Tao Ravao et Vincent Bucher ou l'afro blues

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tao Ravao et Vincent Bucher ou l'afro blues

Message par Devil's Slide le Ven 11 Jan 2008 - 15:22

L'Océan Indien ça évoque pour vous toutes sortes de musiques, mais pas forcément le blues. Il est pourtant une formation à la démarche musicale originale qui mérite d'être connue.

Tao Ravao le malgache et Vincent le français se connaissent depuis vingt ans. Ils ont longtemps écumé les bars et les clubs de Paname, avant d’aller séduire les publics du monde entier. Ils ont déjà plusieurs albums à leur enseigne.

Le premier est né à Madagascar. Son histoire est simple. Il débarque en France à douze ans, y découvre par un curieux hasard le banjo et la mandoline, s’engouffre dans le monde du blues à ses vingt ans comme on entre à l’armée, se taille ensuite une bonne réputation dans le milieu, finit quelques années plus tard par accompagner certaines de ses idoles (Homesick James et Eddie C. Campbell, pour ne citer que ceux-là), avant de redécouvrir les pratiques instrumentales de son île d’origine (valiha, kabosy), qu’il marie enfin à sa musique. Aux côtés du second, qui, lui, débute à l’harmonica vers l’âge de quinze ans à Paris, où il rencontre une référence du genre (Sugar Blue), qui lui fera faire sa première scène. Luther Allison, Eddie Shaw, Louisiana Red ou encore Graeme Allright et Patrick Verbeke... La liste est longue de tout ceux avec lesquels il a joué. Serait-ce en accompagnant les bons qu’il l’est lui-même devenu ou bien serait-ce parce qu’il était déjà bon qu’il l’ont accepté ?

De Chicago à Tamatave, il n’y a qu’un pas dans la musique composée par Tao Ravao. Toujours liée aux racines du blues, qui a marqué si longtemps le duo Tao / Vincent, elle affirme un peu plus sa marque originale. Emmenée par les percussions d’Emile Biayenda, son rythme de croisière s’établit entre les balancements de l’Océan Indien et l’efficacité du blues. Aux sonorités malgaches du kabosy et de la valiha, Tao y ajoute la mélodie d’une harpe kenyane litungu, glanée à l’occasion d’un de ses nombreux voyages. Vincent module ses mélodies à la manière d’un griot du XXIe siècle. Sa voix se réapproprie le délié du français par la magie d’un air cajun, tandis qu’Emile Biavenda explore la diversité des rythmes du Centre Afrique au moyens des percussions.

Tao Ravao, virtuose du Kabosy, nous entraîne donc dans un tourbillon musical, nous transportant d’un bout à l’autre du monde grâce à la formation de génies que sont Vincent Bucher l’harmoniciste et Emile Biavenda le djembéiste. Ce groupe poly instrumentiste utilise des instruments variés, allants de la kraar (guitare traditionnelle Malgache) à la valiha lintunga (une harpe de bambou à 15 cordes du Kenya), en passant par l’harmonica et le tambour « ngoma » du Tongo.

Tous ces musiciens sont des experts dans leur art, chacun ayant exploré les possibilités de leur instrument jusqu’à une maîtrise qui confine à la perfection. En effet, Tao Ravao, Vincent Bucher et Emile Biavenda jouent de leurs instruments respectifs depuis une vingtaine d’année.

Cette formation diversifiée et experte leur a valu d’être récompensé par l’académie Charles Cros, ce qui n’a fait qu’accroître la notoriété du groupe déjà célèbre.

Si vous voulez tenter l'expérience ce trio vous fera voyager comme jamais à travers les cultures malgaches et centrafricaines tout en vous faisant découvrir les origines du blues.


DISCOGRAPHIE

1988 - From Madagscar To Chicago, Tao Ravao (Il Posto Records)
1993 - Love Call, Tao Ravao / Vincent Bucher (Broadways Records)
1996 - Tany Manga, Tao Ravao / Vincent Bucher (Samarkand)
1998 - Hé Là Bas , Tao Ravao / Vincent Bucher (Cobalt)
2003 - SOA, Tao Ravao / Vincent Bucher (Marabi)
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tao Ravao et Vincent Bucher ou l'afro blues

Message par Jipes le Ven 11 Jan 2008 - 17:41

J'ai leur premier album Hé là-bas c'est très sympa mais on est assez loin du Blues cependant c'est très intéressant joli mix entre les instruments malgaches et l'harmo versatile de Vincent Bûcher: J'adore la Vahihua

Anecdote:
En fait c'est grâce à Tao Ravao et Andy Forest que je me suis immergé dans le blues je les ai rencontré dans le métro parisien ou ils faisaient la manche à la station Châtelet les Halles. C'etait en 1980 je crois et depuis le virus ne m'a pas lâché. Quand à Vincent Bûcher le l'ai vu au moins dix fois avec son groupe Hot'Cha ou officiais à l'époque Manu Galvin et Francois Bodin (Paul Personne, Nouvelle Star) Ah là là ca me rajeunit pas dis donc affraid lol!

Jipes

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8743
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tao Ravao et Vincent Bucher ou l'afro blues

Message par Old_Debris le Ven 11 Jan 2008 - 17:43

Le monde est petit, ( du blues, bien sûr) lol!
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tao Ravao et Vincent Bucher ou l'afro blues

Message par Jungleland le Ven 11 Jan 2008 - 18:13

je ne connais pas du tout mais tu m'as donné envie avec cette présentation. Depuis quelques années je me suis penché quelque peu sur les racines africaines du blues (ou tout simplement une certaine musique africaine) et je suis curieux de toute découverte de ce côté parce qu'actuellement ma culture est relativement restreinte

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14986
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tao Ravao et Vincent Bucher ou l'afro blues

Message par Devil's Slide le Ven 11 Jan 2008 - 19:32

Jipes a écrit:En fait c'est grâce à Tao Ravao et Andy Forest que je me suis immergé dans le blues je les ai rencontré dans le métro parisien ou ils faisaient la manche à la station Châtelet les Halles. C'etait en 1980 je crois et depuis le virus ne m'a pas lâché. Quand à Vincent Bûcher le l'ai vu au moins dix fois avec son groupe Hot'Cha ou officiais à l'époque Manu Galvin et Francois Bodin (Paul Personne, Nouvelle Star) Ah là là ca me rajeunit pas dis donc affraid lol!

Jipes

Very Happy Quel veine tu as eu de les rencontrer ! Old Debris a vraiment raison le monde du blues est vraiment petit.
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tao Ravao et Vincent Bucher ou l'afro blues

Message par Jipes le Sam 12 Jan 2008 - 13:40

Devil's Slide a écrit: Very Happy Quel veine tu as eu de les rencontrer ! Old Debris a vraiment raison le monde du blues est vraiment petit.

Disons que je suis assez vieux lol! ce qui est marrant c'est que j'ai retrouvé Andy Forrest 15 ans plus tard lors d'un concert du côté de Besançon et j'etais avec mon ami Phil Hammel harmoniciste lui aussi qui avait bien connu Andy lors de son séjour à New Orleans, a l'époque Phil accompagnait Bryan Lee. Quand j'ai dit à Andy en backstage que l'on s'etait rencontré 15 ans auparavant dans le métro il a un peu halluciné affraid

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8743
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum