Bob Dylan

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par BAYOU le Ven 28 Sep 2012 - 11:33

Mr Bear a écrit:J'ai vu les deux que tu cites et j'ai déjà entendu ça. BB je l'ai vu y a 10/12 au palais des congrès à Paris, bon show version US, sympa mais oui un peu calibrée, mais les Merci pleuvaient à chaque morceaux ou presque, John Mayall, pareil, en 92 ou 93 à Bercy, plus récemment à Conflans, fatigué mais tout de même dans le don loin d'un distant Clapton par exemple. Après jours avec, jours sans comme tu dis ... mais c'est marrant y en a pour qui c'est toujours avec. Luther Allison, Louisianna Red, Albert Collins ...
Caprice de stars ?

Qu'on soit bien d'accord, je n'attaque pas spécialement le Zim, qui reste le mec qui a écrits des perles totales mais comme EML, devoir de respect

Moi aussi MAYALL je lai vu à Conflans en 2004/2005 ? EN tout cas il était encore avec Buddy Whittington je dois même en parler sur ce forum

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4649
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Mr Bear le Ven 28 Sep 2012 - 11:39

Tout concert est une démarche de contact, amateur ou pro, mais si tu fais pas à chercher c'est du pro et en effet tu as un "devoir" à remplir. J'irai plus loin que toi en parlant de démarche commerciale, car même le blues est une musique commerciale. Cela ne gâche rien à la valeur que l'on y accorde, le but de l'artiste ou la qualité, Cedell Davis ou John Lee Hooker qui enregistre c'est dans l'espoir de vendre après, pas de tabou ni de honte.
avatar
Mr Bear
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 546
Age : 50
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par blues bibliophilia le Ven 28 Sep 2012 - 14:06

Ce débat sur le professionnalisme c’est très intéressant, mais c’est quoi le rapport avec Dylan ?

Hé, on parle du mec qui en autre, il y a demi-siècle, a jeté à la tête du rêve américain « With god on our side », qui a botté le cul à bien des conformismes

Le jour où Dylan fera un show millimétré à la Wishbone Ash et qu’il se confondra en risette et remerciements après chaque chanson, le rock aura sans doute vécu.
avatar
blues bibliophilia
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 247
Age : 53
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/08/2011

http://blues-bibliophilia.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Mr Bear le Ven 28 Sep 2012 - 14:48

LE rapport c'est de donner ou pas le minimum syndical aux gens qui te font vivre. Dylan le fait il ou pas ... autre polémique. Perso je m'en moque un peu, il n'a plus rien à prouver. Par contre il peut encore avoir à donner
avatar
Mr Bear
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 546
Age : 50
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par sergio88 le Ven 28 Sep 2012 - 14:55

Mr Bear a écrit:Par contre il peut encore avoir à donner

Son corps à la médecine ?


_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10875
Age : 54
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par blues bibliophilia le Ven 28 Sep 2012 - 15:09

Mr Bear a écrit:LE rapport c'est de donner ou pas le minimum syndical aux gens qui te font vivre. Dylan le fait il ou pas ... autre polémique. Perso je m'en moque un peu, il n'a plus rien à prouver. Par contre il peut encore avoir à donner

Ceux qui aiment vraiment Dylan, connaissent le personnage, son caractère, eux ils comprennent. Les autres, rien ne les obligent à aller à ses concerts ou acheter son disque...
Si ils préfèrent Wishbone Ash, grand bien leur fasse. Il faut de tout pour faire un monde Laughing
avatar
blues bibliophilia
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 247
Age : 53
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/08/2011

http://blues-bibliophilia.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Mr Bear le Ven 28 Sep 2012 - 15:20

sergio88 a écrit:
Mr Bear a écrit:Par contre il peut encore avoir à donner
Son corps à la médecine ?

Pas sur que la médecine en veuille ...
"Zauriez pas pu filer la collec totale de vos droits d'auteur plutôt !!!"

Alors j'aime pas vraiment Dylan, Young, Lemmy, Allison, Winter, Waters ... Wink

Je revois encore ce petit bout de Texan nomé Calvinou (si si) pleurer à l'Olympia face aux applauses.
avatar
Mr Bear
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 546
Age : 50
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par BAYOU le Ven 28 Sep 2012 - 15:28

blues bibliophilia a écrit:
Mr Bear a écrit:LE rapport c'est de donner ou pas le minimum syndical aux gens qui te font vivre. Dylan le fait il ou pas ... autre polémique. Perso je m'en moque un peu, il n'a plus rien à prouver. Par contre il peut encore avoir à donner

Ceux qui aiment vraiment Dylan, connaissent le personnage, son caractère, eux ils comprennent. Les autres, rien ne les obligent à aller à ses concerts ou acheter son disque...
Si ils préfèrent Wishbone Ash, grand bien leur fasse. Il faut de tout pour faire un monde Laughing

Pas faux

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4649
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Phil cotton color le Ven 28 Sep 2012 - 16:36

blues bibliophilia a écrit:Hé, on parle du mec qui en autre, il y a demi-siècle, a jeté à la tête du rêve américain « With god on our side », qui a botté le cul à bien des conformismes
Mais c'est bien là en fait le fond du problème. Si on parlait de Tartempion, 99,9 % des amateurs de musique se foutraient complètement que ses productions d'aujourd'hui soient bonnes ou mauvaises. Mais là on parle des disques et concerts de Bob Dylan ou des Stones, comme on parlait de la même façon de ceux d'Elvis Presley dans les années 70, ou comme on parlerait de ceux de Jimi Hendrix s'il vivait encore...

Soyons réalistes : Bob Dylan a donné le meilleur de lui même il y a déjà longtemps et ce n'est pas à 70 ans qu'il va de nouveau sortir un disque qui va révolutionner le Rock ou réaliser un concert qui "trouera le cul", si tant est d'ailleurs qu'il ait jamais été très à son aise sur scène, ce dont je doute un peu... On n'est pas au théâtre ou au cinéma où les comédiens peuvent changer de type de rôle au fil des ans et rester aussi bons, voire devenir meilleurs en jouant les grand pères.

Le jugement sur les productions d'aujourd'hui (et de demain Laughing ) de Bob Dylan est donc forcément biaisé car celles ci sont inévitablement (et même inconsciemment) comparées à ce qu'il a donné il y a 40 ou 50 ans. Après, à chacun de juger s'il a le professionnalisme assez ancré en lui pour toujours produire quelque chose de présentable à défaut d'être génial, mais ce ne sont pas des "bonjour-bonsoir-merci" et un "chaime baôkou la Frince" déclamés sur scène avec un grand sourire qui changeront grand chose...

De toutes façons, les grands fans de Dylan trouveront toujours quelque part matière à satisfaction à une quelconque production de leur "idole", et c'est compréhensible, Dylan restera toujours Dylan comme dirait mon ami Monsieur de la Palisse. Les autres feront la bouche beaucoup plus fine Laughing, pas parce qu'ils sont plus objectifs, mais simplement parce la musique de Bobby leur est moins essentielle.
blues bibliophilia a écrit:Le jour où Dylan fera un show millimétré à la Wishbone Ash et qu’il se confondra en risette et remerciements après chaque chanson, le rock aura sans doute vécu.
Mais non mais non... Ya pas que Dylan dans le Rock Laughing Et puis le Rock est-il encore vivant ? Heu... NON je ne veux pas ouvrir un autre débat !...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4943
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par blues bibliophilia le Ven 28 Sep 2012 - 17:13

[quote="Phil cotton color"]
blues bibliophilia a écrit: Dylan trouveront toujours quelque part matière à satisfaction à une quelconque production de leur "idole", et c'est compréhensible, Dylan restera toujours Dylan comme dirait mon ami Monsieur de la Palisse. Les autres feront la bouche beaucoup plus fine Laughing, pas parce qu'ils sont plus objectifs, mais simplement parce la musique de Bobby leur est moins essentielle.
blues bibliophilia a écrit:Le jour où Dylan fera un show millimétré à la Wishbone Ash et qu’il se confondra en risette et remerciements après chaque chanson, le rock aura sans doute vécu.
Mais non mais non... Ya pas que Dylan dans le Rock Laughing Et puis le Rock est-il encore vivant ? Heu... NON je ne veux pas ouvrir un autre débat !...

Bah, c'était juste une litote ! Wink Je voulais dire par là, que Dylan c'est à la fois de la musique et beaucoup plus que de la musique. Le juger sur des critères strictement musicaux et techniques est insuffisant. Il incarne, mais il n'est pas le seul évidemment, dans mon esprit en quelque sorte l'Idée du rock (tel qu'il m'intéresse en tout cas, subversion, conscience politique, universalisme avec une bonne dose de poésie). Je n'ai jamais vu Dylan sur scène, alors tout ce que je sais de ses concerts c'est ce que je lis par ci par là. Je me réjouis seulement qu'on râle à son sujet autant aujourd'hui que dans les années soixante...on dira que ça me fait un peu moins peur de vieillir... Very Happy
avatar
blues bibliophilia
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 247
Age : 53
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/08/2011

http://blues-bibliophilia.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Mr Bear le Ven 28 Sep 2012 - 17:49

Sous entends que finalement nous sommes des vieux cons réacs de le critiquer ? Note que si c'était le cas, tu aurais tout à fait le droit de le penser et le dire, pour moi en tout cas, j'assume mon vieux connisme à temps complet dès qu'il s'agît de prôner l'inverse de ce que la rumeur publique déclame. Par jeu mais pas forcément ... reste d'ado plus sympathique que les boutons dans certains cas.
avatar
Mr Bear
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 546
Age : 50
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Old_Debris le Ven 28 Sep 2012 - 17:52

blues bibliophilia a écrit:
Bah, c'était juste une litote ! Wink Je voulais dire par là, que Dylan c'est à la fois de la musique et beaucoup plus que de la musique. Le juger sur des critères strictement musicaux et techniques est insuffisant.

Bheuuuuuuu ce que Dylan a produit musicalement dans les années 60's était quand même une part importante de son succès. C'est toujours pareil hors contexte les choses paraissent différentes, Hendrix reprend même un de ses titres et je pense que c'est plus la musique qui l’intéressait que le coté poétique.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par blues bibliophilia le Ven 28 Sep 2012 - 18:20

Old_Debris a écrit:
blues bibliophilia a écrit:
Bah, c'était juste une litote ! Wink Je voulais dire par là, que Dylan c'est à la fois de la musique et beaucoup plus que de la musique. Le juger sur des critères strictement musicaux et techniques est insuffisant.

Bheuuuuuuu ce que Dylan a produit musicalement dans les années 60's était quand même une part importante de son succès. C'est toujours pareil hors contexte les choses paraissent différentes, Hendrix reprend même un de ses titres et je pense que c'est plus la musique qui l’intéressait que le coté poétique.

Je crois qu'Hendrix (qui lisait beaucoups) était fasciné par l'aspect littéraire de Dylan, C'est en tout cas ce que dit une de ses petites amies du début des 60's dans le film "A film about Jimi Hendrix" si je me souviens bien. il a choisit plus tard de reprendre la chanson "all along the watchtower" aussi en raison de la qualité du texte.
avatar
blues bibliophilia
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 247
Age : 53
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/08/2011

http://blues-bibliophilia.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par blues bibliophilia le Ven 28 Sep 2012 - 18:46

Mr Bear a écrit:Sous entends que finalement nous sommes des vieux cons réacs de le critiquer ? Note que si c'était le cas, tu aurais tout à fait le droit de le penser et le dire, pour moi en tout cas, j'assume mon vieux connisme à temps complet dès qu'il s'agît de prôner l'inverse de ce que la rumeur publique déclame. Par jeu mais pas forcément ... reste d'ado plus sympathique que les boutons dans certains cas.

Tout du suite les grands mots ! Very Happy D'abord, j'ai pas l'habitude de perdre mon temps à discuter avec les vieux (ou jeunes) cons réac. Donc il y a de l'espoir... Wink Ensuite, j'ai juste voulu relancer un débat qui commençait à tourner à l'exécution sommaire de toutes les vieilles gloires (Loner, BB, etc). Je ne vois pas trop l'intérêt de comparer des artistes entre eux.
Enfin, je pense que l'on peut tout-à-fait critiquer Dylan sans être réacs, et qu'il a été le premier à le faire en refusant ce rôle de maître à penser qu'on lui offrait sur un plateau. C'est un personnage contradictoire qui mérite donc une approche complexe, en tout cas plus complexe que les qualificatifs faciles de "foutage de gueule", "vieux roublard", "vieille star du show-biz" etc.

avatar
blues bibliophilia
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 247
Age : 53
Localisation : Genève
Date d'inscription : 17/08/2011

http://blues-bibliophilia.eklablog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Invité le Ven 28 Sep 2012 - 18:53

blues bibliophilia a écrit:Ce débat sur le professionnalisme c’est très intéressant, mais c’est quoi le rapport avec Dylan ?

Hé, on parle du mec qui en autre, il y a demi-siècle, a jeté à la tête du rêve américain « With god on our side », qui a botté le cul à bien des conformismes

Le jour où Dylan fera un show millimétré à la Wishbone Ash et qu’il se confondra en risette et remerciements après chaque chanson, le rock aura sans doute vécu.

silent
Je jette l'éponge !
L'argumentaire est imparable de justesse et de délicatesse et je vais immédiatement commander "Comment Dylan à changé le monde pour les nuls" chez mon libraire.
Merci d'avoir relevé le débat à ce niveau !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Mr Bear le Ven 28 Sep 2012 - 23:21

blues bibliophilia a écrit:Tout du suite les grands mots ! Very Happy D'abord, j'ai pas l'habitude de perdre mon temps à discuter avec les vieux (ou jeunes) cons réac. Donc il y a de l'espoir... Wink Ensuite, j'ai juste voulu relancer un débat qui commençait à tourner à l'exécution sommaire de toutes les vieilles gloires (Loner, BB, etc). Je ne vois pas trop l'intérêt de comparer des artistes entre eux.
Enfin, je pense que l'on peut tout-à-fait critiquer Dylan sans être réacs, et qu'il a été le premier à le faire en refusant ce rôle de maître à penser qu'on lui offrait sur un plateau. C'est un personnage contradictoire qui mérite donc une approche complexe, en tout cas plus complexe que les qualificatifs faciles de "foutage de gueule", "vieux roublard", "vieille star du show-biz" etc.

La critique peut être positive même si elle apparait comme étant offensive. Dans vieilles gloires il y a gloire ... c'est déjà pas mal.
Que la beillance ne soit plus n'exclut pas forcément le plaisir. XF le Looner 2008 Grand Rex ou j'ai eu le plaisir d'être.
avatar
Mr Bear
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 546
Age : 50
Date d'inscription : 14/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Phil cotton color le Lun 2 Déc 2013 - 18:00

Je vais sans doute relancer le débat un peu stérile, mais j'ai quand même décidé de vous livrer mes impressions sur le concert de Bobby au grand Rex à Paris, auquel j'ai assisté il y a bientôt 3 semaines.
 
Pas de compte rendu détaillé et précis "à la Bayou", je n'en suis pas capable, mais donc juste mon sentiment. J'ajoute pour bien éclairer le contexte que je suis un grand fan de Dylan (mais pas un "inconditionnel") des 15 premières années, mais que j'ai progressivement laché la rampe... Je suis donc allé à ce concert l'esprit assez "libre", en oubliant, autant que faire se peut, qui était sur scène, ce qu'il a fait avant, la critique dityrambique lue le matin sur le concert de la veille, ... et le prix de ma place ! Very Happy ... tout en me demandant s'il est vraiment possible d'être totalement objectif avec l'un des musiciens les plus importants de l'histoire de la musique populaire, doublé d'une légende vivante...
 
Résultat des courses : "génial" pour 2 copains, grands fans devant l'éternel qui achètent tous ses disques et vont à tous ses concerts, et "pas terrible" pour mon épouse qui a toujours aimé "sans plus" Dylan. et moi et moi et moi ?... ben... mitigé...
 
D'abord le son : objectivement super bon... aux critères actuels ! Pas trop fort, bien défini, on entend bien distinctement tous les instruments etc... Mais compressé, rien qui dépasse, au point que j'avais parfois l'impression d'être dans mon canapé à l'écoute d'un CD... Dire que j'ai passé ma jeunesse à me bousiller les oreilles aux ex abbatoirs de la villette avec les bouillies sonores qu'on nous infligeait le plus souvent... et que je les regrette presque aujourd'hui...
 
Les musiciens : là aussi tous très bons individuellement, orchestre compact, le groove etc... mais à l'étroit dans des arrangements hyper précis et définis, pas le genre à faire 4 mesures supplémentaires non prévues au programme... Bref, tout ça réuni, un concert bien clean qui, à mon goût, n'a jamais décollé, avec la sensation étrange que, de toutes façons, vu les circonstances ça ne pouvait pas décoller...
 
Et puis Dylan... on y vient... plus de guitare bien entendu, mais bon à l'harmo, un peu de piano plus ou moins intéressant, et, par dessus tout et tout le monde, la voix sur mixée... Ah la voix... Jamais autant que ce soir là, je n'ai eu la confirmation que l'univers d'un artiste (et encore plus celui des grands artistes) est un tout que l'on ne peut pas couper en rondelles, et que si un élément de ce tout manque, c'est tout l'édifice qui s'effondre. La voix de Bob Dylan, aussi décriée fut-elle jadis par certains, tenait complètement sa place dans l'émotion que l'on ressentait à l'écoute de son oeuvre. Et aujourd'hui c'est peu de dire que cette voix n'existe plus. Plus aucune souplesse, incapacité quasi complète à chanter une mélodie de plus de 3 notes, timbre gras et pas vraiment agréable, phrases se terminant le plus souvent par un grognement sourd et erraillé, feeling inexistant,... bref la cata...  
 
Et le plus embêtant, c'est que cette voix donne à la longue une impression de monotonie et d'uniformité à tous les morceaux, même les meilleurs... Parce que malgré tout, Dylan reste un grand song writer, même si ses compositions n'ont plus depuis longtemps la fulgurance géniale de celles de ses grandes années, ce qui est normal et ce qu'on ne peut pas lui reprocher.
 
Alors ? Pas un mauvais concert bien entendu, pas vraiment une déception non plus car je ne m'attendais à rien de précis, mais une sensation mi figue mi raisin. Doit-on admirer l'artiste rare qui, à plus de 70 ans, se remet sans cesse en question, est capable d'évoluer continuellement et de présenter ses évolutions à son public ? Sans aucun doute, mais peut-on parallèlement trouver excellent ce même artiste qui est quand même bien loin de sa production passée ?
 
Après, quand on aime.. Et l'amour fait rarement bon ménage avec l'objectivité... Very Happy


Dernière édition par Phil cotton color le Mar 3 Déc 2013 - 0:04, édité 1 fois
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4943
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par sergio88 le Lun 2 Déc 2013 - 18:08

Phil cotton color a écrit:Pas de compte rendu détaillé et précis "à la Bayou", je n'en suis pas capable, mais donc juste mon sentiment.
Quel modeste not' PCC. C'est clair net et précis. Merci de ton retour. Wink 

_________________
Play fast. Life is short

http://www.youtube.com/user/sergio88000

=================================

Le véritable mélomane est l'homme qui, entendant une femme chanter dans sa salle de bain, s'approche du trou de la serrure et y colle... l'oreille.
Francis Blanche
avatar
sergio88
Admin
Admin

Nombre de messages : 10875
Age : 54
Localisation : Epinal, enfin tout près.
Date d'inscription : 16/05/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Old_Debris le Lun 2 Déc 2013 - 18:11

sergio88 a écrit:
Quel modeste not' PCC. C'est clair net et précis. Merci de ton retour. Wink 
Tu m'a coupé l'herbe sous les pieds, j'allais le dire.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par BAYOU le Lun 2 Déc 2013 - 19:33

MOI AUSSI J'Y ETAIS
Alors...

Le nom de Bob Dylan clignote sur la façade du Grand Rex, on s’imagine au Radio City Music Hall de New York. Et se trouve face à face avec Hugues Aufray et sa crinière blanche qui ne rate jamais un concert de Bob à Paris. Respect M. Hugues !
Certes les prix sont prohibitifs mais les sièges sont confortables, l’acoustique excellente ce qui n’est pas toujours le cas quand Dylan passe à Paris, depuis 1990 et son dernier concert dans cette salle.
Pour cette tournée, notre homme a laissé de côté quasiment tous ses grands titres, pas de chansons de Higway 61 ou de Blonde On Blonde pas de Mister Tambourine Man, mais sur les dix neuf chansons, six sont de Tempest le dernier album paru en 2012, et cinq des 3 albums précédents.
Au passage, ceux qui, à chaque fois, pleurnichent en évoquant « la voix de Dylan qui a changé » ont le bec cloué, vu que sur les disques récents il chante de la même façon qu’en live.
Orchestre habituel, le superbe Charlie Sexton a repris sa place, qu’il avait laissé en début d’année à Duke Robillars pour quelques dates aux USA.
20H30 Pétantes c’est parti, avec le superbe Things Have Changed, avec un Dylan qui bouge, qui remue au milieu de la scène, suivi d’un de ses rares anciens titres. She Belongs To Me avec son harmonica, cette fois il ne jouera pas du tout de guitare.
Le groupe tourne parfaitement, Dylan par de petits signes donne la cadence, pour accélérer ou ralentir le tempo, et on arrive au premier grand moment du show, une pépite de Oh Mercy, What Good Am I? avant le premier extrait de Tempest, Duquesne Whistle, toujours excellent et une des grandes chansons de Dylan, enfin une qui est dans mon top five personnel, le sublime Tangled Up In Blue sorti d’un de ses meilleurs disques celui du renouveau, de la reconquête Blood On the Tracks.
Fin de la première partie avec Love Sick assez souvent joué.
La meilleure chanson de Love & Theft , High Water (For Charley Patton), qui démontre que Dylan n’a pas perdu l’inspiration, avec cette succession de scènes, d’images, rythmés par la rengaine Hight Water Risin’ que Dylan éructe pour lancer un nouveau couplet, moi je ne connais aucun autre song-writer qui peut me mettre le grand frisson rien qu’avec des mots, et puis il enchaîne avec Simple Twist Of Fate. Ne nous méprenons pas, la set list, celle-ci comme toutes les autres est construite en fonction d’une thématique, d’une mise en perspective, un jour je me lancerais dans une tentative de compréhension des shows de Dylan.
La fin de la seconde partie est consacrée en grande partie à Tempest avec un Scarlet Town grandiose et aussi juste avant Forgetful Heart-extrait de Together Trough Life, envoûtant.
Le rappel, est presque trop convenu avec All Along The Watchtower et Blowin' In The Wind, cette dernière expédiée, comme souvent, Dylan sautant quelques couplets.
Si je compare les shows de Dylan sur les dix dernières années, celui- là est dans le top du top, par son originalité, sa nouveauté, son refus de compromission, le Zim n’est pas le genre à faire des requests, ou à jouer un de ses vieux albums en intégralité, ou encore de faire un best of des chansons les plus connus.
Dylan, a depuis longtemps, intégré qu’il est au-dessus du lot, ce qui lui laisse une totale liberté dans sa création et son interprétation, finalement c’est cela qu’il a gagné, le droit de faire ce qu’il veut à l’abri des soucis médiatiques et financiers.
Ah oui au fait à la fin de la première partie il a dit en français « Merci beaucoup mes amis, Vive la France » et c’est quasiment culte !
1.Things Have Changed - 2000
2. She Belongs To Me - Bringing It All Back Home
3. Beyond Here Lies Nothin' –Together Trough Life
4. What Good Am I? –Oh Mercy
5. Duquesne Whistle -Tempest
6. Waiting For You –BO Divine Secrets of the Ya Ya Sisterhood
7. Pay In Blood-Tempest
8. Tangled Up In Blue – Blood On the Tracks
9. Love Sick- Time Out Of Mind
(Intermission)
10. High Water (For Charley Patton)-Love & Theft
11. Simple Twist Of Fate- Blood On the Tracks
12. Early Roman Kings-Tempest
13. Forgetful Heart- Together Trough Life
14. Spirit On The Water –Modern Times
15. Scarlet Town- Tempesr
16. Soon After Midnight -Tempest
17. Long And Wasted Years-Tempest
(encore)
18. All Along The Watchtower-John Wesley Harding
19. Blowin' In The Wind –The Freewheelin’ Bob Dylan

Tony Garnier - bass
George Recile - drums
Stu Kimball - rhythm guitar
Charlie Sexton on lead guitar
Donnie Herron - banjo, violin, electric mandolin, pedal steel, lap steel

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4649
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Phil cotton color le Lun 2 Déc 2013 - 23:58

BAYOU a écrit:MOI AUSSI J'Y ETAIS
Alors...
 
Ben alors, on peut assister aux mêmes concerts et être d'un avis assez différent... C'est finalement  courant, peut être un peu plus encore avec un artiste comme Dylan. Cela dit, je n'ai lu que des très bonnes, voire d'excellentes critiques de ces concerts au Grand Rex. J'avoue que je suis quand même un peu étonné... scratch   
Encore une fois, ce n'est pas que le concert m'a paru mauvais. Il y a même eu deux ou trois morceaux fort bien troussés où le feeling commençait à prendre... pour retomber à celui d'après...
Mais il a fait tellement mieux... et j'ai déjà vu des concerts d'autres tellement meilleurs...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4943
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Gut bucket le Mar 3 Déc 2013 - 20:08

avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2065
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Jungleland le Mar 3 Déc 2013 - 20:40

c'est pas le tout mais Bobby il a des problème avec les croates pour les avoir comparé aux nazis lors d'une interview (procès à Paris)

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15006
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par GuillaumeBlues le Mer 4 Déc 2013 - 10:10

Est-ce que c'est franchement recevable comme plainte? Après avoir lu ça : "Le problème, c’est que ce pays est trop obsédé par la couleur de peau. [...] Les Noirs savent que certains Blancs n’auraient jamais abandonné l’esclavage, que si on les avait laissé faire, ils seraient encore sous leur joug, et ils ne peuvent pas faire semblant de l’ignorer. Si vous avez du Ku Klux Klan dans le sang, les Noirs peuvent le sentir, même encore aujourd’hui. Tout comme les juifs peuvent sentir le sang nazi et les Serbes le sang croate."

http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/11/28/another-side-of-bob-dylan-plainte-contre-bob-dylan-pour-incitation-a-la-haine-raciale/

avatar
GuillaumeBlues
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 118
Age : 27
Localisation : Azay sur Cher
Date d'inscription : 28/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bob Dylan

Message par Jungleland le Mer 4 Déc 2013 - 11:35

ce que reprochent les croates (pas tout à fait à tort à mon avis) c'est d'avoir fait l'amalgame entre les croates et les oustachis

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15006
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 12 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum