La revendication sociale et politique dans le blues

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La revendication sociale et politique dans le blues

Message par sergio88 le Mar 5 Juil 2016 - 8:37

T.Jiel a écrit:
Ca me fait penser à ce qui me vient à chaque fois que j'entends dire au sujet d'un métier qui disparaît " c'est dommage, tout ce merveilleux savoir faire etc...", et bien si le besoin n'est plus là, c'est dans la suite logique que tout cela s'en aille et se fasse oublier. Personne ne peut vivre le nez tourné vers l'arrière!

Ce n'est qu'en partie vrai. Les gens ont, entre autre, besoin de meubles et pourtant une majorité de consommateurs ira s'approvisionner chez IKEA plutôt que d'aller voir un ébéniste. On préfère jeter des godasses usées produites à 2€ la paire par de pauvres chiens qui bossent encore de nos jours dans des conditions dignes de l'esclavage, plutôt que d'acheter des chaussures que l'on pourrait faire durer en les portant à réparer chez le cordonnier du quartier.

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10857
Age : 54
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revendication sociale et politique dans le blues

Message par T.Jiel le Mar 5 Juil 2016 - 12:49

Hello Sergio, fidèle!!!
C'est OK. Moi, mes grolles je les trouve chez...Emmaüs. Genre 5€ la paire état neuf. Bon. Mais au bout du compte ça ne change rien à ce que je disais, même si je profite du gaspillage effréné dans lequel on baigne : cordonnier chausseur, ça existe encore. Il peut te fabriquer une paire de chaussures sur mesure et unique. Tu la paieras genre 800/1000€ minimum. C'est valable encore en orthopédie, plus du tout pour le commun des mortels par ici. Voilà donc un métier qui disparaît. je veux dire qu'on en a plus ... besoin!
Après, les histoires de qualité, c'est une autre affaire. Acheter pour 3 x rien un truc qui ne durera pas et qui a en plus été fabriqué dans la souffrance, à priori ça peut sembler idiot. C'est pourtant comme ça qu'on fonctionne souvent aujourd'hui. Les gens sont adultes et vaccinés comme on dit. Je trouve ça dommage, comme toi, ces comportements à courte vue.
Les élections qui se préparent ici en sont un bel exemple.
Pour en revenir au Blues et au sujet, tu vois, si les pauvres ne revendiquent pas parce qu'estomac qui réclame ne revendique pas, ils restent vivants, et je dirais plus créateurs que les estomacs repus. Le Blues sous toutes ses formes reste porteur de vie. C'est pourquoi il touche tant de cultures différentes...
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3246
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revendication sociale et politique dans le blues

Message par Phil cotton color le Mar 5 Juil 2016 - 14:42

T.Jiel a écrit:Pour en revenir au Blues et au sujet, tu vois, si les pauvres ne revendiquent pas parce qu'estomac qui réclame ne revendique pas, ils restent vivants, et je dirais plus créateurs que les estomacs repus. Le Blues sous toutes ses formes reste porteur de vie. C'est pourquoi il touche tant de cultures différentes...
Oui.
Dans le cas spécifique des noirs américains, j'ajouterai que pour avoir une conscience politique et contester il faut s'en sentir la légitimité, se considérer comme citoyen à part entière. Or concernant la première partie du 20ème siècle, je pense que l'esclavage était encore bien trop proche dans l'esprit et la manière de penser de beaucoup de noirs américains, musiciens ou pas. Sans doute encore la crainte de représailles (le Ku Klux Klan, ce n'était pas du folklore ! Crying or Very sad  ), aussi peut être cette impression diffuse héritée de leurs parents ou grands parents, qui avaient été esclaves, que de toutes façons "on" décidait pour eux, qu'ils n'avaient que le droit d'accepter et de supporter, et que ça ne servirait à rien de contester.

Le Blues d'avant guerre, me semble bien résumer cet état d'esprit. On décrit les situations, les problèmes quotidiens, mais on met rarement en cause quelqu'un, si ce n'est le destin ou sa petite amie qui est vraiment trop cruelle ! Wink
C'est sans doute dans ces descriptions et dans les allégories propres au Blues qu'il faut chercher la trace d'un début de prise de conscience, si ce n'est de révolte, qui deviendront parfois bien plus explicites après guerre, pas souvent dans le Blues d'ailleurs, mais plutôt dans ses musiques dérivées.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4925
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revendication sociale et politique dans le blues

Message par T.Jiel le Mar 5 Juil 2016 - 18:14

Hi, Phil!! Smile



Allez, les plus anciens ici ne feront pas découverte. J'avais enregistré ça avec le mal nommé Crétin basique...
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3246
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revendication sociale et politique dans le blues

Message par el335 le Mer 6 Juil 2016 - 9:15

Le blues me semble plus relever du témoignage que du revendicatif. C'est déjà ça !
C'est un peu court comme raisonnement, mais j'ai pas mieux en magasin pour ce débat !
avatar
el335
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 13/01/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revendication sociale et politique dans le blues

Message par T.Jiel le Mer 6 Juil 2016 - 13:31

Le blues me semble plus relever du témoignage que du revendicatif.
Tu as raison, et je crois qu'on peut dire qu'il y a une belle unanimité là dessus...
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3246
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revendication sociale et politique dans le blues

Message par Gut bucket le Dim 10 Juil 2016 - 23:32

Maintenant que l'euro est perdu. On a le droit de reparler de la loi travail?
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2053
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La revendication sociale et politique dans le blues

Message par T.Jiel le Lun 11 Juil 2016 - 8:18

Bon, je vois à ton avatar que tu es plutôt black... Tu as des chances !
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3246
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum