BUDDY GUY

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: BUDDY GUY

Message par Phil cotton color le Jeu 14 Jan 2016 - 14:35

C'est effectivement d'autant plus rageant de payer de telles sommes quand on ressort frustré, mais même si c'était génial, payer au minimum 100 euros (et encore pas bien placé...) pour un concert de Blues ou de Rock me paraît complètement fou. Je l'ai fait pour Neil Young à Bercy et Bob Dylan au grand Rex (un peu moins pour Buddy Guy la dernière fois qu'il est passé à l'Olympia en 2014 (je vois que les prix ont encore sensiblement augmenté !), mais je pense que je ne recommencerai plus !

Les concerts des "vedettes", petites et grandes, des "gloires" (jeunes ou vieilles) sont devenus de grosses opérations financières où le seul intérêt pour les intervenants (artistes + managers, tourneurs, propriétaires de salles etc... est de se faire le max de fric. Comment s'étonner que la musique passe alors parfois au second plan ? En principe ça ne devrait pas être forcément lié, mais difficile à la longue d'échapper au contexte. Et j'aurais même tendance à penser que les bluesmen sont peut être inconsciemment les plus désarçonnés par cette démesure.
Comme l'indique Jipes il y a des raisons objectives à cette augmentation vertigineuse des cachets et du prix des places, mais il n'empêche que les effets en sont hypertrophiés par un air du temps, la loi de "l'offre et de la demande" toujours poussée plus loin, l'idée du "profit décomplexé".
En fait on teste, on augmente constamment les prix et on observe. Jusqu'où peut-on aller sans tuer le marché ? Sans que les gens le refusent pour de bon ? Un peu comme le prix des cigarettes quoi... Laughing  

Concernant la spécificité Buddy Guy, oui c'est d'autant plus dommage qu'il ne joue pas le Blues comme on le voudrait car, malgré les ans, il en est encore pleinement capable, ce qui n'était pas le cas de BB King ou Johnny Winter, par exemple, depuis quelques années déjà.
Après, la dernière fois que je l'ai vu (en 2014 à l'Olympia, donc) j'avais été plutôt agréablement surpris. Apparemment, Bayou qui l'avait vu quelques jours après n'avait pas eu la même impression. Autre soir, autre concert ? peut être... De toutes façons Buddy Guy, comme beaucoup de bluesmen, n'a jamais été un archétype de régularité et de professionnalisme.
Alors question "démonstratif", il l'a toujours été au plus haut point, même dans les années 60 et 70, et même en clubs (des vidéos le montrent bien...). Mais en Blues ça passe certainement nettement mieux dans une toute petite salle que dans une grande.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4928
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BUDDY GUY

Message par Garbage Man le Jeu 14 Jan 2016 - 14:52

Buddy Guy il a un peu ce que j'appellerai "le syndrome Chuck Berry",  bien que ce dernier soit à la ramasse depuis plusieurs décennies, je trouve que Buddy Guy lui ressemble dans sa manie de courtiser le public blanc (WASP ou européen) parce que c'est vachement plus rentable que de jouer devant un public noir ou dans le circuit strictement blues. On le voit toujours courtiser le public Rock, trainer avec des rockers, faire leurs premières parties (comme AC/DC en 2001 où il s'était fait copieusement huer et malmener par le public).
Et je suis certains que la qualité de ses prestations dépendent aussi beaucoup du montant du cachet qui lui est versé.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BUDDY GUY

Message par sergio88 le Jeu 14 Jan 2016 - 15:11

Phil cotton color a écrit:De toutes façons, tout ce qui a trait à l'argent devient démesuré.

Heureusement pour les filles que Rocco a arrêté sa carrière. Rolling Eyes

Phil cotton color a écrit:
Comme l'indique Jipes il y a des raisons objectives à cette augmentation vertigineuse des cachets et du prix des places, mais il n'empêche que les effets en sont hypertrophiés par un air du temps, la loi de "l'offre et de la demande" toujours poussée plus loin, l'idée du "profit décomplexé".
En fait on teste, on augmente constamment les prix et on observe. Jusqu'où peut-on aller sans tuer le marché ? Sans que les gens le refusent pour de bon ? Un peu comme le prix des cigarettes quoi... Laughing

Ils sont en train de scier la branche sur laquelle ils sont assis. De nombreux festivals sont en difficultés financières, d'autres ont jeté l'éponge et ont disparu.
Quand je dis ils, je ne parlent pas que des artistes bien entendu, mais également de leurs agents, etc.

Je préfère largement aller voir des artistes comme Jipes ou autres dans la même veine dans des petits lieux intimistes, plutôt que de payer 150 boules pour aller voir un concert muni d'une longue vue, et avoir droit à un son pourrave.

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10867
Age : 54
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: BUDDY GUY

Message par Phil cotton color le Jeu 14 Jan 2016 - 16:54

Garbage Man a écrit:Buddy Guy il a un peu ce que j'appellerai "le syndrome Chuck Berry",  bien que ce dernier soit à la ramasse depuis plusieurs décennies, je trouve que Buddy Guy lui ressemble dans sa manie de courtiser le public blanc (WASP ou européen) parce que c'est vachement plus rentable que de jouer devant un public noir ou dans le circuit strictement blues. On le voit toujours courtiser le public Rock, trainer avec des rockers, faire leurs premières parties (comme AC/DC en 2001 où il s'était fait copieusement huer et malmener par le public).
Pas sûr qu'il y ait encore beaucoup de clubs de Blues dans les quartiers noirs des villes aux USA, ni que le chitlin' circuit soit très vivace de nos jours...  No
De toutes façons, je ne vois pas pourquoi un gars de la notoriété de Buddy Guy irait jouer dans ces endroits, où les musiciens sont exploités et ne peuvent qu'en vivoter, alors qu'il peut très bien faire tout autrement !
Jouer pour le public blanc est depuis très longtemps un objectif pour l'immense majorité, si ce n'est la totalité des bluesmen noirs, car il signifie justement un nouveau marché immense (ouverture sur le monde entier) et la possibilité de vivre dignement de sa musique, voire de devenir riche. On ne peut quand même pas le reprocher à Buddy Guy, comme aux autres d'ailleurs.

Garbage Man a écrit:Et je suis certains que la qualité de ses prestations dépendent aussi beaucoup du montant du cachet qui lui est versé.
Ben... Je pense que ses cachets sont bien plus importants qu'il y a 40 ou 50 ans. Et pourtant la musique ne suit pas toujours, c'est le moins que l'on puisse dire... Rolling Eyes
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4928
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BUDDY GUY

Message par Phil cotton color le Jeu 14 Jan 2016 - 17:02

sergio88 a écrit:Je préfère largement aller voir des artistes comme Jipes ou autres dans la même veine dans des petits lieux intimistes, plutôt que de payer 150 boules pour aller voir un concert muni d'une longue vue, et avoir droit à un son pourrave.
Oui je te comprends... Je suis à peu près dans le même état d'esprit ! Twisted Evil
Mais c'est quand même rageant de penser qu'il y a quelques années seulement on pouvait encore, si on le voulait (au moins quand on habitait Paris...), aller plusieurs fois au concert tous les mois pour y voir des vedettes internationales, et sans devoir faire un emprunt à sa banque !  Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4928
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: BUDDY GUY

Message par BAYOU le Jeu 14 Jan 2016 - 17:14

Oui enfin quand tu vas à New Orleans sur FRENCHMEN STREET les concerts c'est 5$ l'entrée, et pour les salles plus grandes maxi 30$

Un autre exemple à Red Rocks (Colorado) soit sur un site splendide le 05/08/2016
Tedeschi Trucks Band with Los Lobos, North Mississippi Allstars
$43.50 - $52.50
Soit trois groupes pour 50€ !

Moi je zappe systématiquement les concerts trop onéreux déjà (c'est évident) pour une question de budget, et aussi parce que je déteste me faire prendre pour un gogo.

J'ai zappé entre autres en 2015 Clapton à Londres, Dylan à Paris, C S & N à l'Olympia, ce qui en faisant le compte (grosso-modo) permet de financer des tas d'autres spectacles moins chers et tout aussi bons !

Par contre Gov'T Mule à Cléon (pas loin de Rouen à 27€) en mai super et je vais faire 180 kms aller/retour pour y aller !

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4633
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: BUDDY GUY

Message par Jungleland le Ven 15 Jan 2016 - 9:12

et puis tu comprends comment des festivals comme Blues rules Crissier par exemple rament comme des malades pour faire leur programmation : les têtes de liste du genre musical sont inaccessibles

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15003
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum