Savoy Brown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Savoy Brown

Message par Devil's Slide le Ven 1 Fév 2008 - 12:39



Dans la nébuleuse du British Blues Boom, certains groupes, bien que jouant une musique d’excellente qualité, sont tombés dans un relatif oubli. Savoy Brown est un de ceux là.

Savoy Brown est formé en 1966, et dirigé d’une main de fer par son guitariste Kim Simmonds. Sa volonté de domination entraînera maints changements de line up tout au long de la carrière du groupe.
Un premier remaniement intervient d’ailleurs juste après le premier disque en 1967, “Shake Down”. Savoy Brown y trouve alors un line up de rêve avec, outre Simmonds, Roger Earl à la batterie, Tony Stevens à la basse, Dave “Lonesome “ Peverett à la guitare et au chant, et Chris Youlden au chant. A l’occasion Bob Hall, un pianiste, s’invitera en guest.

S’ensuit alors la production d’une série d’albums de blues-rock impeccables. Celle-ci commence avec “Getting To The Point” en 1968. Mais le point d’orgue sera “Blue Matter” considéré comme le tout meilleur du band. D’abord par sa qualité musicale, mais aussi parce qu’il est représentatif de sa ligne de conduite. En effet, la plupart des galettes de Savoy Brown comportent un titre, voire une face en concert. Et c’est ici bien le cas, avec la face deux enregistrée au City Of Leicester College Of Education, le 6 décembre 1968. A noter deux les reprises ; une de John Lee Hooker “Don’t Turn Me From Your Door”, boogie et lourd à souhait, et “ Louisiana Blues” de Muddy Waters, qui se transforme en une orgie de guitares.

Sans conteste Savoy Brown fut un immense groupe. Sa période dorée s’éteindra avec “Looking In” en 1970. En 1971 Youlden quitte le groupe pour une carrière solo, tandis que Dave Peverett, Roger Earle et Tony Stevens s’en vont fonder le groupe Foghat. Simmonds se retrouve seul et reforme un nouveau Brown avec des anciens de Chicken Shack (Paul Raymond et Dave Walker). Le groupe se tourne alors vers un son boogie/ hard-blues alors très en vogue aux USA (Humble Pie, Cactus, Allman Brothers Band…). Sa carrière va alors se faire Outre-Atlantique, contribuant à l’effacer des mémoires européennes.

“Street Corner Talking”, l’album qui suit cette nouvelle formation, sera un des grands succès du Savoy Brown, Contribuant à son succès en Amérique où il va tourner presque sans interruption. Mais ensuite, il faut bien le dire, autour de Simmonds la musique du groupe va se déliter peu à peu et les productions suivantes seront sans grand intérêt. Pour qui veut vraiment découvrir un Savoy Brown plein de feeling et de sincérité les albums de la période 1967-1978 sont les plus recommandables.

Discographie conseillée :

- “Shake Down” 1967

- “Blue Matter” 1969

- “Looking In” 1970

- “Street Corner Talking” 1971






avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Savoy Brown

Message par Jungleland le Mar 12 Fév 2008 - 17:19

Au sujet de Savoy Brown dont je connais relativement peu la discographie hormis Blue Matter et Raw Sienna (ce dernier album étant d'ailleurs un peu curieux au niveau du style, pas vraiment définissable) j'ai découvert récemment que le groupe existe encore et sort régulièrement des disques avec Kim Simmonds à la baguette

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Savoy Brown

Message par Devil's Slide le Mar 12 Fév 2008 - 21:36

Affirmatif le père Simmonds est toujours sur la brèche. Même si les meilleurs albums du band sont loin derrière lui.
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Savoy Brown

Message par Invité le Ven 15 Fév 2008 - 15:59

Bonjour,

Quel a été la suite de la carrière du chanteur Dans "Street corner talking" de Savoy Brown ? (J'avais le disque en vynile il y a longtemps, je cite de mémoire.)

Merci d'avance

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Savoy Brown

Message par Jungleland le Ven 15 Fév 2008 - 18:29

le chanteur s'appelle Dave Walker.

Je ne connais pas toute sa carrière mais il a fait un très bref passage chez Fleetwood Mac ( à priori 2 titres sur je ne sais plus quel album) puis il a formé un groupe avec John Cipollina.
Ensuite il est entré dans Black Sabbath ( Shocked ) pour remplacer Ozzy Osbourne qui avait été viré ( 1977-1978 ??? ) Il en est reparti quand Ozzy est revenu
il a participé à la reformation de Savoy Brown en 1986

j'ai lu quelque part qu'il vient de sortir un album de reprise de Sonny Boy Williamson mais je n'en sait pas plus

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Savoy Brown

Message par Invité le Dim 17 Fév 2008 - 8:18

Merci pour la réponse.

Un ex chanteur de Savoy Brown chez Black sabbath !!

Mais finalement, pour ne citer que les premiers albums de ce groupe, ils étaient fortement enracinés dans le blues.

d'ailleurs Ozzy Osbourne chantant le blues, c'est peut-être génial

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum