Nina Attal : la perle rare

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Garbage Man le Mar 31 Aoû 2010 - 10:48

Jipes a écrit:Moi je trouve ca bien ce style je l'aime beaucoup: Sly and The Family, P-Funk ou James Brown et Prince tout ca je prends cheers Masi après quand je lis partout que c'est la perle rare du Blues francais je m'interroge parce que là du Blues j'en ai pas entendu Wink

+1

C'est une "accroche" un peu comme lorsqu'on l'on appelle le petit phénomène de foire Mattrach "le nouveau Hendrix".
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Phil cotton color le Mar 31 Aoû 2010 - 11:16

Garbage Man a écrit:
Jipes a écrit:Moi je trouve ca bien ce style je l'aime beaucoup: Sly and The Family, P-Funk ou James Brown et Prince tout ca je prends cheers Masi après quand je lis partout que c'est la perle rare du Blues francais je m'interroge parce que là du Blues j'en ai pas entendu Wink

+1

C'est une "accroche" un peu comme lorsqu'on l'on appelle le petit phénomène de foire Mattrach "le nouveau Hendrix".
Oui bien sûr ! "Blues" est un mot bien connu du grand public, même si peu de gens savent vraiment ce que c'est.
Après, pour ceux comme nous qui ont un peu plus de connaissances musicales, on retombe vite dans les sempiternels débats un peu inutiles du genre " Est-ce que telle musique est du Blues ?" ou " Est-ce qu'untel fait du Blues ? ou, variante "est un Bluesman ?" ou "Le Blues évolue t-il ?" etc etc... scratch Laughing

Cela dit, j'aime bien ce genre de débat... Twisted Evil Rolling Eyes Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Eldoro le Mar 31 Aoû 2010 - 11:26

ce sont des tendances.

Malted Milk a été précurseur, après leur période Delta et Chicago Blues.

et là il y a une vraie tendance pour les styles proches du Soul-Funk (voire fusion parfois).

ça rassemble, donc ça fait plus de monde pour les organisateurs, et c'est tant mieux, aussi parce qu'un public plus jeune s'intéresse au truc via Stax & Motown, Redding, peut être même la mort de Jackson, etc

dans la tendance ce qui est bien folk ou acoustique genre Carolina Chocolate Drops fonctionne bien aussi.
il y a pas mal de Funk ou de Soul acoustique aussi.

ici a Grenoble on a de très bons groupes Funk Soul et les bars plébiscitent pas mal leurs styles, parce qu'ils permettent aussi de danser.

maintenant, je préfère le gros Funk bien sale façon Meters ou Maceo.
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Bluephil le Mar 31 Aoû 2010 - 20:42

Eldoro a écrit: je préfère le gros Funk bien sale façon Meters ou Maceo.

Tu trouves les Meters sales !!!! ???? Surprised
Faut effacer tout de suite ce topic, si notre batteur le voit il va faire le trajet jusqu'à grenoble...
C'est vachement propre moi je trouve les meters...
Dommage qu'ils aient enregistré 276 fois Cissy Strut en changeant le nom
lol! lol!
avatar
Bluephil
Quadra acoustique
Quadra acoustique

Nombre de messages : 1512
Age : 49
Localisation : METZ (57)
Date d'inscription : 16/10/2006

http://www.blufrog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Jungleland le Mar 31 Aoû 2010 - 20:46

Bluephil a écrit:
Dommage qu'ils aient enregistré 276 fois Cissy Strut en changeant le nom
lol! lol!

ah ben va pas dire ça à Elmore James qui n'a enregistré que 178 fois Dust My Broom en changeant le nom

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14995
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Loic le Mar 31 Aoû 2010 - 20:58

Bluephil a écrit:
Eldoro a écrit: je préfère le gros Funk bien sale façon Meters ou Maceo.

Tu trouves les Meters sales !!!! ???? Surprised

Je ferai la même remarque pour Maceo, du moins le Maceo 2010. Je l'ai vu en concert il ya quelques mois: tout est rôdé, rien ne dépasse, les musiciens ont même l'air de se faire chier parfois, c'est très propre, limite aseptisé à ce stade...

Loic
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 714
Age : 41
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Invité le Mar 31 Aoû 2010 - 21:18

Eldoro a écrit:
Malted Milk a été précurseur, après leur période Delta et Chicago Blues.

et là il y a une vraie tendance pour les styles proches du Soul-Funk (voire fusion parfois).
Eh ben justement, j'ai pas aimé leur concert après Attal (on est partis avant la fin c'est dire) ni leur dernier opus, bien trop soul à mon goût.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Eldoro le Mar 31 Aoû 2010 - 21:48

Loic a écrit:
Bluephil a écrit:
Eldoro a écrit: je préfère le gros Funk bien sale façon Meters ou Maceo.

Tu trouves les Meters sales !!!! ???? Surprised

Je ferai la même remarque pour Maceo, du moins le Maceo 2010. Je l'ai vu en concert il ya quelques mois: tout est rôdé, rien ne dépasse, les musiciens ont même l'air de se faire chier parfois, c'est très propre, limite aseptisé à ce stade...

bah en tout cas les deux dernières fois que je l'ai vu (2004 et 2008), ça improvisait encore énormément, genre vaste boeuf qui déchaine le public...

Bluephil, sale dans le bon sens du terme, les Meters sont efficacement sales mouarf, et il y a plein de groupes de la Nouvelle Orléans qui sont dans ce style.

Comme un bon Hound Dog Taylor pour un boogie cradingue, ce genre de truc. Funky quoi...

mais le Funk trop aérien, au bout d'un moment... je préfère quand ça braille.
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Jipes le Mar 31 Aoû 2010 - 22:43

Les Meters compte dans leur rang l'un des meilleurs bassistes avec Georges Porter qui en effet joue avec un son assez saturé ce qui en fait une groove machine particulière, je en parle pas de l'excellent Zigaboo Modeliste le roi de la syncope, Art Neville joue également avec un son saturé sur son hammond d'où l'impression en effet que le son des Meters n'est pas polissé mais plutôt brut de décoffrage et je pense que c'est de ça dont parle Eldoro cheers Finalement l'un des seul qui joue avec un son plus clean par moments c'est le très inventif Leo Nocentelli le roi du riff qui tue cheers

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8803
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Cottonfields le Mar 31 Aoû 2010 - 23:37

Pareil qu'Eldoro, la dernière fois que j'ai vu et entendu Maceo (2004) ça envoyait vraiment méchamment !

Pour ce qui est du renouveau "SoulFunk", Malted Milk, Eli Paperboy Reed, Ben l'Oncle Soul et les autres, tous ces groupes ont le mérite d'exister à une époque où l'Electro a le monopole des "Dance-Floor" ! Je n'ai rien contre les David Guetta et autres Bob Sinclar mais je préfére bouger mes fesses sur du Stax / Motown recyclé sentant la sueur, que sur ces sons aseptisés sentant le Tahiti douche pour touristes égarés en goguette à Ibiza !

Quant au grand débat de ce qui est du Blues et de ce qui ne l'est pas, réécoutez Albert King, je crois que ce dernier ne se posait pas trop la question. Tout ça vient de la même Source... Et Malted Milk (ainsi que les autres) l'ont bien compris !

Cottonfields


avatar
Cottonfields
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 380
Age : 47
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow
Date d'inscription : 09/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Loic le Mer 1 Sep 2010 - 6:56

Cottonfields a écrit:Pareil qu'Eldoro, la dernière fois que j'ai vu et entendu Maceo (2004) ça envoyait vraiment méchamment !

Pour ce qui est du renouveau "SoulFunk", Malted Milk, Eli Paperboy Reed, Ben l'Oncle Soul et les autres, tous ces groupes ont le mérite d'exister à une époque où l'Electro a le monopole des "Dance-Floor" ! Je n'ai rien contre les David Guetta et autres Bob Sinclar mais je préfére bouger mes fesses sur du Stax / Motown recyclé sentant la sueur, que sur ces sons aseptisés sentant le Tahiti douche pour touristes égarés en goguette à Ibiza !

Quant au grand débat de ce qui est du Blues et de ce qui ne l'est pas, réécoutez Albert King, je crois que ce dernier ne se posait pas trop la question. Tout ça vient de la même Source... Et Malted Milk (ainsi que les autres) l'ont bien compris !

Cottonfields

La première fois que j'ai vu Maceo c'était en 2001, à l'époque effectivement ça envoyait bien mais je pense que même les dieux du funk comme Maceo finissent tout de même par vieillir,eux aussi, et je n'ai pas retrouvé la même fougue en 2010. Ou alors je suis un nostalgique incorrigible, possible aussi...

Loic
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 714
Age : 41
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Eldoro le Mer 1 Sep 2010 - 9:36

Cottonfields, le "renouveau Soul Funk Groove" a été initié il y a quelque temps et est maintenant essentiellement récupéré et porté par les médias et le mainstream, comme d'hab, comme tous les styles un jour ou l'autre... y compris le Rock'n'Roll ou le Punk à leurs périodes...

un peu comme la grande période "guitar hero" des 90s ou tous les hardeux FM se sont mis à faire du Gary Moore dans les bars.

à Grenoble un moment ca a été le Reggae ou le Ska...

après cette époque là il y a eu pas mal de patrons de bar qui te disaient qu'ils voulaient du "festif". rah non pas du Blues les gars faut pas déconner.

bon ben la en ce moment c'est le Funk, y'a une vague comme ça, mais tant mieux ça fait une bonne vague de retour à la musique live qui groove, c'est mieux que la vague électro house tout ça, la tu peux danser, il y a des djeunz dans la salle, et des bons musiciens sur la scène.
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Invité le Mer 1 Sep 2010 - 9:40

Eldoro a écrit:
bon ben la en ce moment c'est le Funk, y'a une vague comme ça, mais tant mieux ça fait une bonne vague de retour à la musique live qui groove, c'est mieux que la vague électro house tout ça, la tu peux danser et il y a des musiciens sur la scène.
tu as raison c'est cyclique... bon laissons passer !... pour revenir un jour aux fondamentaux. Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Cottonfields le Mer 1 Sep 2010 - 23:55

Eldoro a écrit:Cottonfields, le "renouveau Soul Funk Groove" a été initié il y a quelque temps et est maintenant essentiellement récupéré et porté par les médias et le mainstream, comme d'hab, comme tous les styles un jour ou l'autre... y compris le Rock'n'Roll ou le Punk à leurs périodes...

un peu comme la grande période "guitar hero" des 90s ou tous les hardeux FM se sont mis à faire du Gary Moore dans les bars.

à Grenoble un moment ca a été le Reggae ou le Ska...

après cette époque là il y a eu pas mal de patrons de bar qui te disaient qu'ils voulaient du "festif". rah non pas du Blues les gars faut pas déconner.

bon ben la en ce moment c'est le Funk, y'a une vague comme ça, mais tant mieux ça fait une bonne vague de retour à la musique live qui groove, c'est mieux que la vague électro house tout ça, la tu peux danser, il y a des djeunz dans la salle, et des bons musiciens sur la scène.

Désolé Eldoro, mais je ne crois pas que la musique soit une affaire de mode, mais plutôt une affaire de savoir-faire. La Funk, comme le Blues en son temps, est devenue un élément fondamental de la Culture Afro-américaine (également désolé Philipp). Que les médias ou le "Mainstream" (peux-tu Eldoro me signifier ce que tu met derrière ce terme ?) ce soient emparé de petits phénomènes, plutôt doués, pour les mettre en avant, OK, mais aucun de ces derniers (Médias et "Mainstream") n'est à l'initiative de ce "renouveau". La Soul et la Funk ont depuis leurs naissances toujours continuer d'exister, ils faut juste des oreilles pour les écouter et du talent pour les transmettre ! C'est bien de ça dont il est question. C'est quand l'étincelle est là que tout le monde hurle au feu...

Cottonfields
avatar
Cottonfields
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 380
Age : 47
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow
Date d'inscription : 09/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par bb11 le Jeu 2 Sep 2010 - 8:11

il y a quand même des phénomènes de mode, le vintage est à la mode par exemple en ce moment, alors que dans les années 60 on était plutot entrain d'imaginer les voitures volantes de l'an 2000 Smile

je suis assez d'accord avec ces idées de cycles (pour pas dire mode) c'est ce qui se passe souvent

tout est récupéré un jour par la pensée dominante, medias, manipulations diversers (mainstream donc Smile ) y a qu'a voir comme l'économie de marché (joli mot pour parler du capitalisme) récupère le bio et l'écologie pour vendre

le "retour" du funk me fait assez plaisir, car ca veut dire bonnes guitares, bons sons et groove assuré
le blues sera toujours là il traverse tous les "cycles" non ?
avatar
bb11
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 442
Age : 54
Localisation : Guidel plages
Date d'inscription : 06/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Eldoro le Jeu 2 Sep 2010 - 10:16

Cottonfields a écrit:Désolé Eldoro, mais je ne crois pas que la musique soit une affaire de mode, mais plutôt une affaire de savoir-faire.

je ne parle pas de jouer de la musique, je parle de la sur exposition de certains styles par tendance.

autrement dit la définition d'une mode.

Cottonfields a écrit:Que les médias ou le "Mainstream" (peux-tu Eldoro me signifier ce que tu met derrière ce terme ?)

mainstream = mouvement dominant, tendance.

http://www.wordreference.com/enfr/mainstream

attention je parle des grosses radios par exemple, je ne parle pas des canards de Blues Wink

Cottonfields a écrit:OK, mais aucun de ces derniers (Médias et "Mainstream") n'est à l'initiative de ce "renouveau".

pas à l'initiative, mais à la récupération oui.

me fais pas dire ce que j'ai pas dit, je ne remets en cause aucun talent, je dis juste qu'il y a une tendance en ce moment.
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Invité le Jeu 2 Sep 2010 - 10:41

Cottonfields a écrit:
Désolé Eldoro, mais je ne crois pas que la musique soit une affaire de mode, mais plutôt une affaire de savoir-faire. La Funk, comme le Blues en son temps, est devenue un élément fondamental de la Culture Afro-américaine (également désolé Philipp).
Le Funk est un des fruits du Blues qui en est la racine of course!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Invité le Jeu 2 Sep 2010 - 10:56

Eldoro a écrit:me fais pas dire ce que j'ai pas dit, je ne remets en cause aucun talent, je dis juste qu'il y a une tendance en ce moment.
c'est évident !

Les derniers opus de JJ Milteau & Malted Milk pour ne parler que d'eux, sont fortement teintés soul... tendances quand tu nous tiens !!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Garbage Man le Jeu 2 Sep 2010 - 12:39

PHILIPP a écrit:
Eldoro a écrit:me fais pas dire ce que j'ai pas dit, je ne remets en cause aucun talent, je dis juste qu'il y a une tendance en ce moment.
c'est évident !

Les derniers opus de JJ Milteau & Malted Milk pour ne parler que d'eux, sont fortement teintés soul... tendances quand tu nous tiens !!

Je ne crois pas que l'on assiste à un effet de mode mais plutôt à un changement radical dans le Blues à la française. C'est plus un coup marketing qu'une mode à proprement parler.
Le Blues pur et dur aux rythmes chicagoan ne plaît finalement qu'à une tranche du public très précise. Les Albert King et Freddie King ont eux aussi mâtiné leur Blues de Soul et de Funk pour ratisser plus large. Je pense que c'est ce qu'il est en train de se passer avec le Blues français.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Phil cotton color le Jeu 2 Sep 2010 - 17:55

Garbage Man a écrit:Je ne crois pas que l'on assiste à un effet de mode mais plutôt à un changement radical dans le Blues à la française. C'est plus un coup marketing qu'une mode à proprement parler.
Le Blues pur et dur aux rythmes chicagoan ne plaît finalement qu'à une tranche du public très précise. Les Albert King et Freddie King ont eux aussi mâtiné leur Blues de Soul et de Funk pour ratisser plus large. Je pense que c'est ce qu'il est en train de se passer avec le Blues français.
Qu'il y ait des effets de modes et/ou de tendances, c'est indéniable et la grande majorité des artistes pros de tous les pays, avec derrière les producteurs et maisons de disques etc..., tous ceux qui veulent vivre le mieux possible de leur musique y sont sensibles et suivent peu ou prou le mouvement. Comme tu le fais remarquer, beaucoup de bluesmen américains ont fait de même dans leur carrière et puisque tu parles des King, prenons le plus célèbre, BB, qui l'a fait encore bien plus que les deux autres. Par exemple, son titre "Woke up this morning" a une pulsion de calypso (!), musique qui était alors à la mode à l'époque !...

Maintenant, concernant des tendances plus lourdes comme la soul/funk qui effectivement prévaut depuis quelques temps en France, difficile quand même de dire dans quelles proportions les artistes s'y soumettent par pur opportunisme ou par goût personnel. De nos jours, les connaissances et la formation musicale d'un jeune artiste sont très étendues. On peut très bien adorer écouter du Chicago Blues et avoir plutôt envie de jouer du Soul-Funk-Blues, surtout si le public répond plus favorablement à ce genre de rythme et de musique. Et puis, c'est devenu tellement difficile de vivre de la musique...
De toutes façons il faut être lucide, le Blues pur et dur n'a jamais fait recette en France !
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Cottonfields le Ven 3 Sep 2010 - 0:18

J'insiste sur la question du savoir-faire car elle intrinsequement liée à l'intérêt porté vis-à-vis du genre musical concerné, je m'explique.

Quelque soit le style de musique, on voit régulièrement apparaître des artistes au potentiel prometteur s'illustrer avec brio dans leur domaine. Les médias, ou "Mainstream", font un "focus" généralement mérité sur ces auteurs et de fait, sur leurs disciplines.

Je ne pense pas que ces derniers soient de manière directe liés à la relance d'un genre ou d'un autre. Pour moi, la relance se fait bien, parce qu'a un moment clé, des auteurs méritants auront su projeter leur musique très loin devant et ainsi toucher le plus grand nombre.

J'ose croire qu'avec la Funk, la Soul, Le Blues et tous ces styles en marge des "bacs", nous n'avons pas affaire à l'influence des "Spin-Doctors" des majors, mais plutôt à une effervescence liée à un bouillonement de talents sur un temps précis. Un peu comme SRV ou Gary Moore ont pu, à leur fait, mettrent un coup de projo sur le Blues.

Après, effectivement, il y a toujours des opportunistes pour se trouver une passion pour le style mis en avant...

Pour ce qui est de l'influence majeur de la Funk, je ne suis pas sûr qu'il s'agisse du Blues. Certes, il existe bien quelques convergences, mais, pour moi l'influence majeure serait plutôt à chercher du côté du Gospel par l'entremise de la Soul. Et je ne crois pas que le Gospel soit directement lié au Blues... Mais peut-être que je me trompe.

Cottonfields


avatar
Cottonfields
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 380
Age : 47
Localisation : Somewhere, Over The Rainbow
Date d'inscription : 09/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Eldoro le Ven 3 Sep 2010 - 8:25

Cottonfields a écrit:Gary Moore

arg, non pas lui... rien que d'entendre son nom j'ai déjà mal aux oreilles.

revenons au sujet principal Wink
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Phil cotton color le Ven 3 Sep 2010 - 9:33

Cottonfields a écrit:J'ose croire qu'avec la Funk, la Soul, Le Blues et tous ces styles en marge des "bacs", nous n'avons pas affaire à l'influence des "Spin-Doctors" des majors, mais plutôt à une effervescence liée à un bouillonement de talents sur un temps précis. Un peu comme SRV ou Gary Moore ont pu, à leur fait, mettrent un coup de projo sur le Blues.
Après, effectivement, il y a toujours des opportunistes pour se trouver une passion pour le style mis en avant...
Oui, certains sont vraiment bons dans ce style Funk/Blues et il ne peut pas s'agir que de pur opportunisme. Cela dit, dans ces histoires de modes ou de tendances, c'est toujours très difficile de savoir qui entraîne quoi, un peu l'histoire de la poule et de l'oeuf... Je ne crois pas vraiment que tout se décide dans des bureaux lors de la réunion annuelle de l'amicale des producteurs ( Laughing ), ou alors pour des phénomènes très ponctuels et limités (la lambada par exemple Very Happy ). Je pense plutôt qu'il y a quelques artistes précurseurs et que, pour x raisons, parfois assez inatendues, la mayonnaise prend auprès du public en live et/ou certains producteurs qui décident alors d'enclencher la machine du business. Et forcément d'autres artistes s'en inspirent avec plus ou moins de sincérité et d'opportunisme. Parfois les deux ! Jimmy Johnson a toujours déclaré qu'il était à l'origine plutôt un chanteur de Soul, comme son frère Syl, et qu'il est venu dans la sphère Blues au début des années 70 parce qu'il pensait que ça marcherait mieux (et son frère a fait la même chose quelques années après !). Et on ne peut pas dire que Jimmy Johnson n'est pas un Bluesman dont l'oeuvre respire l'opportunisme et l'artificiel !
cottonfields a écrit:Et je ne crois pas que le Gospel soit directement lié au Blues... Mais peut-être que je me trompe.
Ah ben si quand même !... des frères même... en principe ennemis car, dit-on, le Gospel est la musique de Dieu et le Gospel celle du Diable, mais musicalement c'est kif kif (à mon avis Dieu et Diable aussi d'ailleurs... scratch Very Happy ... mais c'est personnel bien sûr Very Happy )
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par Phil cotton color le Ven 3 Sep 2010 - 9:35

Phil cotton color a écrit:le Gospel est la musique de Dieu et le Gospel celle du Diable
Le BLUES est la musique du diable, bien sûr...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nina Attal : la perle rare

Message par sergio88 le Ven 3 Sep 2010 - 9:37

Phil cotton color a écrit:
Phil cotton color a écrit:le Gospel est la musique de Dieu et le Gospel celle du Diable
Le BLUES est la musique du diable, bien sûr...

Faut que tu arrêtes la bière au petit déj. Laughing

@+

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10843
Age : 54
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum