Howlin' Wolf

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Mrs Pitiful le Jeu 31 Déc 2009 - 0:13

Oh ce morceau à chaque fois me rappelle le jour où j'ai essayé pour la première fois la chaine que mon grand père m'a donné. Un vieux truc qu'il remplaçait pas une plus petite mais c'était bazar à qualité et tout et tout. Et je me rappellerait toujours le son qui est sorti des énormes pioneer. Magnifique.
Elle a rendu l'âme après quelques semaine voire quelques mois. Juste le temps de me rendre accro... Crying or Very sad

J'adore Howlin' Wolf. C'est un des premiers artistes que j'ai connu quand j'ai commencé à écouter du blues.
avatar
Mrs Pitiful
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 12/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Jungleland le Dim 17 Jan 2010 - 16:49

petit avertissement pour ne pas être déçu : il sort ces jours-ci un album présenté sous cette pochette




il ne s'agit nullement d'une version des London sessions avec bonus mais du second disque de la version Deluxe. Donc vous n'aurez pas avec le cd "original"
donc on est bien d'accord : il y a le cd original des London sessions, il y a la Deluxe version qui rajoute un cd de versions alternatives et il y a cette dernière version qui ne contient que le cd de versions alternatives

voici les titres :

Worried About My Baby - (rehearsal take)
Red Rooster, The - (alternate mix)
What a Woman - (alternate take)
Who's Been Talking? - (alternate take, With false start and studio dialogue)
Worried About My Baby - (alternate take)
I Ain't Superstitious - (alternate take)
Highway 49 - (alternate take)
Do the Do - (extended alternate version)
Poor Boy - (alternate lyrics/mix)
I Ain't Superstitious - (alternate mix)
What a Woman! - (alternate mix, with organ overdub)
Rockin' Daddy - (alternate mix)


je pense que ça peut parfaitement contenter le fan mais je trouve le procédé de nommer ça de cette façon un peu trompeur

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Derek le Ven 26 Fév 2010 - 19:59

Jungleland a écrit:petit avertissement pour ne pas être déçu : il sort ces jours-ci un album présenté sous cette pochette




il ne s'agit nullement d'une version des London sessions avec bonus mais du second disque de la version Deluxe. Donc vous n'aurez pas avec le cd "original"
donc on est bien d'accord : il y a le cd original des London sessions, il y a la Deluxe version qui rajoute un cd de versions alternatives et il y a cette dernière version qui ne contient que le cd de versions alternatives

voici les titres :

Worried About My Baby - (rehearsal take)
Red Rooster, The - (alternate mix)
What a Woman - (alternate take)
Who's Been Talking? - (alternate take, With false start and studio dialogue)
Worried About My Baby - (alternate take)
I Ain't Superstitious - (alternate take)
Highway 49 - (alternate take)
Do the Do - (extended alternate version)
Poor Boy - (alternate lyrics/mix)
I Ain't Superstitious - (alternate mix)
What a Woman! - (alternate mix, with organ overdub)
Rockin' Daddy - (alternate mix)


je pense que ça peut parfaitement contenter le fan mais je trouve le procédé de nommer ça de cette façon un peu trompeur

Ben çà permet à ceux qui avaient dejà l'album de se procurer uniquement les versions inédites.
Si j'avais su que ce cd existait, j'aurais pris celui là plutôt que le double vu que j'avais déjà l'album original.
D'ailleurs, c'est un de mes album blues préférés , tout y est excellentissime :
les morceaux, l'interprétation, le son , le mojo blues... Cool




Cà groove terrible
avatar
Derek
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 301
Date d'inscription : 17/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par PeJam le Jeu 13 Mai 2010 - 16:53

I love you My People's Gone
avatar
PeJam
Texas Howler
Texas Howler

Nombre de messages : 291
Age : 34
Date d'inscription : 12/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Invité le Mer 17 Nov 2010 - 11:18

Un investissement modique pour découvrir - via ce raccourci en 20 pistes pertinentes - un autre géant du blues dans tous les sens du terme !



1. Moanin' At Midnight
2. How Many More Years
3. Evil (Is Going On)
4. Forty Four
5. Smokestack Lightnin'
6. I Asked For Water (She Gave Me Gasoline)
7. Who's Been Talking ?
8. Sitting On Top Of The World
9. Howlin' For My Darlin'
10. Wang Dang Doodle
11. Back Door Man
12. Spoonful
13. Shake For Me
14. Little Red Rooster
15. I Ain't Superstitious
16. Goin' Down Slow
17. Hidden Charms
18. Three Hundred Pounds Of Joy
19. Built For Comfort
20. Killing Floor



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Invité le Lun 22 Nov 2010 - 14:26

Du lourd toujours & encore : with Willie Dixon & Hubert Sumlin - Live England 1964


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Invité le Lun 22 Nov 2010 - 14:32

suite : croisement de guitares entre Hubert & Howlin'.... un pur plaisir !!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Invité le Lun 22 Nov 2010 - 14:39

Entrée fracassante de HW à quatre pattes en 1970 !!!!.... Laughing


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par michael_bxl le Lun 22 Nov 2010 - 17:30

Haha, il parait que parfois, il était déchaîné, sortait de scène en grimpant littéralement sur les rideaux... J'aimerai bien voir ça; j'ai du mal à l'imaginer faut le "Wolf". Pas mal de le voir arriver à quatre pattes, si il y en a d'autres comme ça... :-)
avatar
michael_bxl
Delta King
Delta King

Nombre de messages : 301
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 06/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par JackOfHearts le Mar 10 Avr 2012 - 9:24

A titre personnel, je recommande surtout celui-ci, qui est absolument excellent de bout en bout :



Wink
avatar
JackOfHearts
Mannish Boy
Mannish Boy

Nombre de messages : 15
Age : 24
Localisation : banlieue parisienne
Date d'inscription : 18/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Old_Debris le Mer 28 Nov 2012 - 15:49

Loin des sentiers battus et des lieux communs, le blues du Wolf vous emporte comme une feuille morte portée par le vent, enregistré à Memphis au début de l'hiver 1951 (mon dieu, ça ne nous rajeunit pas. Rolling Eyes ) Howlin' chant et harmo, Willie Johnson à la guitare, Albert Williams au piano, Willie Steele à la batterie, on ignore qui tient la basse.
My Baby Walked Off
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Old_Debris le Jeu 12 Sep 2013 - 23:23

Sans commentaire.

avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Old_Debris le Lun 29 Sep 2014 - 19:50

Quand le loup n'était encore qu'un chiot.
avatar
Old_Debris
Oldies but goodies
Oldies but goodies

Nombre de messages : 9942
Localisation : Hte Saone
Date d'inscription : 28/10/2006

http://sentiersdublues.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Invité le Mar 30 Sep 2014 - 8:51

Old_Debris a écrit:Quand le loup n'était encore qu'un chiot.

Je crois que tu te trompes de sujet OD...
Ici on cause de Howlin' Wolf, pas de Howlin' Dog... Mad

lol!



Dernière édition par gigi69 le Mar 30 Sep 2014 - 8:57, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Phil cotton color le Mar 30 Sep 2014 - 8:53

gigi69 a écrit:Je crois que tu te trompes de sujet OD...
Ici on cause de Howlin' Wolf, pas de Howlin' Dog... Mad

lol!

Et encore moins de Hound Wolf Taylor... Laughing
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Jungleland le Mar 30 Sep 2014 - 8:54

on lui donnerait le bon Dieu sans confession comme disait ma grand mère

_________________
The blues are the roots
The rest are the fruits

http://aupaysdublues.free.fr/index.php
avatar
Jungleland
Admin
Admin

Nombre de messages : 15013
Age : 55
Localisation : Lost in the flood
Date d'inscription : 20/10/2005

http://mywmym.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Invité le Mar 30 Sep 2014 - 8:59

Houlà !!
Pas le temps d'éditer mon message et déjà 2 réponses, ça fuse ce matin... Shocked

J'ai rajouté la vidéo de Message To The Young que je ne connaissais pas, super titre !!! cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Mirage3 le Sam 28 Nov 2015 - 18:10

Voilà un extrait des ''The London Howlin' Wolf Sessions''. Effectivement c'est ... géant.

avatar
Mirage3
Deep South
Deep South

Nombre de messages : 127
Age : 58
Localisation : Lyon
Date d'inscription : 05/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par ZeDelta le Lun 30 Nov 2015 - 21:11

Et dire que c'est Ringo Starr aux fûts ! Very Happy
avatar
ZeDelta
At The Crossroad
At The Crossroad

Nombre de messages : 75
Age : 47
Date d'inscription : 28/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Gut bucket le Mer 16 Déc 2015 - 22:36

Dès la fin des années 20, Howlin’Wolf joue du blues.
Dès les années 30, il vit de sa musique et tourne dans les Etats proches du Mississippi, jusqu’en Floride. De nombreux témoignages subsistent mais aucun enregistrement primitif et acoustique du loup hurlant n’existent.
Il faudra attendre 1951 (Il a alors 41 ans) pour que Sam Phillips enregistre les premières pistes d’un band déjà résolument électrique.

Chester Arthur Burnett, son vrai nom, naît le 10 juin 1910 dans une petite ville du Mississippi, à la frontière de l’Alabama. Son père est métayer. Sa mère, d’origine Choctaw, a 16 ans à sa naissance. Cette mère, «Gertrude», méprise la négritude prononcée de son mari et de son fils.
En 1911, son père s’installe avec une autre femme.
Gertrude part pour une plantation du nord du Mississippi pour subvenir à ses besoins et à ceux de son «nègre» de bébé.
En 1921, elle emménage avec un pasteur et chasse son fils du foyer. Chester a dix ans, n’a pas d’argent, pas de chaussures. Elle lui dit de ne jamais revenir.
Après plusieurs jours d’errance et de famine, il trouve un oncle métayer qui nourrit d’autres enfants moyennant main d’oeuvre aux champs. Will Young, cet oncle, est violent et interdit à Chester de dormir avec les hommes. Il dort avec le bétail. Il est battu avec des fouets et des planches à clous. Il travaille 12 à 16 heures par jour.
Seul espoir dans ce monde brutal et affamant, des voisins, qui se sont pris d’affection pour lui, insistent pour qu’il chante à l’église le dimanche, lui offrent un harmonica et des chaussures à Noël.

En 1923, Chester, qui a un physique de géant, et après un passage à tabac de trop, décide qu’il est assez âgé pour gagner sa vie lui-même.
Il saute dans un train pour le delta.

Il y retrouve par hasard son père, dont il n’avait aucun souvenir. Bien que ne travaillant pas dans la même plantation, ils se fréquentent à nouveau, lui, son père, la nouvelle femme de son père (extrêmement belle selon les témoignages) et sa demi-soeur Dorothy Mae d’où le titre enregistré «Dorothy Mae».

Il affirme rétrospectivement qu’il n’y avait du blues que dans le delta dans les années 20.
Là, il rencontre Charlie Patton qui vit sur la plantation Dockery. Patton draine déjà une foule de fidèles chaque fois qu’il se produit dans un Juke-Joint. Patton sera le déclic.
Patton, petit indien chétif, moche, emballait les foules. Et Chester Burnett retiendra l’importance de la théâtralisation, du sens du show.

Dock, son père retrouvé, lui achète une guitare en 1928. Depuis cette date, Chester suit Charlie Patton partout et Patton le prend en affection et lui apprend ses blues.
Il semble que le Titan (Chester, à peine âgé de 14 ans, 1,90m, avec des paluches légendaires) ai assisté Charlie (Patton, petit et gringalet) dans une sorte de duo comique et déganté.
Son surnom de l’époque: John D.

En 1929, il se choisit le nom de «Howlin’Wolf».
Ses yeux bleu/gris clairs, sa voix forgée d’angines répétées, sa stature, tout correspond.

Au début des années 30, le succès sera au rendez-vous, et de plus en plus croissant. Mais Howling’Wolf, jusqu’à ce que ces engagements ne lui permettent plus, reviendra quelques mois par an aider son père à la saison des labours et des récoltes.

Et puis, cette suite est bien connue, bien enregistrée.
Personnellement, je n’avais pas compris que ce géant avait été formé par Charlie Patton, jugé par Son House, qu’il avait des marques de corrections à la planche à clous.

Dommage de ne pas profiter de sa voix juvénile et en acoustique sur disque. Dommage que de telles performances n’aient pas traversé les décennies jusqu’à aujourd’hui. Le blues de cette époque, il nous en manque une bonne partie enregistrée.
Encore heureux qu’il reste ceux de Patton, malgré la friture technique.



Ce texte est un résumé extrêmement succinct de l’excellent article de Gérard Herzhaft issu de SoulBag n°205, Janvier/Fevrier/Mars 2012.
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2075
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Phil cotton color le Jeu 17 Déc 2015 - 9:10

Oui, la vie des premiers bluesmen ce n'était pas seulement l'alcool et les femmes faciles ! Rolling Eyes

Louisiana Red, Willie Dixon et bien d'autres ont raconté des choses tout aussi trash. Mais c'est vrai qu'être rejeté par sa mère, exploité et battu par son oncle, sur la route à 13 ans, en plus du simple fait d'être noir dans le sud des Etats Unis des années 20... Sacré départ dans la vie !

Tout le monde peut être sensible à la musique d'Howlin' wolf, mais comprend-on vraiment ce qu'elle veut dire ?  No
J'ai bien peur que non... et quelque part heureusement.
avatar
Phil cotton color
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 4953
Age : 63
Localisation : Paris
Date d'inscription : 30/12/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Blues Rules le Jeu 17 Déc 2015 - 15:07

Phil cotton color a écrit:Oui, la vie des premiers bluesmen ce n'était pas seulement l'alcool et les femmes faciles ! Rolling Eyes
... il y avait aussi les femmes et l'alcool facile... Suspect
avatar
Blues Rules
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 1078
Localisation : entre Crissier et le North Mississippi
Date d'inscription : 27/12/2010

http://www.Blues-Rules.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Howlin' Wolf

Message par Gut bucket le Jeu 17 Déc 2015 - 17:41

L'alcool pas facile du tonton et la mama comme femme, pas facile non plus... Suspect Suspect
avatar
Gut bucket
Chicago Hero
Chicago Hero

Nombre de messages : 2075
Age : 37
Localisation : Le Havre
Date d'inscription : 07/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum