1994)

Si vous voulez avoir une large palette de son oeuvre, procurez vous la série Milestone 1697/1973.

Sinon, cette album : In Pursuit Of Blackness/Black Is The Color
Le lien http://www.deezer.com/fr/joe-henderson/in-pursuit-of-blackness-black-is-the-color-A220231.html
un des morceaux que je préfère :
http://www.deezer.com/track/forgone-conclusion-T2202630
Bonne écoute et faites vous plaisir Twisted Evil
avatar
SpiritFingers
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 36
Age : 48
Localisation : Clermont-ferrand
Date d'inscription : 21/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOE HENDERSON

Message par Ayler le Dim 7 Déc 2008 - 1:10

Il joue aussi sur "Ptah, The El Daoud", un album d'Alice Coltrane datant de 1970.

Il est souvent considéré comme l'un des ténors Coltraniens qui comptent. "Inner Urge" est d'ailleurs l'un de ses disques les plus réputés, avec la participation de McCoy Tyner et d'Elvin Jones. Son jeu manque un peu d'intensité pour que j'y adhère complètement, mais je comprend ce qu'on trouve.

"So Near, So Far (Musings for Miles)" avait été couvert d'éloges par la critique à sa sortie : pour être franc, je trouve son jeu un peu poussif dessus.
avatar
Ayler
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1284
Localisation : South Saturn Delta
Date d'inscription : 22/05/2006

http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOE HENDERSON

Message par SpiritFingers le Dim 7 Déc 2008 - 12:50

Ayler a écrit:Il joue aussi sur "Ptah, The El Daoud", un album d'Alice Coltrane datant de 1970.
Malheureusement, je ne connais pas....mais je note Very Happy

J'avais conseillé la série Milestone 1697/1973 car ce n'est que du Live bien transcendant....surtout les versions The Elements...nettement au dessus de la réédition qui a été remasterisée. Mais sur ces cinq albums, il y a pour moi la quintessence de ce qu'a pu joué de mieux Henderson.
avatar
SpiritFingers
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 36
Age : 48
Localisation : Clermont-ferrand
Date d'inscription : 21/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOE HENDERSON

Message par Ayler le Dim 7 Déc 2008 - 13:42

Ceux là, je ne les connais pas : je note.

Il faut aussi mentionner l'excellent "The Real McCoy", de McCoy Tyner, où le personnel est... fantastique : outre Joe Henderson, on retrouve Ron Carter & Elvin Jones ! Sans nul doute l'un des McCoy les plus marquants de sa discographie (il y revient d'ailleurs dans sa production récente).
avatar
Ayler
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1284
Localisation : South Saturn Delta
Date d'inscription : 22/05/2006

http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: JOE HENDERSON

Message par Invité le Lun 8 Déc 2008 - 23:22

"The Real McCoy", un album magnifique, c'est vrai.
Et "Contemplation" ou "Search for Peace" sont parmi les plus belles compos de McCoy, ce n'est pas étonnant qu'il y revienne !

De Joe Henderson, je n'ai que "In 'n Out" de la même époque, avec Tyner aussi d'ailleurs, auquel j'accroche beaucoup moins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum