Janis Joplin

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par mud le Lun 8 Jan 2018 - 16:17

c'est clair
ma chanson préfèrée c'est " my little girl blue " !
sont âme était bleue.
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3505
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par Phil cotton color le Mar 9 Jan 2018 - 10:14

T.Jiel a écrit:Je viens de regarder aussi. Très touchant, ce son, ces images prises à la volée, ces interviews. C'était quand même une époque!! Finalement, elle peut avoir sa place ici vu que le blues a été dans sa vie un fil conducteur important.
Ah bien sûr que Janis Joplin a sa place dans le forum, ou alors il y a bien des artistes dont on parle ici qui l’ont dix fois moins !...  Wink

Même si elle a touché à pas mal de styles, je pense que personne ne niera que sa démarche artistique a toujours été Blues.  Twisted Evil  Si elle avait vécu plus longtemps aurait-ce été toujours le cas ? A mon avis oui et non. Personne n’aurait pu lui enlever le Blues de sa tête, de ses tripes et de son chant, mais sans doute (toujours à mon avis bien entendu) aurait-elle évolué vers quelque chose de plus consensuel et grand public comme son dernier disque peut le laisser penser. Sa soif de reconnaissance et son potentiel tous azimuts étaient tels que je pense, poussée aussi par ses producteurs, qu’elle aurait peut-être même bifurqué lentement vers une variété rock bien plus classieuse et aseptisée, où elle aurait conquis un très large public international en étant, niveau feeling de l’interprétation, dix coudées au dessus de ses consoeurs.

De toute façon elle n’aurait pas pu continuer indéfiniment à pousser ses cris de chatte écorchée vive sans se casser complètement la voix.  cat  Je vais être franc, bien qu’étant un fervent admirateur de Janis, sur le fond je n’ai jamais trop apprécié cette manière de chanter qu’elle forçait parfois au maximum du soutenable.  affraid  Et pourtant même dans ces excès là, elle était toujours juste, le feeling toujours présent, et l'on sentait bien que ces hurlements rauques, bien plus encore qu’un gimmick (dans ses enregistrements de 1964 avec Jorma Kaukonen elle n’a pas du tout cette voix !...), étaient un besoin et une façon d'essayer d’expulser un énorme mal être.  Crying or Very sad

Et puis, au-delà de la voix, on ne peut pas non plus très longtemps se mettre à nu à chaque concert devant 2000 personnes sans finir par en crever d’une manière ou d’une autre. La scène ne peut pas, sur le long terme, constituer un exutoire à sa difficulté à vivre et à trouver sa place. C’est quelque chose de trop éphémère, et même de dangereux quand on se livre complètement comme elle le faisait. Certes, un concert est excitant, stimulant, il procure beaucoup de plaisir et il y a dans le meilleur des cas un véritable échange avec l’auditoire, mais ce n’est pas pour autant qu’il est une thérapie pour l’artiste et le public n’est pas un psy.  Rolling Eyes Quand par la force des choses ça a tendance à le devenir, alors l’artiste est plus que vulnérable.

Je pense qu’une Janis mature, sans doute bien mieux dans sa peau, aurait au fil du temps pris ce recul salutaire envers son art et son public. Ses prestations scéniques auraient certainement été encore spectaculaires, mais avec ce professionnalisme (qui n’exclut nullement la sincérité) que tous les artistes, et notamment les chanteurs de Soul, appliquent, qui peut apparaître parfois un peu superficiel mais qui instaure la distance nécessaire à leur survie.

Comme disait Louis Jouvet (dans « Entrée des artistes, je crois…) « Mets un peu d’art dans ta vie et un peu de vie dans ton art » ! A coupler avec le dicton (évidemment... Wink ) plein de bon sens de feu ma grand mère corrézienne "Tout à l'excès est un défaut" Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5080
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par T.Jiel le Mar 9 Jan 2018 - 13:11

Je te suis sur ta lecture de la Dame, Phil. Joplin et sa trajectoire me font penser à B. Holliday, dont je lis actuellement une énième bio, autre écorchée qui n'a pas su / pu s'extraire de ses "blessures originelles".
Après, j'ai toujours préféré les reliefs aux trucs lisses. Les gens qui montrent leurs tripes (même sans forcément le vouloir) me causent droit au coeur. On est dans l'essentiel, il me semble, là.
Ha, misère que de nous!
avatar
T.Jiel
ça marche pô chez moi
ça marche pô chez moi

Nombre de messages : 3364
Age : 62
Localisation : Le Mans
Date d'inscription : 26/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par BAYOU le Mar 9 Jan 2018 - 13:32

C'est vrai qu'avec le recul la voix de Janis était toujours limite.
Je ne suis pas fan d'ailleurs de ces chanteuses "hurlantes". Mais le phénomène Janis allait au delà de ses qualités vocales. Une des premières stars féminines du rock psy, une fille qui buvait et se droguait autant que les mecs, qui était la leader du groupe et non pas uniquement la chanteuse.
Janis a défoncé les barrières, montré qu'une fille peut être autre chose que 'sois jolie et chante".
Elle ne pouvait pas (comme Amy Winehouse par exemple) s'économiser, gérer une carrière, la démesure faisait partie d'elle et de son art.
Et comme Phil aime les proverbes
"It's better to burn out than it is to rust"
Neil YOUNG

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4873
Age : 64
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par Phil cotton color le Mar 9 Jan 2018 - 13:42

T.Jiel a écrit:Je te suis sur ta lecture de la Dame, Phil. Joplin et sa trajectoire me font penser à B. Holliday, dont je lis actuellement une énième bio, autre écorchée qui n'a pas su / pu s'extraire de ses "blessures originelles".
Après, j'ai toujours préféré les reliefs aux trucs lisses. Les gens qui montrent leurs tripes (même sans forcément le vouloir) me causent droit au coeur. On est dans l'essentiel, il me semble, là.
Ha, misère que de nous!
Eh oui, misère que de nous ! Wink Moi aussi je préfère les artistes écorchés vifs qui livrent leur personnalité et leur talent sans fard sur scène. Et le public dans son ensemble aussi, et plus l'artiste donne plus on lui en redemande. Et après le concert, on boit une bière et on rentre chez soi en se disant "p'tainggg c'était bien, et qu'est ce qu'il doit être mal dans sa tête le mec (ou la fille)" ! Laughing
Il y a parfois quelque chose d'un peu sado-maso dans cette relation artiste-public. Je ne peux donc pas reprocher à la plupart des artistes de se protéger en étant plus "professionnels" que je ne le voudrais pour mon petit plaisir personnel. Evidemment il y a des limites à tout, et les meilleurs seront toujours ceux qui ont une vraie personnalité, quelque chose à dire et le talent et le sincérité pour le projeter, même si une partie est un peu du "théâtre".

avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5080
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par Phil cotton color le Mar 9 Jan 2018 - 13:53

BAYOU a écrit:C'est vrai qu'avec le recul la voix de Janis était toujours limite.
Je ne suis pas fan d'ailleurs de ces chanteuses "hurlantes". Mais le phénomène Janis allait au delà de ses qualités vocales. Une des premières stars féminines du rock psy, une fille qui buvait et se droguait autant que les mecs, qui était la leader du groupe et non pas uniquement la chanteuse.
Janis a défoncé les barrières, montré qu'une fille peut être autre chose que 'sois jolie et chante".
Elle ne pouvait pas (comme Amy Winehouse par exemple) s'économiser, gérer une carrière, la démesure faisait partie d'elle et de son art.
Et comme Phil aime les proverbes
"It's better to burn out than it is to rust"
Neil YOUNG
Oui d'accord avec ton analyse du phénomène Janis qui était intimement lié à sa musique, et quelque part allait même au delà.
Après concernant le proverbe très Rock and Roll de Neil Young, on en pense ce que l'on veut selon la conception que l'on se fait de la vie, mais encore faut-il que ce soit sincère. La grande majorité de ceux et celles qui pensaient vraiment cela ne sont plus là pour en parler. Les autres, je les soupçonne quand même un peu de s'être dit à un moment que finalement la rouille n'a pas que du mauvais ! Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5080
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par mud le Mar 9 Jan 2018 - 16:42

la rouille je la préfère dans la bouyabaisse
avatar
mud
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 3505
Localisation : var
Date d'inscription : 10/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par Phil cotton color le Mar 9 Jan 2018 - 17:53

mud a écrit:la rouille je la préfère dans la bouyabaisse
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5080
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par NikkGiggs le Mar 16 Jan 2018 - 8:34

Phil cotton color a écrit:
T.Jiel a écrit:Je viens de regarder aussi. Très touchant, ce son, ces images prises à la volée, ces interviews. C'était quand même une époque!! Finalement, elle peut avoir sa place ici vu que le blues a été dans sa vie un fil conducteur important.
 Et pourtant même dans ces excès là, elle était toujours juste, le feeling toujours présent, et l'on sentait bien que ces hurlements rauques, bien plus encore qu’un gimmick (dans ses enregistrements de 1964 avec Jorma Kaukonen elle n’a pas du tout cette voix !...), étaient un besoin et une façon d'essayer d’expulser un énorme mal être.  Crying or Very sad
Laughing

En particulier, une super version du Hesitation Blues de Jelly Roll Morton !
avatar
NikkGiggs
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 156
Date d'inscription : 24/02/2015

http://kill-gallon.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Janis Joplin

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum