Jimi Hendrix

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par Garbage Man le Sam 4 Avr 2015 - 14:51

Allons bon mon p'tit OD tu t'es fait choper avec les mains dans l'pot de cancoillotte. Sois bon joueur !

En tout cas ça n'invalide pas ce que j'ai dit précédemment. Le lancement de la carrière d'Hendrix ne s'est pas fait tout seul. Il était constamment entouré. C'est Clapton qui disait dans une interview que le gros problème de Jimi c'est qu'il ne savait pas dire "non". Incapable de dire "non" quand Mike Jeffries lui rajoutait sans cesse de nouvelles dates, ou lorsqu'un quidam lui demandait du fric. Donc il n'y aurait rien d'étonnant qu'un membre de son entourage lui ait soufflé l'idée de faire flamber sa guitare.
Hendrix c'était un type qui avait constamment la tête dans les nuages. Le propre des grands créateurs.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par Phil cotton color le Sam 4 Avr 2015 - 17:08

Garbage Man a écrit:Un jeu de scène ça se travaille pendant de nombreuses années et c'est fait souvent d'emprunts divers. Il n' y a guère que les popstars et rockstars qui ont besoin de ça pour captiver les foules. D'ailleurs on peut s'amuser à remarquer que plus Jimi se concentrait sur l'aspect instrumental (son jeu de guitare) plus il épurait son jeu de scène au strict minimum. Après tout les guitaristes n'ayant aucun jeu de scène sont nombreux: les Clapton, Carlos Santana, Roy Buchanan, Duane Allman etc... la preuve qu'on peut faire carrière sans avoir à se trémousser sur scène.
Mais c'est vrai que les américains accordent plus que n'importe quel autre peuple une importance à l'aspect showman d'un artiste.
Je pense que tu as bien compris que je ne voulais pas dire qu'il faut absolument un jeu de scène spectaculaire pour réussir (et heureusement !), mais simplement qu'il ne faut pas s'étonner si de grands artistes en ont, et qu'il ne faut absolument pas juger leur oeuvre à l'aune de ce côté évidemment accessoire musicalement parlant.

On pourrait d'ailleurs se demander quel est l'importance de l'impact visuel dans l'appréciation d'un concert live. Intéressante question car à mon avis, et bien que beaucoup diront qu'elle est nulle... pour eux, cet impact visuel (avec ses conséquences favorables ou défavorables selon les spectateurs) n'est pas neutre du tout. Mais c'est un autre débat... Twisted Evil  

Mais cela dit, le jeu de scène et le côté showman ça existe, et ça ne date pas de Hendrix ni de cette époque. J'irais même jusqu'à dire que ça me paraît presque une conséquence logique du passage sur scène. Sans parler de se rouler par terre, même si on veut être très soft, dans la très grande majorité des cas on  s'habille un peu différemment, on parle un peu différemment, bref on ne peut pas être complètement "naturel".
On peut même penser à l'extrême que l'absence voulue et revendiquée de jeu de scène est en soi un jeu de scène, même involontaire (cf Dylan ou Brassens par exemple)... Wink

Alors les jeux de scène il y en a des milliers. ça peut aller effectivement des choses savamment répétées et réglées au millimètre, comme chez James Brown ou, variante, nécessitant un matériel imposant comme Supertramp que j'avais vu du temps de sa splendeur.
Mais ça peut également être plus "au feeling", selon la personnalité de chacun et l'ambiance du concert.
On ne peut pas dire que Luther Allison, pourtant plutôt spectaculaire, faisait dans l'esbrouffe scénique. Je l'ai vu de nombreuses fois en concert dans des salles de tailles différentes, et même en club. Or une fois il a fini un concert à jouer dix minutes dans la salle juché sur les épaules de big voice Odom !
Il est bien connu que Charley Patton dans les années 20 en faisait "des tonnes". Guitar Slim (Eddie Jones) s'était fait fabriquer un jack de plusieurs dizaines de mètres de long pour pouvoir jouer parmi le spectateurs. T bone Walker, évoluant pourtant dans un style plutôt jazzy, jouait de la guitare derrière la tête et entre les jambes. on pourrait citer des dizaines d'exemples...
Et que dire d'Etta james, ou pire Bobby Rush, dont le jeu de scène parfois carrément pornographique choquaient une partie du public européen ?

Vaste question donc...
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par Oghkhood le Sam 4 Avr 2015 - 18:31

Tiens, mate un peu le jeu de scene d'un tres grand musicien Laughing Laughing Laughing Laughing





Autant pour l'impact visuel là ! Et encore, sur cette video, les autres musicos en rajoutent

Le show, ca remplit des stades, tout le monde le sait, Mme Farmer et Mr Smet en tete. Mais le temps fait le tri, et seuls les genies sont encore ecoutés par les générations suivantes.... meme longtemps apres qu'ils nous aient quités
avatar
Oghkhood
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 51
Age : 52
Localisation : Merignac (33)
Date d'inscription : 29/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par Garbage Man le Sam 4 Avr 2015 - 18:52

Phil cotton color a écrit:
Je pense que tu as bien compris que je ne voulais pas dire qu'il faut absolument un jeu de scène spectaculaire pour réussir (et heureusement !), mais simplement qu'il ne faut pas s'étonner si de grands artistes en ont, et qu'il ne faut absolument pas juger leur oeuvre à l'aune de ce côté évidemment accessoire musicalement parlant.

Évidemment beaucoup de grands musiciens ont un jeu de scène. Dans le cas de Jimi Hendrix c'est peut être dû au fait qu'il a joué sur le Chitlin' Circuit, et qu'il a joué aussi pour Ike & Tina Turner et aussi Little Richard. Inconsciemment il a sûrement développé aussi des envies de jeu de scène. Mais on constate que chez Hendrix c'était devenu un fardeau lourd à porter vers la fin.

Quand l'artiste ou le groupe annonce la couleur d'entrée de jeu c'est moins gênant. Quand tu vas voir les Stones tu sais que tu vas voir Mick Jagger survolté, des effets pyrotechniques etc...
Mais il faut avouer que le musique d'Hendrix est tellement violente et organique, qu'il est difficilement envisageable de l'imaginer interprétée avec les deux pieds vissés au sol. A terme je pense qu'il aurait réussi à faire oublier le showman, la foule fini par s'habituer à tout.
avatar
Garbage Man
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2823
Age : 29
Localisation : (94)
Date d'inscription : 24/07/2007

http://bluesyrootsandfruits.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par Phil cotton color le Sam 4 Avr 2015 - 19:21

Oghkhood a écrit:Tiens, mate un peu le jeu de scene d'un tres grand musicien Laughing Laughing Laughing Laughing

Autant pour l'impact visuel là ! Et encore, sur cette video, les autres musicos en rajoutent

Le show, ca remplit des stades, tout le monde le sait, Mme Farmer et Mr Smet en tete. Mais le temps fait le tri, et seuls les genies sont encore ecoutés par les générations suivantes.... meme longtemps apres qu'ils nous aient quités
Oui bien sûr, le temps fait toujours le tri et sait séparer l'essentiel de l'accessoire.

Je remarque quand même que "jeu de scène" ne veut pas dire forcément se rouler par terre ou avoir des décors mobiles de 20m de haut dans tous les coins.
La vidéo de Miles Davis que tu postes en est l'exemple type. Miles Davis ne fait certes pas dans le déjanté, mais il fait partie de ces artistes, dont je parlais dans mon post précédent, pour qui on peut dire que l'absence de jeu de scène est déjà en soi déjà un jeu de scène. Et l'impact visuel que tu cites est certainement en l'occurrence le but recherché.

Et puis quand on se présente sur scène sanglé dans un superbe costume fantaisie noir qui tranche avec celui des musiciens et que l'on joue dos au public, j'ai du mal à croire que ce n'est pas fait exprès dans un but précis, finalement le même que ceux qui en font des tonnes, même si les moyens (mais la musique aussi...) sont très différents.

J'en reviens à mes réflexions du post précédent, on ne peut pas être complètement naturel sur scène et l'impact visuel est forcément quelque chose qui a de l'importance. Après, il y a différentes façons et différentes intensités, selon la musique que l'on joue et sa personnalité, de "mettre en scène" cet impact visuel.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par NikkGiggs le Dim 5 Avr 2015 - 13:16

Oula ! j'ai raté un bonne partie de la discussion.
J'ai bien dit que Hendrix et Van Halen avait influencé Zappa (Frank) et ce n'est pas un poisson d'avril !
Hendrix et Zappa s'impressionnaient et se respectaient mutuellement. Zappa lui aurait montré comment utiliser la wahwah.
Et Zappa lui a repiqué quelques plans et effets.
Ils se sont auto-influencés.

Van Halen avec son 1er album a lancé la mode du Hard FM et des solos a grande vitesse.
Dans les années 80, Zappa a sorti plusieurs albums avec un son Hard FM (grosses guitares et synthé). Il y avait son fils Dweezil et Vai.

Zappa, comme Miles, étaient des musiciens très ouverts et ont été influencés par de multiples artistes de styles et d'époque différentes.
avatar
NikkGiggs
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/02/2015

http://kill-gallon.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par BAYOU le Dim 5 Avr 2015 - 13:37

Euh quels sont les albums de ZAPPA hard-fm dans les années 80 ?

_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4618
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par Phil cotton color le Dim 5 Avr 2015 - 13:42

NikkGiggs a écrit:Oula ! j'ai raté un bonne partie de la discussion.
J'ai bien dit que Hendrix et Van Halen avait influencé Zappa (Frank) et ce n'est pas un poisson d'avril !
Hendrix et Zappa s'impressionnaient et se respectaient mutuellement. Zappa lui aurait montré comment utiliser la wahwah.
Et Zappa lui a repiqué quelques plans et effets.
Ils se sont auto-influencés.

Van Halen avec son 1er album a lancé la mode du Hard FM et des solos a grande vitesse.
Dans les années 80, Zappa a sorti plusieurs albums avec un son Hard FM (grosses guitares et synthé). Il y avait son fils Dweezil et Vai.

Zappa, comme Miles, étaient des musiciens très ouverts et ont été influencés par de multiples artistes de styles et d'époque différentes.
Ouais... Enfin... A ce petit jeu du "qui a influencé qui", on n'est jamais certain de la réalité des choses (sauf si c'est déclaré et assumé par les intéressés), surtout quand il s'agit d'artistes ayant évolué à la même époque. scratch

Ce qui est sûr, c'est que personne ne naît de la dernière pluie. Le gars seul sur une île déserte ne crée pas grand chose, tant il est vrai que les artistes (même les plus grands) ont tous besoin de bases et d'influences pour progresser et "sortir" ce qu'ils ont en eux. Twisted Evil

Si l'on commence à décortiquer et analyser les influences successives et croisées de tel musicien, on va finir par remonter à la génèse ou au Big band (au choix selon les convictions... Laughing )

L'essentiel est évidemment l'oeuvre "originale" que chacun laisse et qui ne sort jamais complètement et seulement de leur petite personne (Après tout, même les génies enfilent leurs chaussettes en se levant le matin... clown )
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par NikkGiggs le Dim 5 Avr 2015 - 14:07

BAYOU a écrit:Euh quels sont les albums de ZAPPA hard-fm dans les années 80 ?

Alors, évidemment, je ne me rappelle plus des noms ! J'avais trouvé un site qui répertoriait toute la discographie de Zappa avec des commentaires et analyses. Je ne trouve plus ce site.

De mémoire, je crois que You are what you is et The Man from Utopia ont ces influences Hard FM.
Évidemment, ce n'est qu'une des multiples influences sur ces albums. Ne vous attendez pas à écouter des chansons traditionnelles riffs/couplets/refrains. Ca reste du Zappa !
avatar
NikkGiggs
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 24/02/2015

http://kill-gallon.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par BAYOU le Dim 5 Avr 2015 - 14:48

Oui bof, c'est vrai que c'est sur un extrait You are what you que MTV a diffusé le seul clip de Zappa (vite retiré car un sosie de Reagan passait à la chaise électrique) mais j'ai du mal à percevoir du rock hard fm là dedans !

Pour moi le plus "FM" de Zappa est plutôt Apostrophe.

Et je ne crois pas que les fils Zappa ont joué avec leur père à cette époque.


_________________
Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
avatar
BAYOU
Admin
Admin

Nombre de messages : 4618
Age : 63
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 28/10/2005

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par Old_Debris le Dim 5 Avr 2015 - 15:53

Le seul point commun que je peux trouver entre Hendrix et Zappa est l’incompréhension totale qu'ils ont suscité à leurs débuts.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jimi Hendrix

Message par Phil cotton color le Dim 5 Avr 2015 - 17:13

Old_Debris a écrit:Le seul point commun que je peux trouver entre Hendrix et Zappa est l’incompréhension totale qu'ils ont suscité à leurs débuts.
Je pense que le point gros commun que l'on peut leur trouver est l'absence d'oeillères et de tabous musicaux, ainsi que leur démarche aventureuse.
Mais c'est vrai que musicalement, ils me semblent relativement éloignés, même s'ils auraient pu se rejoindre ponctuellement si Hendrix avait vécu plus lontemps, et si ils ont peut être pu s'inspirer mutuellement sur quelques points précis.
Ne pas oublier que l'un (Zappa) avait comme point de départ la musique classique, notamment la musique contemporaine, et l'autre (Hendrix) le Blues.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4908
Age : 62
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum