RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Invité le Lun 26 Mar 2007 - 10:42



Dernière édition par pg le Mar 27 Avr 2010 - 22:47, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Old_Debris le Lun 26 Mar 2007 - 11:47

Well, well, well.... PG

J'aime bien RL Burnside, et ta chronique devrait en intéresser plus d'un.sunny

Tu dis :
L’album comporte une grande majorité de « compositions » personnelles ou familiales, en fait souvent des chansons traditionnelles réappropriées par RL, plus 2 reprises de classiques du Delta qu’on pourrait sans doute attribuer à n’importe qui, mais en tout cas largement réarrangées par RL.

Suspect C'est le cas de "Rollin’ & tumblin’ " qui est attribué à (trad.) dans ta Chronique, certain l'attribue à Elmore James, ou à Muddy Waters(McKinley Morganfield) et à d'autres encore, ce qui est sûr c'est que ce morceau à été repris un nombre incalculable de fois avec des paroles différentes et quelquefois même, un titre différent, mais il me semble bien que le premier à l'avoir écrit et enregistré était Hambone Willie Newburn. Cool
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9948
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Invité le Lun 26 Mar 2007 - 13:13

Merci pour cette précision Old_Débris !
En fait, j'ai mis "trad." quand je ne retrouvais pas l'auteur original avec certitude, l'album de RL ne précisant pas les crédits, comme bien souvent...

C'est qui ce Hambone Willie Newburn et il l'aurait écrit quand ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Old_Debris le Lun 26 Mar 2007 - 13:31

Je l'ai ce morceau, et c'est vraiment la version que je préfère, ça date d'avant Robert Johnson en tout cas et je n'ai pas d'info sur Hambone Willie Newburn Il semble avoir très peu enregistré.
Old_Debris
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9948
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Jungleland le Lun 26 Mar 2007 - 13:40

il a été le mentor de Sleepy John Estes à ce qu'on raconte. Et à ma connaissance il n'apparait que sur une compilation où se trouve donc Rollin' and Tumblin' ainsi qu'un autre titre ( à vérifier néanmoins, je dis ça de mémoire)

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
Jungleland
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15077
Age : 57
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Jipes le Lun 26 Mar 2007 - 15:28

Il a l'air bien cet album justement je cherche a avoir quelque chose de plus représentatif que le Come on in qui est bon mais pas vraiment dans l'esprit de ce qu'il faisait en live

Jipes
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9437
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Invité le Lun 26 Mar 2007 - 16:27

C'est pas dans le style "expérimental", un peu trop brouillon à mon avis, de Come on in, c'est sûr.

Sinon, je répète que l'autre live "bad luck city" est supérieur (avec son sound machine) mais je viens de vérifier, ça va pas être facile à trouver, étant sorti sur un petit label (devil) :
"1 used & new available from $199.99" dixit Amazon...
J'attends les enchères Very Happy

Sinon, t'as le "Acoustic stories" qui est vraiment superbe.

Je rappelle qu'il y a un tas d'infos et de liens (certains MP3 intégraux) sur le sujet http://www.aupaysdublues.com/viewtopic.forum?t=33


Dernière édition par le Mar 27 Mar 2007 - 10:15, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Eldoro le Lun 26 Mar 2007 - 19:12

super chronique Pg

ah, Burnside on Burnside, le disque qui m'a fait tomber dans l'écoute du Blues, celui la je le trouve terrible ! Ca pulse, avec Cedric Burnside a la batterie, c'est méchant !

pg a écrit:Sinon, t'as le "Acoustic stories" qui est vraiment superbe.

je confirme !

Jipes, je te conseille "Mississippi Hill Country Blues", "Firt Recordings" et "Too bad Jim"

"Bad Luck City" c'est un live ?
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 38
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Invité le Mar 27 Mar 2007 - 10:18

"Bad luck city" est bien Live, enregistré chez Syd's à Oxford, MS.
Ca ne s'entend pas tellement car il n'y a pas de micro d'ambiance et ca a été remixé derrière...
Mais l'énergie du Live est bien là, les petites approximations parfois aussi...

(L'histoire veut que la baraque des Burnside ait cramé le jour de l'enregistrement, d'où le titre)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Eldoro le Mar 27 Mar 2007 - 13:35

merci des précisions pg, je referais plus gaffe a l'écoute je croyais qu'il était studio !
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 38
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Loic le Mer 25 Jan 2012 - 17:43

Ah ben mince, la chronique a disparu! Shocked
Du moins elle n'apparaît pas chez moi, dommage...

Loic
Fever In The Bayou
Fever In The Bayou

Nombre de messages : 715
Age : 43
Localisation : Alençon
Date d'inscription : 26/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Gut bucket le Mer 8 Mai 2013 - 23:17

Nouvel inscrit, je déterre Burnside après plus d'un an.
Bonjour à tous.
Burnside, c'est le lien le plus direct entre la guitare d'Afrique de l'ouest et le blues du sud profond.
Même s'il est beaucoup plus contemporain que des bluesmens anciens, il véhicule dans son jeu de guitare un patrimoine hors d'âge, son maître étant Fred Mc Dowell.
Il joue un picking rythmique à deux doigts, avec le majeur posé sur la caisse, comme les maliens. Le pouce gère les trois basses mais il peut aussi s'aventurer dans les aigus, l'index gère les trois aigus mais il peut aussi s'aventurer dans les basses.
La base de son jeu, c'est la rythmique, open G comme standard. (il joue aussi slide et il n'est pas mauvais mais je trouve que pour la partie slide, il s'est très vite entouré de l'excellent Kenny brown).
Pour sa rythmique, on trouve sur tontube un excellent cours qu'il donne à ses enfants, un cours de guitare... sans guitare. On comprend mieux que Cédric Burnside soit devenu batteur.
Copiez/collez le lien sur tontube:
R.L. Burnside's sons hambone (1978)
Il joue souvent sur deux accords, rarement plus, souvent moins. La main gauche est aussi très percussive, les hammer on et les pull off étant présents quasiment à chaque note. (comme les maliens).
il réduit les accords standards. Ses préférés étant Mi mineur et La majeur sans l'index.
J'adore l'effet d'hypnose que crée son jeu. A écouter, c'est dynamisant, à jouer, c'est une transe où l'on perd la notion du temps.
Sa vie, métayer et pêcheur, plus de dix enfants, loin de la star du rock.
Pour le jouer à la guitare, ça peut prendre 10 minutes comme 1 an. Tant qu'on a pas compris les alternances pouce/index, c'est nul.
Et du jour au lendemain, on l'a. Définitivement.
Un indice, c'est très proche du Bo Didley Rythm. Mais je pense qu'historiquement, le rythme de Burnside est plus ancien et plus africain et que le Bo diddley rythm en est une variante.
Il place sa main gauche très haut, encore une fois comme les africains, sa rythmique placée sur le début de la touche.
Il se fout complètement de la guitare qu'il a entre les mains, diapason long, diapason court, hollow body, caisse pleine, marque prestigieuse ou cagette, il s'en bat ses couilles pleines de Jack Daniel.

Ses disques:
-Burnside on Burnside: Un disque de chevet. Il possède l'énergie du live et la précision du studio. (sachant que les premiers albums studio de RL ont été enregistrés en une prise).
Dans mon top ten des meilleurs lives: le n°1.

Dans les accoustiques:
-Accoustic stories.
Et plus dur à trouver:
-Mississippi stories.
Là, il y a l'aliance fraternelle avec Johnny Wood, harmoniciste génial qui n'a jamais été reconnu et a joué toute sa vie de l'harmonica sur son tracteur de métayer.

Les albums Rap/Samples:
Wish I Was In Heaven Sitting Down.
Avec une interprétation incroyable de Skip James.

Mon morceau préféré, qui permet de comprendre le rythme "Burnside", repris à différentes sauces en fonction de la période musicale de papa Burnside:

Jumper on the line




Gut bucket
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2138
Age : 38
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Jipes le Jeu 9 Mai 2013 - 9:08

Belle analyse Gut Bucket, j'ai mis un peu de temps à me rapprocher des artistes produits à une époque par Fat Possum je n'étais guère friand de leur mix Rap et Blues mais passer à côté de RL Burnside aurait été en effet bien dommage. En dehors des aspects guitaristiques sur lesquels je suis d'accord en large majorité (la transe, le lien avec l'Afrique de l'Ouest, le picking incroyable) je trouve sa voix superbe de profondeur et surtout un humour sous jacent une facon de prendre sa soudaine célébrité comme une belle farce et de l'apprécier sans tomber dans le trip nouvelle star Wink

Le documentaire sur lui et sa tournée en France (notamment au New Morning) m'avait fait tomber amoureux de l'artiste
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9437
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Phil cotton color le Jeu 9 Mai 2013 - 13:51

Oui vraiment un grand artiste au style très particulier.
Concernant les racines africaine de sa musique, elles sont bien entendu très visibles. Cependant, dans un autre style plus moderne, quelqu'un comme Junior Kimbrough m'en paraît tout aussi proche.
Phil cotton color
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 5205
Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Gut bucket le Jeu 9 Mai 2013 - 20:43

J'ai oublié mais RL a une place de choix dans la série de films de Scorcese sur le blues.
Le film (pour moi le meilleur de la série): "Mali to Mississippi"
Gut bucket
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2138
Age : 38
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Eldoro le Sam 11 Mai 2013 - 19:56

Gut bucket a écrit:Il se fout complètement de la guitare qu'il a entre les mains

je me suis bien marré en lisant ton message sur la gratte en cagette, très bon résumé du truc lol!
truc qui tient dans ses doigts et c'est tout.

le truc le plus intéressant et surtout en slide c'est qu'une cagette creuse résonne énormément mais ne larsenne jamais même collée à un retour !!!

merci pour la vidéo de hambone !
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 38
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Gut bucket le Sam 11 Mai 2013 - 20:58

Le documentaire sur lui et sa tournée en France (notamment au New Morning) m'avait fait tomber amoureux de l'artiste
C'est quoi le titre de ce documentaire? Je ne le connais pas, ça m'intéresse.

Gut bucket
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2138
Age : 38
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Gut bucket le Sam 11 Mai 2013 - 21:11

Il y a une vidéo sur youtube:
R.L. Burnside: See My Jumper Hanging On the Line (1978)
Je n'arrive pas à comprendre sa guitare.
Le rythme et les accords je les ai.
Mais le son est étrange.
Est ce que c'est une guitare 3/4?
Ou est ce que son accordage est un open de fou à exploser les cordes et le manche? (Le pépère est spécialiste d'accordages en open bizarres, surtendus ou au contraire sous tendus, Robert Belfour aussi d'ailleurs)
J'ai essayé une fois sur ma strato de l'accorder en open G puis de monter tout d'un ton et demi. Je crois que c'est ça qu'il a fait. Mais j'ai eu trop peur pour ma guitare, je suis repassé en open G au bout de quelques minutes.
Pourquoi ne pas mettre un capot me direz vous?
Eh bien les propriétés du son sont différentes.
La tension extrême crée des harmoniques dans tous les sens. Les six cordes deviennent vraiment une surface de percussion.
Mystère;
Et si quelqu'un sait de quelle guitare il s'agit, ça m'intéresse.
Gut bucket
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2138
Age : 38
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Jipes le Sam 11 Mai 2013 - 21:48

Gut bucket a écrit:
Le documentaire sur lui et sa tournée en France (notamment au New Morning) m'avait fait tomber amoureux de l'artiste
C'est quoi le titre de ce documentaire? Je ne le connais pas, ça m'intéresse.


http://mississippi.pagesperso-orange.fr/travel/t37rlb.html
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9437
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Gut bucket le Sam 11 Mai 2013 - 22:09

Merci Jipes,
Dès que j'en ai l'occasion, je regarde!!
Gut bucket
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2138
Age : 38
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Eldoro le Dim 12 Mai 2013 - 12:57

Gut bucket a écrit:Il y a une vidéo sur youtube:
R.L. Burnside: See My Jumper Hanging On the Line (1978)
Je n'arrive pas à comprendre sa guitare.
Le rythme et les accords je les ai.
Mais le son est étrange.
Est ce que c'est une guitare 3/4?
Ou est ce que son accordage est un open de fou à exploser les cordes et le manche? (Le pépère est spécialiste d'accordages en open bizarres, surtendus ou au contraire sous tendus, Robert Belfour aussi d'ailleurs)
J'ai essayé une fois sur ma strato de l'accorder en open G puis de monter tout d'un ton et demi. Je crois que c'est ça qu'il a fait. Mais j'ai eu trop peur pour ma guitare, je suis repassé en open G au bout de quelques minutes.
Pourquoi ne pas mettre un capot me direz vous?
Eh bien les propriétés du son sont différentes.
La tension extrême crée des harmoniques dans tous les sens. Les six cordes deviennent vraiment une surface de percussion.
Mystère;
Et si quelqu'un sait de quelle guitare il s'agit, ça m'intéresse.

ce doc était passé sur arte ou m6 a une époque (y'a longtemps et très tard)

pour le reste l'histoire de l'accordage, je crois qu'il chope sa gratte et qu'il s'en fout total Wink même un morceau en open G ou A peut être joué en standard suivant les époques.

quand tu joues tout seul pas besoin de t'accorder dans l'absolu à part les cordes entre elles of course.

pas cherché avec une gratte en main mais ceci dit il me semble vu les plans que c'est un accordage standard (?)

ces mecs qui jouent seuls ou avec un batteur (je veux dire sans harmo ou sans basse) s'accordent souvent sur leur voix ou je pense au petit bonheur la chance, car ça n'est pas important.

il est plus facile de jouer sur une gratte accordée plus bas généralement montée avec des gros tirants surtout quand tu joues en haut des cordes près du manche pour avoir des basses (le bassiste n'est pas vraiment courant sur ces répertoires là vu le côté un accord, et peut être qu'un bassiste coute des $ à faire jouer fin bref il y a beaucoup de gratteux et de batteurs)

pour avoir essayé si tu joues dans ce style avec un batteur sur une folk ou électrique accordée normalement toute la soirée, tu te bousilles vite les doigts sur ce genre de rythmique, surtout sans onglets. et tu n'as pas l'ampleur pour faire les notes basses qui calent la batterie, ça fait "petit son" quoi.

en blues, tu te facilite souvent la vie, donc pourquoi s'emmerder, tu t'accordes plus bas et tu joues en haut du manche.

les exemples sont nombreux d'un accordage bas sans bassiste, John Lee Hooker, Lightnin' Hopkins, Robert Belfour, Burnside, MS Fred McDowell, Jessie Mae Hemphill, T-Model Ford etc

je pense que c'est ce qui fait ce son particulier c'est que tu prends la gratte dans l'état ou elle est et tu joues Wink

tiens pour les amateurs une très bonne compil de RL différentes époques : "Rollin & Tumblin' " (sur wolf je crois)

je l'avais trouvé tout poussiéreux et pas cher à la fédération nationale d'achat des cadres à l'époque ou il y avait encore un rayon sur notre musique préférée..
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 38
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Gut bucket le Dim 12 Mai 2013 - 15:14

Eldoro, c'est le film de Robert Palmer "Deep blues". On trouve le DVD sur le net.
Chouette document (à part une drôle de tâche sur la pellicule :Dave Stewart)

Kimbrough avait souvent un bassiste avec lui. Mais ça ne change pas grand chose à cette technique très solitaire du jeu de guitare qui fait le rythme, la mélodie répétitive et la ligne de basse en même temps.
Je trouve par contre que ce rythme est très confortable et peut être joué pendant des heures.
Les mains de Burnside sont importantes dans l'histoire. Ouvrier agricole, il devait avoir le bout des doigts sacrément calleux. Pas d'ongles mais une peau cornée.
C'est la pulpe cornée de ses doigts qui attaquent les cordes à la rythmique. Et pour la main gauche, ça lui fait des petits marteaux pour plaquer ses accords. ça se joue un peu comme de la percussion. La main gauche participe autant que la droite au rythme.
Pour les notes basses, le pouce est en permanence dessus et assied le rythme.
Il peut attaquer les trois basses en montée comme en descente.
Oui c'est un accordage standard où il alterne Mim/La9.
Comme tu l'as dit, il lui est arrivé de le jouer en open G.
Et pour le confort, je le joue souvent avec un capot à la 3, 4 ou 5ème frette.


La guitare serait bien une mustang trafiquée.
Donc diapason très court (57,1 ou 61 cm).
Pour retrouver le toucher d'un diapason 64,8 cm, il a du surtendre les cordes.
Gut bucket
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2138
Age : 38
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Gut bucket le Dim 12 Mai 2013 - 15:23

J'ai dit une connerie, c'est pas extrait de "deep blues". C'est Alan Lomax cette séquence.
Gut bucket
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2138
Age : 38
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Eldoro le Dim 12 Mai 2013 - 15:48

Gut bucket a écrit:Kimbrough avait souvent un bassiste avec lui. Mais ça ne change pas grand chose à cette technique très solitaire du jeu de guitare qui fait le rythme, la mélodie répétitive et la ligne de basse en même temps.
Je trouve par contre que ce rythme est très confortable et peut être joué pendant des heures.

je n'ai pas dit que ça n'était pas confortable ça l'est tout à fait, c'est même fait pour Smile

par contre si la batterie bétonne un peu il faut pouvoir monter ton ampli pour t'entendre ce qui n'est pas le cas partout Wink ..

tout dépend comment tu attaques les cordes, tu peux bien te bousiller les doigts je te jure

ce que je veux dire c'est qu'avec des cordes moins tendues c'est plus facile et comme je suis une feignasse..

le jeu de gratte à la Kimbrough est plus espacé qu'à la Burnside, il fait des tournes plus lentes aussi plus de place pour la basse dans sa musique peut être.

du moins de ce que j'ai entendu de ses enregistrements il est rarement seul mais il y en a peut être et il joue différemment. on ne connait que les enregistrements, si ça se trouve il jouait autrement différemment accompagné.
Eldoro
Eldoro
The fucking shuffle machine
The fucking shuffle machine

Nombre de messages : 3933
Age : 38
Localisation : Isère
Date d'inscription : 05/08/2006

http://boogieramblers.bandcamp.com

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Jipes le Lun 27 Mai 2013 - 10:38

Pour avoir acheté tout récemment cet opus sur les conseils de l'ami Eldoro je dois dire que c'est un excellent disque qui illustre bien la frénésie qui se dégage du groupe en live, pas d'esbrouf juste du bon blues qui fait danser cheers
Jipes
Jipes
Admin
Admin

Nombre de messages : 9437
Age : 59
Localisation : Mulhouse (Alsace)
Date d'inscription : 29/06/2006

https://www.mixcloud.com/radio-mne/playlists/kind-of-blues/

Revenir en haut Aller en bas

RL Burnside, « Burnside on Burnside » Empty Re: RL Burnside, « Burnside on Burnside »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum