Fleetwood Mac (british version)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fleetwood Mac (british version)

Message par Devil's Slide le Mer 21 Nov 2007 - 13:59

Eh oui, avant de squatter les charts américains avec une musique qui n'a plus grand chose à voir avec celle qui motive ce forum, le Fleetwood Mac version britannique fut l'un des plus célèbres groupes de ce qu'on appelait le British Blues Boom à la fin des années 1960. Même s'il recoupe un autre sujet consacré à Peter Green, il m'a semblé utile de faire un bref historique de ce groupe.

Sa fondation date de 1967 autour d'un noyau de trois anciens membres des Bluesbreakers de John Mayall. Il s'agit du bassiste John McVie, du batteur Mick Fleetwood et du guitariste et chanteur Peter Green. Ces trois hommes sont rejoints par le guitariste slide Jeremy Spencer. Le groupe s'appelle alors officiellement le Peter Green's Fleetwood Mac.

Guitariste virtuose (il avait remplacé Eric Clapton au sein des Bluesbreakers), et compositeur de qualité, Peter Green est le véritable leader d'un groupe qui joue un blues-rock tout en finesse et en introspection, à contre-courant des autres groupes majeurs du british blues (Cream, Ten Years After, Jeff Beck Group, Yardbirds...), dont la surenchère technique et sonore donnera naissance au hard-rock. Des compositions telles que Black Magic Woman (immortalisée plus tard par Carlos Santana), ou encore Albatross, Man of the World symbolisent à merveille le style du Peter Green's Fleetwood Mac et cotoient les reprises de vieux standards du blues.

A partir de 1969, le Fleetwood Mac est rejoint par un troisième guitariste, en la personne de Danny Kirwan. Le groupe est à son apogée commerciale et artistique, comme en témoigne l'excellent album Then Play On. Le Fleetwood Mac met à profit son inédite structure à trois guitaristes pour quitter les chemins balisés du blues. La tournée américaine programmée au début de l'année 1970 permet aux spectateurs d'entendre d'extraordinaires improvisations de blues-rock, dans lesquelles il est difficile de ne pas percevoir l'influence de certaines drogues hallucinogènes auxquelles les membres du groupe ont été initiés par le Grateful Dead, croisé en chemin. Pour le Fleetwood Mac, c'est le chant du cygne. Très fragile psychologiquement, et supportant mal le statut du "guitar-hero" que la presse et le public tentent de lui imposer, Peter Green quitte brutalement le groupe au mois de mai 1970. En proie à des crises de plus en plus aiguës, il finira par se faire interner dans un hôpital psychiatrique.

Privé de son leader emblématique, le Fleetwood Mac tente malgré tout de survivre et enregistre l'arrivée de la chanteuse Christine McVie ex-chanteuse du groupe de blues Chicken Shack, qui n'est autre que l'épouse du bassiste. Mais le groupe continue de se déliter. Après Peter Green, les deux autres guitaristes quittent successivement le groupe dans des circonstances troubles. Jeremy Spencer part rejoindre une secte en 1971, tandis que Danny Kirwan, miné par des problèmes d'alcool, s'en va à son tour en 1972.

Le Fleetwood Mac première version (celle qui nous intéresse le plus) est mort.

Discographie :
Peter Green's Fleetwood Mac (1968)
Mr. Wonderful (1968)
Then Play On (1969)
Kiln House (1970)
Future Games (1971)
Bare Trees (1972)
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par BAYOU le Mer 21 Nov 2007 - 15:02

On en parle aussi dans le topic consacré à Peter Green

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4619
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Old_Debris le Mer 21 Nov 2007 - 15:20

Dis moi Devil's Slide et pourquoi tu ne demande pas à Jungle, un accés à la base de donnée du site pour rentrer ta bio ? ou encore tu la poste agrémentée de quelque photos dans le topic Biographie du site, pareil pour la disco.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Devil's Slide le Mer 21 Nov 2007 - 16:35

Oui, pourquoi pas. Scusez pour les petites imperfections. Je viens, en toute humilité, je découvre, je tâtonne. Bref, je ne connais pas encore toutes les ficelles de ce site.
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Old_Debris le Mer 21 Nov 2007 - 17:05

Le site est à part du forum il est en construction et de bonnes âmes sont les bienvenues, je pense que ta biographie peut y trouver sa place. Pour le forum, elle est à sa place.
Pour te faire une idée sur le site, tu clique sur le lien dans la signature de Jungleland.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Jungleland le Mer 21 Nov 2007 - 18:19

c'est cool mais Bayou a déhà fait une biographie et discographie de Peter Green et ça va faire doublon pour la période blues de Fleetwood Mac Wink

mais je suis évidemment preneur pour toutes les bonnes volontés qui veulent faire la bio d'un artiste ... et il y a encore de quoi faire

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14995
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par BAYOU le Mer 21 Nov 2007 - 21:41

Ah ouais les gars, surtout que sans l'avoir lu je suppose il dit quasiment les mêmes choses....les grands esprits....
Cela dit s'il Devil's Slide veut rajouter des choses pas de problèmes

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4619
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Devil's Slide le Ven 23 Nov 2007 - 13:03

Old_Debris a écrit:Le site est à part du forum il est en construction et de bonnes âmes sont les bienvenues, je pense que ta biographie peut y trouver sa place. Pour le forum, elle est à sa place.
Pour te faire une idée sur le site, tu clique sur le lien dans la signature de Jungleland.


Merci pour l'indication. Bravo à vous, c'est vraiment très chouette ! Very Happy

Je vais réfléchir à apporter ma (petite) pierre à l'édifice avec une bio. Vaudra que je trouve un peu de temps pour faire un boulot sérieux et correct.
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Bloomers le Mar 27 Nov 2007 - 6:47



Peter Green joue d’abord de la basse dans plusieurs groupes amateurs avant d’être engager à 19 ans comme guitariste principal dans le groupe de Peter Bardens les Peter B’s. C’est lors de ces sessions en 1966 qu’il rencontre pour la première fois le batteur Mike Fleetwood son futur partenaire…(Quelques enregistrements des Peter B’s sont disponibles sur le double cd « Show Biz Blues Vol 2 »)

Peter Green reste avec les Peter B’s pendant 3 mois avant d’intégrer les fameux Bluesbreakers de John Mayall où se trouve déjà un autre de ses futures collègues le bassiste John Mc Vie .
Il remplace au pied levé le célèbre guitariste Eric Clapton parti subitement pour des vacances indéfinies en Grèce…
Malgré un accueil hostile, Peter Green assure parfaitement l’intérim et selon Mayall n’est pas très heureux de disparaître quand Clapton réintègre 6 mois plus tard le groupe pour quelques concerts…
Fin 1966 Quand Clapton part pour de Bon former Cream son premier groupe, John Mayall se décide enfin à engager Peter Green à temps plein.



« Hard Road » (Decca) enregistré entre octobre et Novembre 66 avec le bassiste John Mc Vie prouve indéniablement les qualités de ce guitaristes au touché subtile…A écouter en priorité son brillant instrumental « The Supernatural »



Fin 1966, Eddie Boyd emmet le souhait d'enregistré un album complet avec John Mayall et ses Bluesbreakers...
Mike Vernon rassemble alors le line-up de l'époque : John Mayall à l'harmonica, Peter Green à la guitare, John McVie à la basse et Aysley Dunbar à la batterie...
"Eddie Boyd & His Blues Band" sort chez Decca Records en 1967...



En avril 67 Mike Fleetwood intègre les Bluesbreakers…il ne restera que le temps d’un single « Double Trouble »(disponible dans la compil."Looking Back")… C’est également durant cette même sessions que Peter Green, John Mc Vie & Mike Fleetwood grave pour la première fois deux titres en trio sans la participation de John Mayall … l’instrumental prophétique baptisé « Fleetwood Mac » et le magnifique Blues « Last Train To Home ».(Deux morceaux disponibles sur l’excellente compilation « The Original Fleetwood Mac »).



Eté 67 Mike Fleetwood est viré par Mayall…le résultat est immédiat Peter Green quitte le groupe, John Mc Vie hésite encore …
Peter Green décide alors d’engager en attendant Bob Brunning comme bassiste et un jeune Slide guitariste-harmoniciste Jeremy Spencer…le titre « Long Grey Mare » est un de ces rares morceaux enregistrés par cette seconde formation.

Il faut attendre septembre 67 pour que John Mc Vie remplace enfin Bob Brunning …pour l’anecdote c’est aussi à ce moment que le célèbre bassiste se met à fréquenter une certaine Christine Perfect…



En février 68 le premier 33 tours de Fleetwood Mac est produit et sort sur le nouveau label Blue Horizons (Columbia/Sony) de Mike Vernon…
Intitulé comme le nom du groupe, « Fleetwood Mac » fait un tabac et arrive quatrième des classement anglais, du jamais vu pour un disque de blues…



Entre-temps En Janvier 68 Fleetwood Mac se retrouve en studio sans Jeremy Spencer pour enregistrer un 33 tours complet avec le pianiste Eddie Boyd, l’indispensable « 7936 South Rhodes »…



Nonobstant le fait qu’il soit dans le top 10 en grande Bretagne « Mr Wonderful » le second album de Fleetwood Mac est une déception comparé au premier…En effet les reprises de Jeremy Spencer deviennent pesantes et répétitives, seul les deux blues lents « Love That Burns » et « Trying So Hard To Forget » sauve le disque…

En Septembre 68 Peter Green décide d’ajouter un nouveau souffle dans le groupe…il engage un 3ème guitaristes Danny Kirwan.
Janvier 1969 Fleetwood Mac enregistre un double album dans les mythiques Studio Chess à Chicago.



« Fleetwood Mac in Chicaco » est un document passionnant qui retranscrit assez fidèlement l’ambiance de cette rencontre au sommet entre le groupe et leurs idoles de toujours.
Willie Dixon, Buddy Guy, Shakey Horton et Otis Spann tous participèrent activement au projet…



Impressionné par les talents de Peter Green, le Bluesman Otis Spann scelle un contrat avec Blue Horizons le temps d’un album, le magnifique album «The Biggest Thing Since Collossus »



Millieu 69 Le contrat qui lie Fleetwood Mac à Blue Horizons touche à sa fin. Blue Horizons sort cette année là 2 excellentes compilations « English Rose » en janvier et The Pious Bird Of A Good Omen en Août
on trouve sur ces deux compiles des morceaux déjà sortis, des raretés et enfin leurs 3 plus célèbres singles sortit pourtant l’année précédente:
le premier « Black Magic Women » reprit avec le succès que l’on sait par Santana en 1970,le brillant instrumental « Albatross » et la fabuleuse reprise de Bluesman Little Willie John « Need your Love so Bad »

Au fur et à mesure des albums et des singles, Fleetwood Mac, Sous l’impulsion de Peter Green s’éloigne de son idiome de base « le blues » pour créer son style personnel plus rock.



En Septembre 69 le groupe signe chez Reprise Records filiale de Warner et sort « Then Play On»...Le disque de la transition définitive du groupe vers le Rock …aucune composition de Jeremy Spencer… Peter Green & Danny Kirwan se partage l’ écriture…Ce 33 tours lance enfin Fleetwood Mac au USA…



Lors de la tournée américaine de Fleetwood Mac, Peter Green s’initie au LSD lors d’un concert des Grateful Dead à San Francisco…les longues improvisations psychédéliques du groupe influencerons profondément le guitariste anglais qui désormais étire lui aussi ces morceaux jusqu’a 15 minutes … > "Shrine 69" (Ryko)

En Mai 70 Alors que le groupe tourne a plein régime avec 3 guitaristes, Peter Green épuisé et déprimé décide de se retirer du groupe qu’il a fondé…en réalité son absorption massive de LSD le rend de plus en plus parano et mystique…Sa santé mentale se détériore, il devient incontrôlable…l’une de ses dernière composition « The Green Manalishi » (plus de 15 min complètement ahurissant) est sensé retranscrire un de ses cauchemars sous acides…



Fin 70 Peter Green pète complètement les plombs et sort son premier album solo « End Of the Game », une succession d’improvisation aventureuse composé sous LSD…
Zoot Money est au clavier & Alex Dmochowski à la basse.
Après cet album sa santé mentale décline pour de bon …le LSD qu’il prend maintenant quotidiennement commence à faire de sérieux ravages
un jour il débarque, armé d’un fusil chez ses avocats pour leur intimer l’ordre de ne jamais plus lui verser un franc de royalties et tire dans le plafond. Il s’habille comme Jésus et conseille ses collègues musiciens de reversé entièrement leur cachets aux organisations caritatives
Suite à ces événements, il est interné dans un asile ou il est gardé sous surveillance et bourré de médicaments …

Après presque 10 ans de silence pendant lesquels il passera 2 mois dans un kibboutz et travaillera entre autre comme fossoyeur, il reprend sa guitare et enregistre de nouveau en 77.
A cette époque, à la demande de Mick Fleetwood, Warner propose un contrat de 1 million de dollars à Peter Green, mais, au dernier moment, celui-ci le refusera, dénonçant l'aspect trop commercial du projet…



« In The Skies ", sort finalement en 1979…Peter Green renoue avec le blues de ses début et toujours ces magnifique instrumentaux…il signe dans une modeste maison de disque Créole Records. Il constitue un groupe avec son premier complice Pete Bardens et le guitariste Snowy White, il enchaîne les tournées entre 81 et 84, Pendant ce laps de temps, il grave sous son nom quatre autres albums moins réussi et très mal distribué: "Little Dreamer ", " Watcha Gonna Do ? ", " Blue Guitar ", " White Sky ".
Déçu par le show Business et repris par ses vieux démons, il abandonne de nouveau le devant de la scène et s'enfonce dans une longue période dépressive dont il ressort au milieu des années 90 avec le Splinter Group

*Désormais les rééditions des albums SIXTIES de Mayall sont accompagnées d'un livret copieux avec pas mal de photos inédites et toutes les bonus track (singles, BBC ou Live) sont rassemblées
John Mayall & The Bluesbreakers "A Hard Road" (14 Bonus avec Peter)
John Mayall & The Bluesbreakers "Crusade" (8 bonus avec Peter)
avatar
Bloomers
Doctor es Bloomfield
Doctor es Bloomfield

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 24/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Devil's Slide le Mar 27 Nov 2007 - 8:49

Très chouette boulot Bloomers ! Very Happy
avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Jungleland le Mar 27 Nov 2007 - 9:11

« Fleetwood Mac in Chicago » est un document passionnant qui retranscrit assez fidèlement l’ambiance de cette rencontre au sommet entre le groupe et leurs idoles de toujours.
Willie Dixon, Buddy Guy, Shakey Horton et Otis Spann tous participèrent activement au projet…

je ne connais pas cet album. Ne serait-ce pas la même chose que les deux Blues Jam In Chicago qu'on peut retrouver notamment dans le coffret The Complete Blue Horizon Sessions ?

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 14995
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Invité le Mar 27 Nov 2007 - 22:34

Oui Jungle , il s'agit du meme album. La pochette proposée par Bloomers est l’originale du double vynil. « blues jam at Chicago » ou encore « blues Jam at Chess” sont en fait encore et toujours le même album parfois proposés en double albums ou en deux albums séparés vol 1 et 2.
On retrouve les Cd avec les titres différents mais cela reste issu des memes sessions.

Je voudrais ajouter quelques details à la très belle retro de Bloomers : Mick Fleetwood joue aussi sur « It hurts me too » dans l’album « Looking Back ». Very Happy

Je voudrais aussi revenir sur l’album « Thru the Years » magnifique compilation de titres alors inédits ou l’on retrouve à mon sens 4 titres qui préfigurent le futur Fleetwood mac : d’abord « « Out of Reach » blues en mode mineur composé par Green chanté par lui meme avec ce qui sera une composante de sa marque de fabrique : reverb et phrases sous influences BB King , en Octobre 1966 avec Aynsley Dunbar aux drums, Mc Vie à la basse
Puis trois titres issus de sessions d’Octobre 1967 sans John Mayall :
« Greeny » composé par …Green ou son jeu fait merveille alternant un jeu à la fois tout en douceur puis de brusques phrases évoquant tour à tour BB King encore et Clapton… « Curly » instrumental annonciateur d’un certain « Rattlesnake Shake » plus tard dans Fleetwood Mac : disto, rage et phrases seches…..et enfin « Missing you » un blues rock beaucoup plus dans l’esprit Mayall, avec d’ailleurs un Peter à l’harmonica copiant presque le style de …..Mayall lui meme. Smile

Au niveau des albums solos de Peter, « In the Skies » est sorti en 1978, avec Snowy White omniprésent aux guitares, releguant souvent Peter à la rythmique, sauf sur la reprise « A fool no more » néanmoins un ton au dessous de l’original. Cet album me semble à tort totalement crédité à Peter, mais il est evident que Snowy joue les parties lead : « Slabo Day » joué dans l’esprit « Green », et surtout qui propose une grande variété de styles….effleurés parfois dans le passé par Peter sauf le funk tranquille de « Funky chunk » . C’est à dire des titres très proches de ce style laid back Bluesy funky rock tranquille, bercé par des percussions évoquant les ambiances latines parfois, comme d’un Santana sous calmants, et toujours avec un Kuma Harada rayonnant à la basse. Peter semble encore loin dans les limbes ou sa voix fatiguée rappelle parfois le passé, quant à son jeu de guitare, on pourra le qualifier de minimaliste, très en retrait, comme en convalescence dont il ne semble pas se sortir les albums suivants. Pourtant les bases de son (re)nouveau sont là.

D’ailleurs, fort de ce travail, Snowy utilisera les mêmes musiciens pour son premier album solo « White Flames » en 1983 ou il renouvelera et explorera à fond la formule « In the skies » en plus abouti. Razz

Je suis par contre plus enthousiaste pour le « Little Dreamer » de Peter avec une magnifique composition « Baby when the sun goes down » et une bonne reprise déjà immortalisée par l’un de ses maitres Albert King « Born under a bad sign ». Un album bien equilibré, mais si Peter retrouve une meilleure santé musicale, en jouant plus laid back funky , tatant aussi du reggae blues rock
« Momma don’t cha cry » très bon, son blues est insignifiant sur « I could not ask for more » .L’album s’achève sur un « little dreamer » rappelant le magnifique « albatros » Very Happy

L’album « Blue Guitar » semble etre à ma connaissance une compilation , l’album manquant devant etre plutot « Kolors » de 1983, bon album, illuminé d’abord par un « What I’m doing there ? » assez explicite dans ce style legerement funky qu’il a adopté depuis son retour en 1978 puis un instrumental superbe « Bandits » justifiant l’achat de l’album : un morceau evoquant les Shadows et Ennio Morricone à la fois…..cependant la production demeure à mon humble avis approximative, ne mettant pas en relief les qualités de certains morceaux. Idea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Bloomers le Jeu 6 Déc 2007 - 23:32

Phil Lizzy a écrit:
Je voudrais ajouter quelques details à la très belle retro de Bloomers : Mick Fleetwood joue aussi sur « It hurts me too » dans l’album « Looking Back ». Very Happy :

en fait "It Hurts me too" est la face b du single Double Trouble...Looking Back & Thru The Years ne sont pas des albums mais bien des compilations (de singles et raretés)

Phil Lizzy a écrit:
Au niveau des albums solos de Peter, « In the Skies » est sorti en 1978, avec Snowy White omniprésent aux guitares, releguant souvent Peter à la rythmique, sauf sur la reprise « A fool no more » néanmoins un ton au dessous de l’original. Cet album me semble à tort totalement crédité à Peter, mais il est evident que Snowy joue les parties lead : « Slabo Day » joué dans l’esprit « Green », et surtout qui propose une grande variété de styles….effleurés parfois dans le passé par Peter sauf le funk tranquille de « Funky chunk » . C’est à dire des titres très proches de ce style laid back Bluesy funky rock tranquille, bercé par des percussions évoquant les ambiances latines parfois, comme d’un Santana sous calmants, et toujours avec un Kuma Harada rayonnant à la basse. Peter semble encore loin dans les limbes ou sa voix fatiguée rappelle parfois le passé, quant à son jeu de guitare, on pourra le qualifier de minimaliste, très en retrait, comme en convalescence dont il ne semble pas se sortir les albums suivants. Pourtant les bases de son (re)nouveau sont là.

D’ailleurs, fort de ce travail, Snowy utilisera les mêmes musiciens pour son premier album solo « White Flames » en 1983 ou il renouvelera et explorera à fond la formule « In the skies » en plus abouti. Razz

Je suis par contre plus enthousiaste pour le « Little Dreamer » de Peter avec une magnifique composition « Baby when the sun goes down » et une bonne reprise déjà immortalisée par l’un de ses maitres Albert King « Born under a bad sign ». Un album bien equilibré, mais si Peter retrouve une meilleure santé musicale, en jouant plus laid back funky , tatant aussi du reggae blues rock
« Momma don’t cha cry » très bon, son blues est insignifiant sur « I could not ask for more » .L’album s’achève sur un « little dreamer » rappelant le magnifique « albatros » Very Happy

L’album « Blue Guitar » semble etre à ma connaissance une compilation , l’album manquant devant etre plutot « Kolors » de 1983, bon album, illuminé d’abord par un « What I’m doing there ? » assez explicite dans ce style legerement funky qu’il a adopté depuis son retour en 1978 puis un instrumental superbe « Bandits » justifiant l’achat de l’album : un morceau evoquant les Shadows et Ennio Morricone à la fois…..cependant la production demeure à mon humble avis approximative, ne mettant pas en relief les qualités de certains morceaux. Idea

merci pour les précisions, je connais moins cette période
avatar
Bloomers
Doctor es Bloomfield
Doctor es Bloomfield

Nombre de messages : 480
Date d'inscription : 24/04/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par The dog le Mar 11 Déc 2007 - 9:24

Inconditionnel de Fleetwood Mac & de Peter Green depuis ..... je constate que je ne suis pas le seul,
il y aurait des pages et des pages à écrire pour entrer en détails dans la discographie complexe de la formation et de son ancien leader.
Un exemple, à la sortie, Then Play On avait une affreuse pochette noire et ne comportait pas les mêmes titres que la version la plus connue, pourtant la référence est identique.
Pour relancer les ventes, la maison de disque c'est empressée de le ressortir avec une pochette plus chaleureuse et d'incorporer OH Well, sortie à la même époque en 45t mais qui contrairement au 33 cartonnait dans les radios.





avatar
The dog
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 811
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 08/03/2007

http://www.chorusblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Invité le Mer 12 Déc 2007 - 22:43

oui The dog, il existe au moins 3 versions différentes en vynil de cet album, US UK et .....France avec des titres ajoutés/supprimés, sans compter cette histoire de pochette que je découvre grace à toi.
J'ajoute qu'il existe une version de "rattlesnake shake" avec Peter Green sur l'album solo de Mick fleetwood "the Visitor" de 1981 accompagné par une section de percussion, une superbe version. Idea

Sinon, oui Bloomers, je sais bien que les deux albums cités sont des compilations, on en a parlé sur le topic Peter Green et Mayall.
je les ai encore en vynils d'ailleurs. What a Face

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Devil's Slide le Sam 15 Déc 2007 - 22:54

Ce live at the BBC est excellent également

avatar
Devil's Slide
Calembour ... bon
Calembour ... bon

Nombre de messages : 5284
Age : 58
Localisation : In the Deep South
Date d'inscription : 06/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

The Mick Fleetwood Blues Band

Message par marcel le Dim 19 Oct 2008 - 12:52

Le groupe fait une tournée en Allemagne et a joué à Krefeld samedi ,ce gig sera diffusé sur WDR (Rockpalast)le 17/11
SET-LIST: http://www.rockpalast.de/konzerte/2008/the_mick_fleetwood_blues_band/playlisten/the_mick_fleetwood_blues_band.phtml

marcel
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 184
Age : 69
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 29/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Jipes le Dim 19 Oct 2008 - 14:10

marcel a écrit:Le groupe fait une tournée en Allemagne et a joué à Krefeld samedi ,ce gig sera diffusé sur WDR (Rockpalast)le 17/11
SET-LIST: http://www.rockpalast.de/konzerte/2008/the_mick_fleetwood_blues_band/playlisten/the_mick_fleetwood_blues_band.phtml

A noter que Rick Vito a officié auparavant dans le Fleetwood Mac entre 87 et 91 j'ai un de ses albums solo c'est un excellent guitariste notamment en slide Wink

_________________
Jipes sur Youtube

Mojo New Line
avatar
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 8803
Age : 57
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

http://www.mojo.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par BAYOU le Dim 19 Oct 2008 - 16:31

Il y a beaucoup de shows en download sur DIME.
Vu vos commentaires, je vais aller y tendre une oreille

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4619
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Old_Debris le Jeu 22 Jan 2009 - 18:36

Je me demandais ce qu'ils avaient fait en dehors de Fleetwood Mac, Danny Kirwan et Jeremy Spencer. J'ai eu l'occasion d'écouter ces deux albums :



et



Ben je suis assez déçu, c'est en fait bien loin du Mac et rien à voir avec le blues. Ils étaient pourtant très bien avec Peter Green, surtout Jeremy Spencer qui le secondait à la perfection. Ben voilà un truc de résolu.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Garbage Man le Jeu 22 Jan 2009 - 20:24

Tes images ne s'affiche pas OD scratch
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par Old_Debris le Jeu 22 Jan 2009 - 20:38

Bizarre, je les vois .

Bref ce sont ces deux albums:



avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par BAYOU le Jeu 22 Jan 2009 - 21:00

Je ne connais pas ces deux albums mais c'est sur que c'est surprenant quand on entend ce qu'ils jouaient avec Fleetwood Mac
J'ai toujours trouvé le live in Boston ( en version 3cd) était un monument.
Mais c'est vrai que ces deux guitaristes ont plus ou moins disparu après FM

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4619
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par The dog le Jeu 22 Jan 2009 - 22:26

je vous recommande l'écoute du dernier Cd de Jeremy Spencer sortie en 2006,

avatar
The dog
Mississippi Singer
Mississippi Singer

Nombre de messages : 811
Localisation : Ardennes
Date d'inscription : 08/03/2007

http://www.chorusblues.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fleetwood Mac (british version)

Message par marcel le Mar 1 Fév 2011 - 13:26

On TV vendredi sur BBC 4 voir pg: http://www.bbc.co.uk/bbcfour/programmes/schedules/2011/02/04

marcel
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 184
Age : 69
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 29/09/2007

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum