Nawfel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nawfel

Message par Devil's Slide le Mer 3 Sep 2008 - 9:59

Découvrez Nawfel, jeune prodige français de la guitare, à travers une sympathique interview de Hitmusemag.

C’est à l’âge de huit ans, dans la maison familiale de Soissons, sur la guitare de son père, que Nawfel plaque ses premiers accords. Il accompagne alors les disques de variété française de ses parents. Mais très vite, il va découvrir le blues et flashe immédiatement sur l’énergie que dégage cette musique. Il va ainsi découvrir B.B. King, mais la révélation sera vraiment le guitariste texan Stevie Ray Vaughan. Totalement autodidacte à ses débuts, Nawfel va pourtant prendre des cours de guitare durant deux ans, pour perfectionner sa technique. Très vite, il imite à la perfection le jeu de Larry Carlton, Mike Stern, John Scoffield ou encore Pat Metheny. Et tandis qu’à l’école, ses copains écoutent de la techno, de la dance, du rap, bref la musique des « djeuns » d’aujourd’hui, Nawfel reste fasciné par la légende guitaristique. Et son premier album enregistré à LA avec des pointures telles que Ivan Neville, Jim Keltner, Reggie McBride, ou encore Barry Goldberg sera un véritable hommage à ses guitar-heroes favoris dont il reprend les standarts. Steve Cropper et le son Stax, Jimi Hendrix, Stephen Stills, Eric Clapton, John Hammond, Sly Stone, Los Lobos…Nawfel n’a peur de rien et il assume avec art.

Il explique alors à la presse qu’il est tombé dans la mauvaise époque. S’il était né au début des années 60, il se sentirait sans doute beaucoup mieux que maintenant.

Neuf années sont passées depuis ce premier opus de génie ; Nawfel est toujours un véritable OVNI musical, secoué par le blues, la funk, la soul il domine tous ces styles d'une guitare sûre. Et il déclare avec ce second album la Guerre du Son. Intéressante initiative qui mérite quelques explications. Que voici.

Nawfel : La tournée du premier album s'est achevée en 2001. Aussitôt j'ai commencé à travailler les maquettes que j'avais répétées en balance, toutes les idées que j'avais chez moi. Je me suis retrouvé avec une liste d'une demi-douzaine de morceaux qui allaient un peu dans tous les sens: rock, funk, jazz, psyché, il y avait de tout là dedans! Je me suis posé la question de la cohérence de tout ça, j'ai laissé reposer et j'en ai profité pour passer mon bac, et m'inscrire en licence d'anglais à la Sorbonne. Et en 2005, plutôt que de choisir un genre, ce qui m'était impossible, parce que j'ai grandi autant avec Otis Redding qu'avec Led Zeppelin, les Eagles, le jazz ou Elmore James, j'ai décidé d' y aller à fond dans chaque style, en évitant le risque de faire de la fusion. Musicalement, je trouve que la période contemporaine est assez triste, mais ce qui me relie à ma génération, c'est l'éclectisme. Les jeunes aujourd'hui, sur leur I-pod, passent de Radiohead à Britney Spears, via les Beatles et Michael Jackson. On surfe sur les genres. Et moi, même si ma culture musicale se nourrit de tout ce qui précède, mettons, 1985, elle va dans des genres complètement différents, et c'est ce qu'on retrouve sur l'album. J'appartiens à la génération zapping et voilà d'où m'est venue l'envie de faire ce disque.

Pourquoi tout ce temps entre les deux disques?

Nawfel : On ne commande pas l'inspiration. Sur « The War of sound », des chansons comme « Sound in the city » ou « Sexydelic » datent de la première session, 2001/ 2002. Après, j'étais un peu en panne, je me demandais dans quelle direction je voulais aller, je n'étais pas prêt, et j'accorde beaucoup trop d'importance à la musique pour me lancer à faire un disque en quatre mois.

Le premier album ne comportait que des reprises. Qu'est-ce qui t'a donné confiance pour te lancer dans la composition avec le second?

Nawfel : Le premier album était très influencé par les années 70. Plus tard, j'ai découvert plein d'autres choses, Stevie Wonder, Prince, Bowie, des gens qui composaient et qui produisaient tout. C'était pour moi une évolution naturelle que de me tourner vers ça aussi. Pour moi, être musicien, c'est jouer sa propre musique.

Qui est responsable de cette culture musicale si hétéroclite, et tournée vers ces années 70- 80?

Nawfel : La curiosité y est pour quelque chose, mais mon père y est pour beaucoup. A l'école primaire, puis au collège, je passais pour un intégriste du blues. J'étais littéralement obsédé. Je regardais MTV avec mes jeunes oncles, Madonna, Michael Jackson, les gros tubes, puis à l'âge de huit ans, j'ai effectué un virage musical, et je suis passé brutalement de MTV à Robert Johnson, avant de me concentrer pour de bon sur la musique noire américaine. Je connaissais déjà Hendrix, Deep Purple, et les autres, mais j'ai voulu creuser davantage le blues et le jazz. Je reconnais que ce n'est pas commun, un gamin de CM2 qui s'intéresse à ces musiques-là, et que ça fait drôle de le voir étudier la biographie de Robert Johnson, tandis que ses copains écoutent NTM. Mon père m'a donc initié au blues, puis j'ai rencontré Philippe Lebras, mon manager, qui m'a introduit à la soul, au rythm'n'blues, et puis aux groupes psychédéliques comme Quicksilver, Jefferson Airplane, Grateful Dead, ou Pink Floyd période Syd Barrett. Enfin, on m'a fait découvrir les années 80, et des choses sur lesquelles je crachais avant, comme la new wave avec Human League, Depêche Mode, le punk des Ramones et des Buzzcocks ou le hard rock style Iron Maiden. J'ai écouté tout ça, et j'en suis devenu boulimique. Il a donc fallu que je me calme pour digérer l'ensemble Aujourd'hui, je sais effectivement vers quelle direction musicale je veux aller.

Donc, rien de ce qui s'est passé depuis les années 80 n'a retenu ton attention?

Nawfel : Beaucoup moins que ce qui s'est passé avant. Je peux écouter Lenny Kravitz, mais justement, ses disques seraient sortis en 1972, c'aurait été pareil. Pareil pour le premier Jamiroquai, directement inspiré de Roy Ayers, de Stevie Wonder, et du jazz funk des années 70. Ou l'electro. Moi quand j'écoute « Discovery » de Daft Punk, j'entends les samples de George Duke. »

Sa dernière production "The war of sound"

avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nawfel

Message par sergio88 le Mer 3 Sep 2008 - 10:33

Devil's Slide a écrit:Neuf années sont passées depuis ce premier opus de génie ;

Opus de génie, il ne faut tout de même pas exagérer. J'ai cet album constitué de reprises qui tiennent plus ou moins bien la route. Mais vu son âge à l'époque, chapeau bas tout de même. Ensuite on a voulu un peu trop le faire passer pour un singe savant, passage sur Europe 2, tournée avec Jaunie. M'enfin ce n'est que mon avis.

Premier album :



Quelques titres du nouvel album sur son myspace :

http://www.myspace.com/nawfel1985

Pour les parisiens, ou ceux et celles qui seront sur Paris, s'ils veulent juger sur pièce, il donnera un concert au New Morning le 29/01/2009.

@+


Dernière édition par sergio88 le Mer 3 Sep 2008 - 10:46, édité 2 fois

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10896
Age : 55
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nawfel

Message par Devil's Slide le Mer 3 Sep 2008 - 10:36

Remarques pleines de bon sens Sergio. En plus passer en première partie de Jauni... le pôvre ! Smile
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nawfel

Message par sergio88 le Mer 3 Sep 2008 - 11:45

Devil's Slide a écrit:En plus passer en première partie de Jauni... le pôvre ! Smile

Pas en première partie. Il a joué avec lui en guest au concert de la tour Eiffel. Egalement avec Deep Purple à Montreux en 2001.

@+

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10896
Age : 55
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nawfel

Message par Jungleland le Mer 3 Sep 2008 - 16:54

merci pour toutes ces infos. J'avais suivi à l'époque son aventure mais j'ignorais qu'il avait réussi à s'en sortir.

j'avais eu franchement l'impression que ce battage, ces comparaisons et ces flatteries l'avaient définitivement enterrés. Mais il semble que non; tant mieux

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15019
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nawfel

Message par lezombie666 le Mer 3 Sep 2008 - 17:37

Mais qu'est ce que vous avez contre Jauni? c'est Lui le Blues en France!!! Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
lezombie666
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1387
Age : 36
Localisation : Lille
Date d'inscription : 18/06/2008

http://www.dailymotion.com/lezombie666

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nawfel

Message par Jungleland le Mer 3 Sep 2008 - 18:09

ça y est c'est reparti : mon coeur a eu des palpitations brutales, ma poitrine s'est serrée et soudain j'ai vomi
depuis ça va mieux

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15019
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nawfel

Message par Garbage Man le Mer 3 Sep 2008 - 19:20

Jungleland a écrit:merci pour toutes ces infos. J'avais suivi à l'époque son aventure mais j'ignorais qu'il avait réussi à s'en sortir.

j'avais eu franchement l'impression que ce battage, ces comparaisons et ces flatteries l'avaient définitivement enterrés. Mais il semble que non; tant mieux

J'me souviens l'avoir vu y a 8 ans dans une émission genre m6 kid faire une démonstration de guitare (j'crois qu'il avait jouer Hey Joe) et puis ensuite je l'avais vu avec mes parents au concert de A que Johnny à la tour Eiffel.
A l'époque ça m'avait impressionné puis je l'ai écouter récemment j'ai trouver que ça cassait pas des briques. scratch
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nawfel

Message par Bladerichard le Jeu 28 Oct 2010 - 18:53

Salut à tous

Je me souviens avoir fait un boeuf avec lui à musicorama à la Vilette, il avait 12 ans...

Je croyais jouer avec le fils de BB King, il avait tous les stigmates.

Cela faisait deux ans qu'il jouait, il avait tout compris.

Pour atteindre son feeling, je dois encore bosser....

Un garçon impressionnant, à voir... et à écouter.
avatar
Bladerichard
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 27
Age : 44
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 10/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nawfel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum