Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Jungleland le Ven 20 Juin 2008 - 18:49

Derrière cette question se cache mon intérêt vis à vis de l'évolution du blues moderne qui semble parfois un peu tourner en rond et avoir du mal à se renouveler. On retrouve régulièrement les mêmes plans d'un artiste à l'autre et j'avoue avoir de plus en plus de mal à trouver des artistes qui vont vers des chemins de traverses et explorent plus avant ce genre musical. Non pas que je déteste les classiques d'aujourd'hui mais je regrette souvent un manque de diversité musicale.

Je vais vous poser une série de question auxquelles vous pouvez répondre en totalité ou en partie (je compte sur vous pour que ça ne tourne pas à la foire d'empoigne Wink )
Bien évidemment les commentaires sont les bienvenus et les questions supplémentaires qui vous viennent à l'esprit se rajouteront au fur et à mesure.

NB : N'hésitez pas à vous exprimer, c'est la totalité des interventions qui fait l'intérêt d'un sujet. Même si vous n'êtes pas musiciens (et je ne le suis pas) votre ressenti est ce qui est le plus important devant l'art. Et le débat, tant qu'il reste courtois, est le moteur d'un forum vivant.


- le blues-rock n'a-t-il pas tendance à devenir de plus en plus rock ?

- Depuis le blues de Chicago (grosso modo) la lead guitar et les solis ont eu de plus en plus tendance à supplanter la rythmique, élément de base du vieux blues. Cela ne se vérifie-t-il pas de plus en plus jusqu'à tomber parfois dans la caricature ?

- La qualité technique et la virtuosité n'ont elles pas tendance petit à petit à supplanter la sensibilité de l'interprétation chez les artistes modernes ?

- Le blues moderne acoustique n'a-t-il pas tendance à glisser vers un folk aseptisé calibré pour la radio ?

- Quels artistes d'aujourd'hui semblent les plus proches du blues d'autrefois ?

- Et enfin quels artistes vous semblent les plus créatifs dans le blues moderne et les plus susceptibles de garantir la pérennité du genre ?

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14988
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par badlieut2002 le Ven 20 Juin 2008 - 20:00

Salut, moi je reste épaté par des artistes comme Nick Moss et Monster Mike welch qui jouent un blues de chicago avec cette touche rétro-moderne unique à l'heure actuelle.

C'est vraiment impressionnant une telle maitrise de ses influences.



vive l'été
avatar
badlieut2002
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2177
Age : 49
Localisation : Rillettes land (72)
Date d'inscription : 12/03/2006

http://blackandblue.forumprod.com/forum.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Devil's Slide le Ven 20 Juin 2008 - 20:26

Bon, pour ma part je trouve qu'une bonne partie de bands estampillés blues-rock flirtent plus avec le rock que le blues proprement dit. Tiens un exemple qui me vient spontanément : The Dusters.

Si certains ont plus de techniques et de virtuosité que d'âme et de sensibilité ça ne reste heureusement pas la majorité. Quoique dans certains cas ils peuvent être les arbres qui cachent la forêt...

Pour l'acoustique glissant vers le folk je citerai en exemple au débotté Eric Bibb qui, à mon sens, s'est bien éloigné des bases blues. Fort heureusement il reste quelques "résistants" de qualité (Alvin Youngblood Hart, Keb' Mo'...)... mais qui sont hélas de plus en plus en minorité.

Les plus proches du blues d'autrefois ? Comme BB Boogie je citerai Monster Mike Welch en premier, le Popa Chubby des débuts, Gary Moore (quand il le veut bien), Big Bill Morganfield, Joe Louis Walker...

Pour les plus créatifs, je citerais : Tommy Castro, Popa Chubby, Walter Trout, Monster Mike Welch ... Je rajouterai, en mention spéciale, le regretté Sean Costello emporté alors qu'il avait encore énormément à apporter
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par novisad le Ven 20 Juin 2008 - 20:36

Que de bonnes questions en un seul post .....le survey program quoi affraid

Difficile d'y repondre en quelques lignes et pourtant de façon confuse , je crois pas que le blues puisse se perdre dans l'actualité ou le marketing ....trop puissant Cool

Le blues pour moi, point n'est besoin de groupes, de disques, de concerts........le blues,c'est du polar .......c'est juste deux ou trois notes qui fusent d'une guitare ou d'un sax au hasard d'un essai n'importes ou dans la rue, ou dans un magasin Idea

Le meilleur exemple etant pour moi ce saxophoniste de NYC qui est reputé pour etre l'un des meilleurs jazzman actuel ,qui n 'a jamais sorti un disque et qui ne joue que sous les ponts, Brooklin il me semble...

Mojo working Cool
avatar
novisad
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 246
Date d'inscription : 23/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par jimmy le Ven 20 Juin 2008 - 20:39

Tout d'abord le sujet a été trés bien pensé donc merci a toi Jungle.
par rapport a tes questions je vois un peut tes craintes vis a vis du future de notre Blues Cool
donc se serait avec plaisir que je vais y répondre:

-Le blues-Rock ne dérive pas tout simplement sur le rock?
Et bien tout dépend de qu'elle artiste on parle.
2 artiste d'aujourd'hui mais d'une génération différent,
Walter Trout et Joe Bonamassa,
Question Blues rock Walter le fait trés bien et il ne dérive absolument pas en rock
je pense qu'il ne mélange pas les deux et quans il a décidé de faire du rock
il le fait et trés bien, il ne faut pas oublier que sa été un exélent side man des plus grand,
Johnn Mayall,Johnn Lee Hocker etc...

Par contre Joe Bonamassa dérive plus dans le rock c'est vrai
mais par contre il est trés bon dans tout les Blues Lent.
Mais a mon gout il fait plus du Rock que du Blues Rock

-Qualité Technique, virtuosité etc...?
Bien sur pour ma part sa dérive un peut a la démonstration mais tout dépend du contexte Very Happy
Toujour les meme artiste
Joe est asser démonstratif surtout sur ses morceaux Rock
Walter par contre ya un énorme balayage de note mais c sa manière a lui de jouer
et de démontrer ce qu'il ressent par moment je l'accorde un peut
démonstratif mais sa se ressent moins que Bonamassa (a mon gout)

-Blues Acoustique Moderne dérive t-il sur de la Folk?
Je répond non
Que se soit joe ou walter c'est asser blues quand meme bon d'accord
walter est un peut plus blues je l'accord
mais quand j'écoute Bob Walsh niveau acoustique,
je te rassure c'est du bon blues mais bon yen a d'autre bien sur Very Happy
je ne peut pas prendre cas par cas se serait trop long Shocked

-Artiste d'aujourd'hui le plus proches du Blues d'autrefois?
Et bien asser dur a répondre je dirais quand meme Bonamassa surtout avec 'Blues deluxe'
Walter Trout bien sur
mais Bob Walsh,Johnny Lang mais sur quelque titre
et bien sur plein d'autre......

Donc j'espère avoir répondu correctement a ses questions
et sa ma fait plaisir d'y répondre

a+
jimmy
avatar
jimmy
And Jimmy plays guitar
And Jimmy plays guitar

Nombre de messages : 3369
Age : 38
Localisation : Sarthe
Date d'inscription : 07/01/2007

http://www.myspace.com/zicjimblues

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Old_Debris le Ven 20 Juin 2008 - 21:08

Cela mérite une petite réflection. Laughing
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par axsir le Ven 20 Juin 2008 - 22:52

Old_Debris a écrit:Cela mérite une petite réflection. Laughing

Yep réfléchissements... je suis sur l'affaire Hendrix pour le moment! Laughing

Mais je suis très heureux de voir cité par bb boogie Monster Mike Welch et sa touche rétro Chicago Blues, j'adore ce gars là et il est pour moi la preuve vivante que l'on peut être jeune, virtuose, blanc et faire preuve d'une authenticité formidable! cheers
avatar
axsir
Fidèle à Castro
Fidèle à Castro

Nombre de messages : 895
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 16/08/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Ayler le Sam 21 Juin 2008 - 0:27

Sujet très intéressant. Les mêmes questions se posent aussi en jazz, avec des réponses qui se rejoignent parfois, mais pas toujours. Cela dit, si on creuse le sujet, il y a largement de quoi écrire un livre...

@ suivre...
avatar
Ayler
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1284
Localisation : South Saturn Delta
Date d'inscription : 22/05/2006

http://www.facebook.com/SugarSweet44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par sami le Dim 22 Juin 2008 - 23:58

- le blues-rock n'a-t-il pas tendance à devenir de plus en plus rock ?
--------
Ben, le blues rock a ete ... rock des le depart. Et des le depart, les groupes qui l'ont pratique, ont tres souvent derive vite fait vers plus de rock que de blues. C'est meme cette tendance qui a donne naissance au Hard rock.
Exemple, les Cream. Autre exemple tres emblematique : Ecoutez le premier 33 de LEd Zep : des titres tres blues. Des le 2eme, ca a vite vire au hard definitif, avec quelques reminiscences, mais c'est logique... Ten Years after : les 1ers 33 hyper bluesy, et ca fini avec un pre-hard dans SSSSHHH...
Donc, a mon avis, rien de nouveau de ce point de vue.

- Depuis le blues de Chicago (grosso modo) la lead guitar et les solis ont eu de plus en plus tendance à supplanter la rythmique, élément de base du vieux blues. Cela ne se vérifie-t-il pas de plus en plus jusqu'à tomber parfois dans la caricature ?
----------------
D'accord pour la caricature. Mais les blues de type Chicagoeen, ou british, sont des blues specifiques, qu'il ne faudrait pas confondre avec celui du Dleta, fut il (ce dernier) le style fondateur et totalement authentique. Les solo de guitare sont constitutifs du genre Blues rock. Ca n'empeche pas la caricature, mais la perfection n'est pas de ce monde... Ceci dit a chacun de separer le grain de l'ivraie...

- La qualité technique et la virtuosité n'ont elles pas tendance petit à petit à supplanter la sensibilité de l'interprétation chez les artistes modernes ?
----------------------
Que la sensibilite soit en voie de disparition chez les musiciens de blues contemporains, c'ets mon avis absolument. MAis elle n'est pas specialement remplacee par la virtuosite (cette derniere peut contenir sa part de sensibilite, il ne faut pas la condamner en tant que telle). La sensibilite (si importante dans le blues !!!!!) est remplacee par l'academisme (un poison !), par le manque d'imagination, par l'imitation servile, par la reproduction a l'infini de ce qui existe deja, par la superficialite, etc ... C'est ainsi, on n'y peut rien. Ce probleme de perte de la sensibilite n'affecte pas que le blues, mais le monde entier. Notre monde n'aime pas la poesie de la vie ............

- Le blues moderne acoustique n'a-t-il pas tendance à glisser vers un folk aseptisé calibré pour la radio ?
----------------
Oui, il y a de ca... Mais le blues accoustique, autrement, dit le blues du delta, est un genre a mon avis quasiment disparu, pour la simple raison que les conditions socio culturelles qui l'on fait naitre, ont disparu. Il faut se faire a cette triste idee : Son House, les Johnson, et audela du delta, Lenoir, Hopkins, et audela de l'accoustique, Watters, Hooker, etc ... Tout cela, c'est fini. Il n'y en aura plus. Estimons nous heureux d'avoir garde autant de traces de leur passage sur terre.

- Quels artistes d'aujourd'hui semblent les plus proches du blues d'autrefois ?
--------------
Aucun. Voir plus haut. Notre monde actuel ne peut secreter des gars dont le genie est si en accord avec leur environnement.

- Et enfin quels artistes vous semblent les plus créatifs dans le blues moderne et les plus susceptibles de garantir la pérennité du genre ?
------------------
PAs grand monde ..... desole....
avatar
sami
Old School Vigilante
Old School Vigilante

Nombre de messages : 505
Localisation : La Reunion
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Old_Debris le Lun 23 Juin 2008 - 15:07

Le blues rock, le blues rock............... scratch

Le blues rock, c'est un peu comme une boussole le rock au nord, le blues au sud le blues rock à l'ouest, mais on a aussi le blues rock rock et le blues blues rock, alors tout dépend du sens du vent. Laughing

HAAAaaaaa Chicago la grande ville, l'industrialisation, l'électricité, le boulot, une vie meilleure, la grande migration, tous les paysans et les bouseux du sud y sont montés avec leur guitare, mais là il y avait trop bruit alors il y a fallut emplifier tout ça, à Chicago le blues est toujours joué par des "vétérants" et le rythme du blues est bien là, c'est une très bonne période pour le blues, c'est après que ça se gâte. Comme le dit Sami :
(Ecoutez le premier 33 de LEd Zep : des titres tres blues. Des le 2eme, ca a vite vire au hard definitif, avec quelques reminiscences, mais c'est logique... Ten Years after : les 1ers 33 hyper bluesy, et ca fini avec un pre-hard dans SSSSHHH...)
c'est là qu'il fini par y avoir confusion. Déjà c'est pas du blues mais du british blues et c'est ça qui remporte le plus de succès, à tel point que les maitres vont s'y mettre aussi, (Muddy Waters, Howling Wolf.....), Hendrix vient y placer son grain de sel et depuis la guitare a pris le pas sur le reste des instruments, et de blues il ne reste bien souvent que le nom.

Le blues est une musique authentique, je veux dire par là que c'est une musique qui rythme les moments de la vie, le travail, les peines, les instants de bonheur, on le retrouve dans les pic nique, dans les bals, dans les rues pour se payer à boire ou à manger et c'est cette sensibilité qui fait le Blues.
Après bien sur on enregistre, on améliore la qualité du son, des instruments, des enregistrements, on gomme les petits défauts, et là bien sur, de prise en prise, d'effet en effet, les musiciens produisent des disques d'excellente qualité, mais la sensibilité, Pffftttt disparue. Et surtout c'est plus une bouteille ou un crouton qu'il faut gagner, mais, une villa avec plusieurs voitures etc....et ça c'est pas bon.

Le Blues continuera à perdurer grâce à des musiciens honnêtes et intègre qui l'aime, s'efforce de le faire vivre et de le partager avec un public de plus en plus rare, et qu'importe les noms, il suffit de les reconnaitre de les aimer, et de profiter de ce qu'ils nous transmettent.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Eldoro le Lun 23 Juin 2008 - 20:58

vaste sujet. il est vrai que ce genre de son correspond a une époque comme dit Sami qui parle très bien quand il dit que notre monde n'aime pas la poésie de la vie. aujourd'hui tout est dans l'apparence, tout va tres vite, tout doit etre parfait gnagnagna.

je trouve personnellement que le style "Blues Rock" s'éloigne de plus en plus du rythme basique, de la fete et de la sensibilité, bref de la vie, et devient de plus en plus robotique et sans imperfection.

comme vous le savez, je ne suis pas un grand fan des solos de guitare de gymnaste qui n'en finissent plus et des mises en place a la mords moi le noeud juste-pour-faire-technique. quand j'en discute avec certains afficionados du style j'entends de bonnes vieilles remarques du genre "ouais tel artiste c'est bien, mais c'est pas assez technique". on dirait que l'esprit et le groove sont passés a la trappe...

c'est sur qu'avec des points de vue pareils, il vaut mieux allez écouter de la musique pour les musiciens, il y a des styles de Jazz très chiants qui le font très bien dans ce cas ci (ca n'engage que moi).

pour ma part je préfère une bonne vieille rythmique bien dégueu, ca a plus de saveur.

et puis en fait Blues Rock ca veut pas dire grand chose désormais, a part "solo de guitare a la Hendrix en vachement moins émotionnel".

le revival du son des 50s, j'aime bien mais parfois ca vire un peu a la copie passéiste, et ca va finir par faire comme le Jazz New Orleans, joué par des vieux pour des vieux, ce serait bien dommage.

ce que je recherche en écoutant du Blues, c'est le rythme bien basique.

quelques trucs folk partent un peu en pop il est vrai, et je ne retrouve pas ce coté rapeux...

par contre dans les artistes Blues qui explorent il y en a plein et heureusement ! la comme ca tout de suite je dirais Watermelon Slim, Taj Mahal, Seasick Steve et Pura Fe.

honnetement quand j'ai entendu le dernier disque de Sean Costello et ses morceaux bien rapeux mais modernes je me suis dit qu'il allait tout balayer sur son passage.
dommage.

mais non, le Blues n'est pas dans une impasse Wink
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Invité le Lun 23 Juin 2008 - 21:15

Moi aussi, comme la plupart d'entre vous, j'en ai marre des solos ultra ennuyants, technique et froids, des clones de SRV et de Hendrix!
Pourtant, contrairement à Eldoro cette fois-ci ^^, j'aime bien les solos de gratte, mais quand c'est de bon gout, quand c'est "honnete", quand ca prend au tripes, etc ... Mais sinon, moi c'est comme Eldoro, ce que je veux, c'est que ca groove, qu'il y ai l'esprit, le feeling!

Sinon, ca fais plaisir que Sean Costello revienne plusieurs fois! il le mérite vraiment! Parce que lui avait tout ce qu'il fallait, et ces solos de guitare était toujours de tres bon gout je trouve! mais malheuresement, il est parti...
Sinon moi j'adore aussi Tommy Castro meme si ca ne se rapproche pas trop du blues d'autrefois, je trouve qu'il y a le bon esprit et ca groove a donf!


A+

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Eldoro le Lun 23 Juin 2008 - 21:18

j'ai pas dit que j'aimais pas les solos de guitare, sinon je me serais mis au pipeau lol ! biensur qu'il y en a qui me prennent aux tripes !! Wink mais en général ils ne sont pas aussi longs et "impressionnants" que le veut la mode d'aujourd'hui, ils sont peut etre moins en place mais plus vivants voila tout.
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Invité le Lun 23 Juin 2008 - 21:24

ah ok Eldoro désolé , ben alors enfaite je suis d'accord avec toi ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par sami le Lun 23 Juin 2008 - 22:25

Eh bien, rien qu'en lisant ces quelques petites remarques, je me dis ca :
T'ant qu'il y aura des mecs comme vous, le blues il se portera vachement bien ! (Ah Old Debris, comme on ressent ton amour pour cette musique, tu peux pas savoir !)
Bravo les mecs ! Je sais qu'il y en a plein des comme vous !

Je l'ai peut etre raconte une fois ici :
Dans le metro, parfois il y a un mec, un inconnu, avec juste sa guitare, un son comme El Doro aime, basique, honnete, et total efficace, et une p... de voix a vous arracher des larmes de bonne emotion.

Un inconnu...

Vous inquietez pas, le Blues c'est pour jusqu'a la fin des temps.

Ah oui, une anecdote ...
Pendant ette fete de la musique, un jeune mec s'approche timidement. Un algerien. D'Oran. Il nous demande s'il peut boeufer un peu. Il prend la deuxieme guitare, et on demarre Alabama Blues. Et c'etait super ! Regardez jusqu'ou va se nicher le blues ! Partout !

La ou je bosse en ce moment, une grosse entreprise, vendredi 20, la direction a organise un pik-nike musical, pour ses employes. MAtos, scene, etc... Les musicos, des gars de la boite, des amateurs... Avec un repertoire rock, etc.. Et savez vous ce qu'ils ont interprete pour se mettre en train, pour faire demarrer la machine ? Un bon shuffle bien gras. Sans pretention, mais c'etait sincere, et c'etait du blues !

C'est une musique hors du temps, hors des modes, universelle, dans tous les interstices de toutes les cultures du monde... Je me rappelle Shakti, Mac Laughlin avec des musiciens Indiens venus de la planete Mars... Quelle ne fut ma surprise de les entendre reprendre le theme de Rollin n Tumbin !!!!!

Le dernier et le premier des guitaristes de studio ne fait pas 10 notes de solo pour n'importe quel artiste de varietoche, sans etre influence par la Pentatonique !

Au Sri Lanka, a MAdrid, a Oran, a Massy Palaiseau, vous trouverez toujours un mec passionne, qui fait du bon blues, c'est sur, et c'est bien !
avatar
sami
Old School Vigilante
Old School Vigilante

Nombre de messages : 505
Localisation : La Reunion
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Eldoro le Lun 23 Juin 2008 - 22:38

sami a écrit:Les musicos, des gars de la boite, des amateurs... Avec un repertoire rock, etc.. Et savez vous ce qu'ils ont interprete pour se mettre en train, pour faire demarrer la machine ? Un bon shuffle bien gras. Sans pretention, mais c'etait sincere, et c'etait du blues !

ah ca Sami, le shuffle sincère et sans prétention qui sent le gas oil ca fait toujours chaud au coeur.
avatar
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 37
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par sergio88 le Lun 23 Juin 2008 - 22:44

Non je ne pense pas. Les jeunes il suffit de leur montrer pour qu'ils tombent dedans. On en a plusieurs à l'assos qui ne connaissaient pas le blues. Il a suffit de les faire venir voir deux trois concerts de blues pour qu'ils trouvent ça vachement bien et tombent dedans.
Après il y aura toujours ceux qui se fourvoient en tartinant jusqu'à plus faim et ceux qui laisseront parler leurs trippes en prenant le temps de respirer.

@+

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10831
Age : 54
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par sami le Lun 23 Juin 2008 - 22:49

Eldoro a écrit:
sami a écrit:Les musicos, des gars de la boite, des amateurs... Avec un repertoire rock, etc.. Et savez vous ce qu'ils ont interprete pour se mettre en train, pour faire demarrer la machine ? Un bon shuffle bien gras. Sans pretention, mais c'etait sincere, et c'etait du blues !

ah ca Sami, le shuffle sincère et sans prétention qui sent le gas oil ca fait toujours chaud au coeur.

C'est clair !!!!!!!!
avatar
sami
Old School Vigilante
Old School Vigilante

Nombre de messages : 505
Localisation : La Reunion
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Jungleland le Mar 24 Juin 2008 - 11:24

Débat intéressant d'où il ressort une certaine confiance dans l'avenir de la part des intervenants.

Je crois qu'on a assez cerné les défauts du blues moderne avec sa prédilection pour le solo (mais il est juste que tous les artistes ne l'abordent pas de la même manière et qu'un certain nombre lui conserve un aspect humble) et parfois une aseptisation dans le souci de "faire comme"

Mais je note aussi avec plaisir que la plupart d'entre vous voient quand même de multiples raisons de penser que la relève sait aussi emprunter d'autres chemins et en cela pérenniser le genre Very Happy

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14988
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Jipes le Mar 24 Juin 2008 - 13:44

- le blues-rock n'a-t-il pas tendance à devenir de plus en plus rock ?

Si et ce n'est pas nouveau tout d'abord parce que le Blues c'est avant tout une musique culturelle et sociologique comme le précise OD. Elle parle de la vie de tous les jours et malheureusement ce témoignage a été remplacé par le Rap (avec toutes ses dérives) dans la communauté noire. il y aura toujours des griots en Afrique mais des bluesmen authentique aux USA je doute !

- Depuis le blues de Chicago (grosso modo) la lead guitar et les solis ont eu de plus en plus tendance à supplanter la rythmique, élément de base du vieux blues. Cela ne se vérifie-t-il pas de plus en plus jusqu'à tomber parfois dans la caricature ?

Ah que oui c'est toujours pareil c'est à celui qui a la plus grosse mais là encore ce n'est pas nouveau, rappellez vous les jams sessions ou les bluesmen de l'après guerre rivalisaient de démonstration (guitar battles) dans les clubs de Chicago ou bien dans le milieu Jazz ou on prend Cherokee ou Giant Step a toute blinde pour tester le musicos lol!

- La qualité technique et la virtuosité n'ont elles pas tendance petit à petit à supplanter la sensibilité de l'interprétation chez les artistes modernes ?

Pas toujours ca dépend si on est un artiste ou seulement un instrumentiste, le premier met sa technique au service de son art (aussi primitif qu'il soit) et le deuxième travaille des années durant pour masquer un manque cruel d'inspiration en faisant étalage de sa virtuosité. Bien sûr ils s'en trouvent (rares cependant) qui allient les deux. Dans le cadre du Blues il y a d'excellents artistes comme Tab Benoit, John Mooney ou Mike Henderson qui possède une solide technique mais qui l'utilise pour faire de la musique c'est cela que j'aime

- Le blues moderne acoustique n'a-t-il pas tendance à glisser vers un folk aseptisé calibré pour la radio ?

Je pense que tu parles d'Eric Bibb et la réponse est oui, ceci dit nous sommes dans un monde marchand alors rien de très étonnant à ce que des artistes cherchent a etre programmé à la radio d'ou une certaine aseptisation. Cependant il reste comme l'a précisé Devil slide des résistants comme Otis Taylor, Kelly Joe phelps, Alvin Yougblood Hart ou NApoléon Washington (qui a un peu repris le flambeau de John Campbell)

- Quels artistes d'aujourd'hui semblent les plus proches du blues d'autrefois ?

Sans conteste des gens comme Magic Slim, Alvin Yougblood Hart, John Mooney, Tab Benoit ou même Jimmie Vaughan, Ronnie Earl, Anson Funderbugh et Buddy Guy (parfois).....

- Et enfin quels artistes vous semblent les plus créatifs dans le blues moderne et les plus susceptibles de garantir la pérennité du genre ?

Très bonne question et malheureusement je rejoins un peu Sami il n'y a pas grand monde de vraiment créatif, dans le sens dévellopper le blues vers autre chose même si mes préférés reprennent la tradition avec honneteté et brio cheers

Le dernier disque de Blues qui m'ai vraiment scotché c'est déjà très loin No Par contre je dirais qu'un Dislocation Blues disque de Chris Whitley et Jeff Lang me paraît etre une dérivatif très intéressant (écouter donc leurs version de Stagger Lee vous comprendrez de suite Wink )

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8773
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Iceman le Mar 24 Juin 2008 - 16:29

Difficile d'être créatif dans un secteur finalement assez conservateur. Je ne jette la pierre à personne et je suis le premier à râler quand ça ne sonne pas assez roots, mais bon, il faut bien avouer que pas mal d'amateurs de blues sont réfractaires à un certain nombre d'évolutions. Moi le premier. Il suffit de voir de tollé que le label Fat Possum soulève de temps à autre grâce à certains de ses artistes.
avatar
Iceman
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 897
Age : 41
Localisation : Deep south
Date d'inscription : 20/04/2008

http://www.cafardcosmique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Jungleland le Mar 24 Juin 2008 - 17:27

il est très novateur ce label et ça peut donner parfois des problèmes; mais en général il a bonne presse. Je ne connais pas tous ses artistes mais la lignée des RL Burnside, Junior Kimbrough ou T-Model Ford est bien appréciée dans le milieu

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14988
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Iceman le Mar 24 Juin 2008 - 20:06

Indiscutablement. Mais lorsqu'il s'agit d'artistes plus "expérimentaux", comme par exemple Bob Log III, il n'est pas rare qu'ils essuient quelques tirs de barrage de la part des fans de blues. A juste titre parfois.

Mais bon, ils ont le mérite d'essayer d'innover, même si pour ma part le mélange de blues et de rap ou de musique électronique me hérisse quelque peu les poils.
avatar
Iceman
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 897
Age : 41
Localisation : Deep south
Date d'inscription : 20/04/2008

http://www.cafardcosmique.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par sami le Mar 24 Juin 2008 - 21:59

Mais ce probleme ne concerne pas que le blues.

Ce qu'on appelle la Musique Classique, ca fait bien longtemps que rien de notable n'a ete ecrit. On peut sans se tromper, dire que le systeme est ferme. Ca n'empeche pas que cette musique vit parfaitement bien, et qu'il n y a jamais eu autaut d'excellent interpretes... Mais des nouveaux Mozart ou des Bach, faut me donner l'adresse !

Le Jazz, pareil ! Systeme clos definitivement depuis Coltrane, Miles ou The Bird. PAs demain qu'on va decouvrir un nouveau Art Tatum ou un genial Oscar Peterson. Systeme ferme. Et pourtant, on retrouve le jazz meme jusque dans les cages d'ascensseur High tech ! Syseme ferme, mais musique ultra ecoutee, et pratiquee...

Le Flamenco... Le Rock n roll, ect etc...

Il y a eu de nouvelles musiques par contre qui sont apparues. Le Rap, la Techno, des trucs comme ca ... Mais bon, c'est plus du bricolage de DJ que des genres majeurs qui reisisteront au temps.

Le blues, lui, il fait partie des grands courants culturels universels. Il survivra donc. Systeme ferme, mais tres ecoute, tres imite, tres pratique, tres influent.

Ne critiquons pas trop les guitareux, car c'est en grande partie grace a eux que le blues se perpetue.
Explication :
Le Djeuns achete sa guitare. Bon, Jeux interdits c'est sympa, mais on en a vite fait le tour en amateur... Faire du Bruel, c'est pas ca. Faire du Django Reinhart, c'est un peu difficile. Le blues arrive ! Miracle ! Le Djeuns, avec 3 p... d'accords, et une douzaine de mesures, decouvre la Musique ! Une grande musique ! Tout de suite gratifiante ! Bon, le feeling n'ets pas au RDV... MAis c'est pas grave. Le blues a ete une fois de plus, perpetue par l'action d'un Djeuns Guitareux ! Apres, bah, il sera Clapton, pizzayolo ou accompagnateur de Sheila, peu importe : il aura ete un instant de sa vie au moins, un propagateur du blues !
avatar
sami
Old School Vigilante
Old School Vigilante

Nombre de messages : 505
Localisation : La Reunion
Date d'inscription : 29/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le blues moderne est-il dans une impasse ?

Message par Old_Debris le Mar 24 Juin 2008 - 22:40

Hhhmmmmm.......On peut dire qu'on ne manque pas de quantité, et je ne parle pas là que de blues.
C'est bien la quantité, mais encore faut-il en retenir quelque chose, si je dis ummagumma, ou Sticky Fingers par exemple, je suis sûr que tout le monde peut donner l'interprète, mais si je dis A New Point Of View, ou Peace Love And Respect, je crois qu'il y aura beaucoup moins de monde pour me dire moi, monsieur, je sais qui c'est.
Tout ça pour dire, qu'il serait peut être mieux d'avoir une production plus réduite, mais dont on s'en souviendra encore dans trente ou quarante ans.
J'ai l'impression que la musique aujourd'hui, c'est devenu du consommable.
Laughing On écoute et on jette. Je m'excuse mais je suis pas habitué à ça.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum